Le Bon Fap

La rubrique sexo de Chromeo

Un jour, j’ai eu 11 ans, et les magazines pour adultes étaient trop haut sur les étagères de mon buraliste préféré. Je trouvais alors mes premiers émois dans les rubriques sexo d’une presse censée m’être destinée. Star Club, Fan2, tous avaient leurs pages dans lesquelles un médecin quelconque rassurait les lecteurs et lectrices sur les épreuves que l’adolescence leur imposait. Un professionnel toujours bienveillant était là pour répondre « non » à la question qui bien souvent ponctuait ces courriers désespérés : « c’est grave, docteur ? »

Aujourd’hui, je n’ai plus 11 ans. La presse, je la consulte désormais quotidiennement, c’est ma job, comme on dit du côté de Montréal. Fini les Star Club, fini les Fan2 ; aujourd’hui c’est dans le très sérieux Guardian que j’ai retrouvé ma rubrique préférée. Mais aujourd’hui, le docteur, ce n’était pas Christian Spitz. Aujourd’hui, le docteur, c’était Dave 1, la moitié d’un des groupes les plus classes du monde : Chromeo.

Chromeo, sort son prochain album, « White Women » le 5 mai prochain. Et avant ça, Chromeo soigne sacrément sa promo, distillant les titres au compte-gouttes, en passant ça par Soundcloud, ça par une annonce Craigslist à Minneapolis. Et là, exercice promo ou pas, Dave 1 ouvre les courriers du coeur outre-Manche.

Quels sont alors les précieux conseils du Docteur Dave ? On apprend par exemple que lorsque qu’on ne sait pas danser, la lumière du club est notre meilleure amie. On apprend aussi – en doutait-on encore ? – que la Team bonne bouffe compte Chromeo dans ses rangs. À la question « quel cadeau faire à ma femme pour notre 25e anniversaire de mariage en étant fauché ? » il répond « un bon repas » et lorsqu’on lui parle d’Happy Fat, cette petite poussée sur la balance que provoquerait l’excitation de l’amour, il nous rassure : « I think happy fat is sexy« .

Assez vite cependant, le courrier du coeur laisse sa place à des questions un peu plus perso, type AMA, et David Macklovitch n’hésite pas à se livrer. Threesome ? « Je n’ai pas assez d’expérience dans le domaine ». Strangulation ? « Tant que c’est fait dans le respect, c’est ok ». Team lumière allumée ou éteinte ? « Un stroboscope ». Dave ne se départit pas de son humour quand il s’agit d’évoquer l’influence néfaste que peut avoir Netflix sur une vie sexuelle. « Le sexe va finir par être considéré comme quelque chose qui arrive une fois qu’Homeland s’achève » déclare-t-il, assez fataliste.

Mais au Tag, on veut en savoir plus. Alors Chromeo : c’est quoi ton porn ? En attendant d’avoir la réponse à cette question qui nous taraude tant concernant l’un de nos groupe préférés, on repart remuer nos boulis sur Sexy socialite en attendant de faire la fête avec Dave 1 et P-Thugg le 5 mai, ou le 3 juin à Paris. Simple, et funky.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire