Rions un peu avec les antifaps

La main dans le caleçon, je tape ces mots moites à deux doigts, j’essaye d’accélérer pour que l’attente de la lecture rédemptrice vienne plus rapidement, mais je ralentis entre deux sursauts, histoire de ne pas écrire n’importe quoi. Se branler demande de la méthode et au-delà de la jouissance, il s’agit d’une recherche spirituelle pour mieux se connaître ou alors c’est un truc dégueulasse et le Seigneur Tout-Puissant de là-haut dans les nuages au Paradis nous jugera sévèrement pour nos fautes.

Perso, je prends perpète le jour du Jugement dernier, même en tant que Saint-Sernouille. Mais, je m’en cogne au fond, parce que Dieu se trouve partout, tout le monde le dit. Il est donc dans mon slip et je suis certain qu’il veille sur mes branlettes avec amour.

Mais bon, les sectes protestantes ne pensent pas pareil et Evan McMurry, pour AlterNet.org, recense les quelques tentatives cléricales de décourager les fappeurs et fappeuses de leur démoniaque pratique.

fappo3

La guerre aux fappeurs est déclarée

Je ne vais pas tout détailler parce qu’on sait bien que la branlette rend oisif et paresseux, mais il existe cette super production des mormons milliardaires, où le fap est une guerre filmée par Steven Spielberg, où l’envie de s’astiquer est un haut dignitaire nazi à supprimer. Et surtout, « on ne laisse pas un blessé sur le champ de bataille » les petits gars, on le soutient et s’il insiste, on peut lui filer un coup de main. Mais rapido alors, derrière un buisson, histoire que personne ne vous gaule. Oui, il faut savoir tendre la main à un fappeur en détresse. #NoHomo. Les fappeuses aussi, remarquez. #NoHomoPareil.

https://www.youtube.com/watch?v=Lhxv-lcChGM

D’ailleurs, les femmes qui se branlent ont également leur mouvement pour trouver les chemins de Dieu. Elles peuvent compter, ces pécheresses, sur le Ministère des sales filles (Dirty Girls Ministries). Non, Stomy Bugsy ne se remet pas au rap. Argh ! C’est cracra la masturbation, le sexe, la chôtte, beurk. Mimi Cracra, le fap, elle aime ça, disait la chanson. On l’a retrouvée morte dans une mare de squirt la petite dégueu, entourée de DVDs piratés, elle avait fait une OD de porno émétophile.

Mimi Cracra, pourquoi as-tu fait ça ?

Mimi Cracra, pourquoi as-tu fait ça ?

Avant de retourner à nos frénétiques pulsions, les témoins de Jéhovah ont un mot à dire aux sourds sur Youtube. Normal, le fap provoquant la surdité, le meilleur moyen d’atteindre la population touchée par ce fléau est d’utiliser la langue des signes. Même si, arrivé à ce stade, il semble trop tard pour sauver ces âmes perdues. Un petit malin a rajouté du 50Cent sur la vidéo silencieuse, histoire de contenter également ceux qui ne comprennent pas bien la signification de ces gestes. L’original propose les sous-titres pour les intéressés.

https://www.youtube.com/watch?v=WY5Iypd28iI

On rigole, on rigole, mais les NoFap nous ont prouvé que certains vivaient mal la branlette, qu’ils en abusaient, car elle comblait un mal-être qui n’avait rien à voir avec la pornographie. Alors, on respecte ceux qui viennent en aide aux fappeurs tristes, mais par pitié, foutez la paix aux fappeurs joyeux.

fappo4

Allez viens mon vieux ! on va mater du #prolapse, ça nous passera l’envie

Non, vous n’aurez pas notre liberté de fapper !

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap