Voissa : source d’épanouissement sexuel

L’année 1999 est le point de départ du charme français sur le web. On avait un 56k, la vie numérique était lente, il fallait savoir jongler entre les factures de France Telecom et notre imagination pendant que les images se chargeaient avec difficulté, mais Voissa était déjà là. 15 ans plus tard, passé d’annuaire à réseau social coquin en mutant à plusieurs reprises et en changeant de propriétaire, Voissa reste toujours là. Discret, en marge mais solide navire dans le bras de mer de l’Internet français, il s’affirme maintenant comme une marque et continue d’évoluer sans jamais perdre de vue sa communauté de joyeux lecteurs et contributeurs, les Voissanautes. Rencontre avec l’admin qui a repris le flambeau.

En quelques chiffres, ça donne quoi Voissa ?
Voissa en chiffres c’est 15 ans d’ancienneté, entre 100 000 et 150 000 connexions par jours, plus de 1500 photos et vidéos mises en ligne quotidiennement pour un total de 700 000 contributions en ligne, 20 000 blogs qui contiennent 500 000 billets, plus de 2 000 000 de messages postés sur le forum et encore je ne compte pas les millions de commentaires et de mentions « j’aime ».

Mais Voissa c’est surtout tout ce qui n’est pas mesurable : l’écoute, le partage, le respect, l’absence de préjugés, une conception libre de la sensualité, de la beauté, du plaisir, de l’excitation, bref c’est un état d’esprit à la fois bienveillant et ouvert que nous avons dénommé « l’Esprit Voissa » et que nous nous attachons à maintenir pour le plaisir des Voissanautes.

Voissa2000

L’année 2000 du web français, un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre

La communauté s’est créée d’elle-même à partir de l’ouverture du forum, en 2002. En 2006, Voissa s’est focalisé sur cette communauté et lui a fourni toujours plus d’outils favorisant la production et le partage de contenu. Depuis, ce contenu est devenu le principal pilier du site. Voissa était un annuaire, il est devenu un véritable réseau social ; pourquoi et à quel moment exactement a-t-il été décidé d’opérer ce changement radical ?
A ses débuts, Voissa était effectivement un annuaire de sites gratuits qui est rapidement devenu une référence grâce à la qualité des sites sélectionnés.

Un forum a été mis en place et s’est rapidement développé. C’est en écoutant les attentes des Voissanautes que de nouvelles fonctionnalités ont été implémentées pour mettre en ligne ses photos, ses vidéos, s’ajouter en amis ou s’écrire des messages privés.

voissa2004

2004, Voissa évolue en écoutant Europe 2 sur RealPlayer

Il n’y a donc pas eu de changement « radical » et encore moins « volontaire ». Ce sont les Voissanautes et les réponses apportées à leurs demandes qui ont donné à Voissa le visage que nous lui connaissons actuellement et qui ont transformé en douceur Voissa en réseau social bien avant l’apparition de Facebook.

Vous proposez des outils, la communauté créé le contenu, mais tout ça reste au final du business. Est-ce que tu pourrais expliquer assez simplement à nos lecteurs, comment fonctionne le business derrière, sachant que vous avez racheté Voissa en 2012 et que vous possédez d’autres sites ?
Je ne suis pas du tout d’accord avec toi ! Si Voissa est différent, c’est justement parce que ce n’est pas que du “business” au final. Notre approche du webmastering a dû changer en reprenant ce site et nous nous sommes pris au jeu puisque Voissa est devenu une passion et notre objectif de satisfaire les Voissanautes.

Si Voissa est devenu un site important de ce que tu nommes le “xbiz”, c’est justement parce que les attentes des Voissanautes ont toujours été une priorité devant les objectifs de rentabilité.

Il y a effectivement et logiquement une notion “économique”. Accueillir plus de 100 000 connections par jours, héberger autant de contenu, administrer le site et développer de nouveaux outils pour répondre aux attentes des voissanautes demande du temps et de l’investissement.

Pour faire face à ces charges, Voissa propose une boutique coquine et nous avons mis en place des publicités dont les affichages sont limités aux visiteurs non connectés à leur compte (services de rencontre et de live show principalement).

Nous travaillons également sur la création d’un nouvel espace de communication baptisé « My Voissa » dans lequel seront proposés de nouveaux services et de nouvelles fonctionnalités pour lesquelles une participation aux frais sera demandée à certains membres.

Là encore, la volonté est de répondre aux demandes que les Voissanautes ont formulées à travers un sondage et de prendre le parti de demander une participation pour des outils concrets plutôt que de polluer le site avec des publicités.

