L’art délicat d’être cocu par Shane Diesel

On ne pouvait pas passer à côté, ne pas le mentionner, cacher ce fantasme sous le tapis car contre toute attente le cuckold est bien en tête des tubes. Au top 50 hebdomadaire d’Xhamster, le voilà qui truste avec insolence les charts. Qu’elle soit simple fantasme d’infidélité (sextape), infidélité poussée (sous les yeux) jusqu’à la bisexualité forcée, l’humiliation atteint donc le coeur des fappeurs.

Le fap est un sujet personnel, on peut difficilement faire l’unanimité en abordant des sujets aussi clivants que le cuckold. C’est d’ailleurs un de mes tags interdits, je préfère largement m’auto-infliger une bonne séance de CBT avec un marteau rouillé que d’imaginer qu’on me trompe sous mes yeux (jalousie oblige) — surtout si les couilles du type viennent frapper contre mon front. Il faut une sacrée dose de vice pour accepter ça, il y a des amateurs, c’est indéniable et je respecte leur fantasme mais de là à en tirer un bon fappeur qui contenterait tout le monde, c’est une toute autre histoire.

Mais j’ai fappé sur cette vidéo, je le confesse, j’ai fappé salement et j’ai pas effacé mon historique pour autant, j’ai même mis un petit fav pour m’en rappeler et vous en parler. Le mec cocu-content au bout de son canap’ c’était moi, enfin l’autre moi, celui qui n’ira pas traverser l’écran mais qui se contentera d’imaginer le danger de la situation sans y participer. Ça m’évite aussi d’aller au calme dans la cuisine, prendre un couteau et revenir planter le type en train de baiser ma gow, même si ce cher Shane Diesel pourrait bien m’assommer en retour avec son énorme bazooka.

Faut dire que Shane Diesel c’est le spécialiste, le big boss du cuckold, au point d’avoir une série en 11 volumes à son nom chez Digital Sin. Sa petite kiffade c’est de voir les maris trompés manger son sperme, un délire comme un autre qui semble avoir ses adeptes. Personnellement, je me vois encore moins bouffer le sperme de Shane que de le voir pilonner ma meuf. Mais encore une fois, bien planqué derrière un ordinateur, on peut jouer à se faire peur en toute sécurité, donc il ne faut pas dire : Shane, je ne boirai pas de ton sperme. Le danger est un excellent moteur d’excitation et la scène est suffisamment bien amenée pour qu’on puisse s’y retrouver sans en être dégoûté.

Vous ne manquerez pas de remarquer au passage que Shane est noir et que son sexe est aussi large que long, comme le veut la tradition dans le porn. Le tag BBC est très souvent relié au cuckold, qui devient donc une double peine à la Mandingo! pour les chétifs maris blancs. Exotisation ou pas, Shane a l’air de s’en foutre pas mal, son rôle il l’a choisi, celui de baiser ta gow, de montrer qu’il est le patron, pendant que tu ne peux qu’observer impuissant l’ascension de son sexe-massue par ta femme.

Ici l’atmosphère est légèrement différente, la mise en scène sous-entend une certaine complicité entre les deux protagonistes et l’humiliation est avant-tout verbale : le mec traitant sa femme de « trainée » pendant qu’elle lui répond qu’il n’est qu’un « putain de pervers ». L’art du cuckold est délicat, parfois ça tient juste à un regard, à une parole, à une certaine bienveillance cachée sous une montagne de perversité.

Tags : #cuckold #bbc
Note : 76 % (clivant donc)
Meilleur commentaire « Dick like a Doll »

Info supplémentaire : Pour éviter de se faire cramer, l’uploader ne veut pas vous donner le nom de la fille, on le fait à sa place : c’est Bella-Nikole Black et le tout est tiré de Shane Diesel’s Cuckold Stories 10 chez Digital Sin.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire