Rions un peu avec Kink

La semaine débute, on se réveille à peine qu’on est déjà au bureau en train de taper des trucs chiants ou de répondre au téléphone sans trop comprendre ce que nous veulent tous ces gens. Pas facile d’émerger, mais heureusement Kink se propose de nous faire marrer pendant 7 minutes avec son bêtisier.

Bernard Montiel, trop occupé à bronzer au Maroc, ne présente pas cette compilation des moments de rigolade dans le studio de porn le plus cool du monde. La clique de Peter Acworth semble décidément irréprochable. Même attaché par les burnes ou un bâillon à boule coincé dans la bouche, ce beau monde trouve le moyen de se payer une bonne tranche de lol.

Tout n’est évidemment pas à se pisser de rire dessus pour le boner des #urodélire, mais je retiens deux passages :

– En premier, la scène de Tiffany Doll (1’50), où elle se fait copieusement cracher sur la figure dans un gang bang. Les mollards voltigent comme les acrobates du Cirque du Soleil, tellement que certains atterrissent sur la gueule des acteurs, qui ne goûtent pas particulièrement la salive, pourtant saine, de leurs comparses.

– En second, la pipe au dentifrice dans un Public Disgrace (5’13) qui montre, s’il en fallait une preuve, que la fraîcheur menthol n’est pas compatible avec les muqueuses génitales.

Clique, des barres

Clique pour te taper des barres

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap