Soirée Shibari : IMPACTs

Le Corps Art Recherche Performance émotion – CARPé – est une toute jeune association dédiée à l’art du kinbaku, que vous connaissez peut-être sous le nom de shibari. Ouvert fin janvier, le CARPé propose des cours et des stages de bondage japonais avec des invités de marque comme Yoroï Nicolas ou Ranki « Terrible Nawashi » Kazami, le célèbre attacheur japonais. Que vous souhaitiez découvrir cette discipline fascinante ou peaufiner votre technique, le CARPé a le cours qui correspond a votre niveau. L’association organise également des conférences et des performances ; le vendredi 4 avril, elle lance la soirée IMPACTs.

De 20h à 22h00, trois couples se succéderont : Shibutôbari, la première performance signée Anaïs Bourquin et Amaury Grisel, mélange shibari et butô. Le butô, c’est cette fameuse « danse des ténèbres« , lente et torturée, issue d’un Japon traumatisé par sa défaite et par le cataclysme nucléaire de 1945. La deuxième performance, exécutée Mélanie Le Grand et Yann Delmas, est intitulée Duo de cordes ; cette fois, le shibari s’alliera à la contrebasse. Pour la dernière performance, c’est le fameux Ranki Kazami qui montera sur scène avec la modèle Gestalta pour un moment de kinbaku suspendu, simple, aérien.

Ranki Kazami x Gestalta © Patrick Siboni

Ranki Kazami x Gestalta © Patrick Siboni

La soirée IMPACTs ouvrira ses portes à partir de 19h30 au studio Micadanses May B, du côté de Saint Paul. Pour ce qui est de l’entrée, comptez vingt euros si vous avez moins de vingt-cinq ans, vingt-cinq euros si vous avez dépassé le quart de Siècle. Pour réserver, c’est par ici. Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant la première IMPACTs ici.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap