Vine bannit le porn de son réseau

L’équipe de Vine vient de violemment siffler la fin de la récré en matière de pornographie sur son réseau. Dans une note sur leur blog, ils expliquent qu’ils viennent de changer les conditions d’utilisations de Vine pour prohiber le porn car pour eux « une petite partie des vidéos n’est pas bonne pour leur communauté ». Une mesure morale assez étonnante venant de la part de Twitter (propriétaire de Vine) qui est certainement un des réseaux les plus porn-friendly.

Pour plus de 99% de nos utilisateurs, cela ne change vraiment rien. Pour les autres : entendons-nous bien, on n’a rien contre le contenu explicite sur Internet, on préfère juste ne pas en être la source.

ok ta mer

Fini les blagues de James Deen, fini le bouli de Rémi LaCroix, fini les délires de porn stars, alors qu’il existait pourtant un disclaimer sur Vine assez efficace pour le contenu porn. On espère que cette mesure étonnante à l’heure où le porn n’a jamais été aussi populaire et analysé (les nombreux articles dans le Dailydot, Cosmopolitan, The Verge, Salon, Gawker…) n’ira pas déteindre sur Twitter. Une nouvelle fois merci aux géants du web de nous expliquer, à nous adultes, ce qui est bon pour nous. Ne vous y trompez pas, le porn sur le web, aussi présent soit-il, demeure toujours dans son ghetto.

[Edit] : La cause de ce changement pourrait venir d’Apple qui a relevé l’âge d’utilisation de Vine à 17 ans sur l’Apple Store alors que l’application est assez populaire chez les adolescents.

2 commentaires Voir les commentaires

  • Surement pour mieux diriger les utilisateurs de Vine sur Twitter ;)

  • J’ai l’impression que c’est de toute façon toujours la même chose avec les grosses sociétés qui doivent rendre des comptes à des investisseurs aux 4 coins du monde… No politique, No religion, No porn quand tu es coté en bourse (ou assimilé) sous peine de te mettre à dos une part de tes investisseurs… Après si le porn reste géré par des sociétés spécialisées et qu’on les laisse tranquilles ça me va aussi bien

Laisser un commentaire