Fleshbot se fait croquer par Mr. Skin

Fleshbot vient de changer de propriétaire. Tous les jours, je parcours les news de la culture sexe pour savoir quelles sont les dernières actrices qui ont payé leurs boobs dans un film ou une série et c’est sur Fleshbot que se trouve bien souvent la réponse entre une vidéo affiliée et un GIF porno bien senti.

Le site a été créé en 2003 par la prolixe société Gawker Media qui multiplie les sites d’actus comme HotKinkyJo les ballons de basket sortant de son cul. L’originalité de Fleshbot consiste en sa dualité, il existe une rédac straight et une rédac gay. L’occasion de mater les dernières teubs en vogue sans forcément traîner sur les sites spécialisés qui rebuteraient les hétéroflexibles un peu timides.

500x_readerschoice

Double vice, double plaisir

En 2012, Lux Alptraum reprenait les rênes et devenait propriétaire. La jeune femme de 31 (ou 32) ans, avec une équipe réduite de plumes efficaces, nous entretenait des dernières nouvelles avec du nichon dedans. Avec le temps, les articles parlaient de plus en plus du dernier shooting d’un top model ou du oups d’une célébrité. Culture du clic oblige. Malgré tout, le porno restait présent, puisque c’est tout autant leur matière première que leur business (un peu de publicité, beaucoup d’affiliation).

C’est donc dorénavant SK Intertainment qui détient MrSkin (et son pendant MrMan), le collecteur de nudité au cinéma et à la télé, qui s’occupera de Fleshbot. Depuis un moment déjà ils multipliaient les partenariats (avec Peeperz notamment) et tentaient de se refaire une beauté après leur climax autour de l’année 2007. Le rachat de Fleshbot en légère perte de vitesse semble donc arriver au bon moment pour remettre de l’essence dans leur moteur.

Si l’on en croit la courbe des recherches sur Google et celle chez Alexa, l’audience de Fleshbot diminue sans discontinuer depuis plusieurs mois. Afin de remédier à cela Sam Rakowski, chef des opérations chez SK (aucun lien avec Emily Ratajkowski) promet « de grandes améliorations dans les mois à venir ». En espérant qu’on tombera plus dans l’analyse de la culture porn que dans la promotion un peu ronflante de galeries photos pour des sorties porn.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap