La cumpilation de la semaine #24

Une fois de plus, ce fût une semaine riche en aventures pour le Tag Parfait. La semaine dernière nous étions de fiers soldats, fins stratèges et hommes de terrain, la semaine d’avant nous étions des marins ; ce vendredi, on hésitait à vous faire une métaphore spatiale avec des fusées et des modules d’arrimage, mais il faut mettre un terme à cette folie introductive avant que l’on ne se retrouve à explorer des exoplanètes peuplées de dangereuses créatures. Retour à la réalité, à base de bonnes nouvelles pour le BDSM et de moustaches vibrantes. C’est pas si mal. 

Le porno, matière première de la presse mainstream

• Aurora Snow est de retour sur le Daily Beast après quelques vacances pour cause de maternité avec une chronique sur le cuckolding, cette pratique encore assez méconnue malgré l’intérêt croissant du monde occidental pour l’infidélité et ses bienfaits.

• Un article du Daily Beast sorti avant-hier revient sur la place des féministes dans l’industrie pornographique. Il y est surtout question de Kelly Holland, actuelle présidente de Penthouse Studios, qui travaille dans le milieu depuis vingt ans et qui considère le porno comme un outil de libération sexuelle majeur pour les femmes.

• Salon nous parle du business de l’escorting chez les porn stars et des soucis que cette pratique extrêmement lucrative est susceptible d’entraîner. Comme, par exemple, la propagation de maladies sexuelles transmissibles sur les plateaux de tournage. On attend toujours que la Free Speech Coalition prenne son courage à deux mains et brise la loi du silence qui entoure ce phénomène.

On s’arrange, on fait les choses

buck

• Avis aux pornographes du dimanche, Pornhub lance un concours réservé aux amateurs. Il suffit d’uploader ses vidéos maison sur le tube pour participer. Si ça marche et que vous ramenez du monde sur le site, Pornhub vous versera une partie des recettes publicitaires engrangées – jusqu’à cinq mille dollars par mois, quand même.

• L’ami Buck Angel a salué la récente décision de Facebook concernant les genres disponibles lors de l’inscription sur le réseau social : “Je me moque du nombre de catégories que vous avez rajouté, le simple fait que vous ayez reconnu que certaines personnes puissent ne pas s’identifier comme homme ou femme représente énormément.” 

Trucs et astuces

Vibrating-Mustache

• Cette semaine, Peeperz nous a préparé une compilation de sex toys étranges et parfois marrants. Soyez honnêtes, qui dirait non à cette rutilante moustache vibrante ? Comme disait Maupassant, ce n’est pas la bouche qui embrasse, mais la moustache. Bon, par contre, le gode-masque à gaz, on comprend mal.

• Lifehacker vous offre toute une batterie de techniques ésotériques pour dissimuler du fap material sur votre ordinateur : changer les noms d’extension, encrypter votre collection, c’est du très lourd. Autre technique : un nouveau dossier (sans nom) en plein milieu de votre bureau, ça marche très bien, c’est le même concept que le pot de sauce tomate dans le frigo. La visibilité est inversement proportionnelle à la proximité.

En bref

bdsm

• La nouvelle série de WoodRocketA Porn Stars’ Day Off, s’intéresse à la vie quotidienne des actrices porno : que font-elles quand elles ne sont pas sur les plateaux de tournage ? Dana DeArmond et quelques unes de ses amies se sont portées volontaires pour répondre à cette question de société cruciale. Ça commence aujourd’hui et ça a l’air plutôt drôle.

• Aux yeux de la science, les comportements sadomasochistes sont pathologiques : aimer faire ou avoir mal est anormal. Des psychologues curieux se sont penchés sur la question et ont découvert que les pratiques BDSM sont en fait bénéfiques, car elles entraînent un état méditatif très favorable au bien-être et à l’équilibre psychologique.

5 commentaires Voir les commentaires

  • Très bien

  • yo. qui est la fille en photo en haut ? merci !

  • Je suppute que c’est Dana DeArmond…

  • Je suppute que c’est DanaDeArmond

  • Pour la compilation de sextoys étranges, Peeperz ne s’est pas foulé… La Tour Est Folle commence à être un peu connue, quand même… Je m’attendais à plus croustillant lorsque j’ai avidement cliqué sur le lien (bon, faut dire qu’avec quatre « Tour est Folle » – « Tours sont Folles » ? Ça s’accorde ? Ou pas ? – qui me regardent, perchées sur une étagère, et un gode-aubergine pas très loin, mon avis à ce propos est un chouilla biaisé).

    Quant au paddle-empreinte-de-grolle, j’ai croisé y’a quelque temps un article à son sujet sur le blog d’une nana qui teste souvent des accessoires de fessée, bah, apparemment, pour qui aime le spanking, avoir une belle empreinte façon « coup de pied au cul » sur les fesses, ça peut être une perspective attirante.

Laisser un commentaire