Comment fais-tu pour garder la confiance de ta communauté tout en t’appuyant sur ce trafic pour le monétiser ? C’est un travail différent que pour d’autres de tes sites ?
Je pense que la confiance de la communauté passe tout d’abord par le respect que nous avons et devons aux Voissanautes. Le respect c’est bien sûr de respecter leur personnalité, leurs envies, leur façon de s’exprimer mais c’est aussi respecter leur volonté de ne consulter que des photos/vidéos amateurs et de ne pas intégrer des publicités ou des fakes à travers leurs contributions.

Le respect c’est aussi les intégrer à la gestion de Voissa. Le respect c’est enfin d’être honnêtes et d’assumer ; si Voissa est un site gratuit, cette gratuité à laquelle nous tenons a un prix et c’est un challenge de tous les jours de trouver des moyens de le financer avec un impact négatif réduit au maximum pour nos visiteurs. C’est ce que nous faisons par exemple en limitant les publicités aux seuls visiteurs non connectés à leur compte.

voissa2014

2014, communauté, exhibition et savoir-vivre

Cette identité de marque tranche un peu avec ce qu’on a l’habitude de voir dans le milieu webx, non ?
L’industrie “webx” est en crise pour différentes raisons et l’une d’elles est que le visiteur n’a jamais été une priorité. En reprenant Voissa en janvier 2012 nous souhaitions faire l’acquisition d’une marque de confiance, d’un site indépendant de quelconque source de trafic (Google par exemple)….et nous avions effectivement conscience que Voissa était un cas rare que nous ne pouvions pas manquer !

C’est un rachat avec une vision à long terme du coup ?
Faire l’acquisition de sites en pensant court terme est une méthode qui appartient au passé. Effectivement nous nous voyons aux commandes de Voissa pour de longues années, il nous reste beaucoup à faire !

Est-ce qu’il y a une typologie particulière du voissanaute et par extension de l’exhibo français ? Si oui, pourrais-tu la définir ?
L’idée de mettre les gens dans des cases me dérange, tout comme la notion de typologie.

Chaque Voissanaute est différent. Certains Voissanautes s’exhibent. Parmi eux, certains exhibent leur corps à travers des photos ou des vidéos, d’autres exhibent leurs expériences, leurs sentiments ou leurs passions à travers leur profil, leur blog ou leurs histoires coquines. Certains cachent leur visage, d’autres le dévoilent. Certains portent des masques, d’autres ajoutent un flou. Leurs motivations aussi sont variantes. Il peut s’agir d’un besoin de se sentir admiré ou rassuré, d’un moyen supplémentaire de s’exciter seul ou en couple, d’une envie de ressentir l’excitation que chacun peut susciter auprès des autres visiteurs ou encore d’expérimenter la sensation de se prêter à un jeu un peu secret et interdit…

A côté de cela il y a aussi beaucoup de Voissanautes qui ne s’exhibent pas mais qui participent à la vie de la communauté à travers les commentaires, les mentions « j’aime », leurs encouragements ou simplement en navigant à travers les contributions.

voissaunaute

L’amour selon SoHot58

Si beaucoup de visiteurs se tournent vers Voissa avec une volonté de s’exhiber, il arrive aussi souvent que des visiteurs venus uniquement pour « voir » se sentent encouragés par la bonne ambiance de la communauté et les encouragements et se lancent dans ce jeu coquin qu’est l’exhibition découvrant ainsi de nouvelles sensations et modes d’excitation. Cependant pour nous, le plus important dans le fond est que chacun trouve ses moyens de s’exprimer et de s’épanouir sans se sentir jugé et parfois en surpassant ses inhibitions pour trouver plus de plaisir.

Par rapport à ce que vous appelez « l’exhibo français », là encore, Voissa se distingue par l’ »Esprit Voissa » et l’émulation de la communauté qui encouragent les Voissanautes à faire preuve d’une réelle recherche artistique et d’une créativité dans la production des contributions qu’ils publient. Afin de mettre en valeur ces contributions de grande qualité nous avons créé un groupe de « Voissa Créateurs » qui regroupe les voissanautes qui font cet effort. Une sélection des meilleurs photos, commentaires, histoires coquines et extraits de blog peut également être retrouvée dans le « Voissa mag », un magazine numérique qui célèbre le talent des Voissanautes.

1 commentaire Voir les commentaires

  • Merci pour cette longue interview. Je ne pensais pas que voissa était si vieux ! Y’a 15 ans je ne connais que kokines :-p

    Ps : ConneXion en français, avec un T c’est en Anglais ;-)

Laisser un commentaire

Le Bon Fap