Skinema : Belladonna – Part 4

Chez Vice, on aime le journalisme d’investigation. Dans ce dernier épisode du Skinema dédié à Belladonna, Chris Nieratko s’intéresse donc à la postérité de l’actrice en fourrant son nez dans son frigo, histoire de s’assurer qu’elle n’affame pas sa fille. On a du mal à voir comment elle pourrait être une mauvaise mère. Ses treize années d’expérience dans le porno ont fait d’elle une femme visiblement confiante, courageuse et heureuse. Belladonna n’a pas de regrets, elle est la preuve vivante que l’industrie n’est pas nécessairement cette énorme machine à broyer les êtres humains que d’autres ont pu dépeindre. Tout semble aller pour le mieux et ça fait vraiment plaisir à voir.

Depuis qu’elle ne travaille plus dans le porno, Belladonna pratique assidûment le tissu aérien. Elle a bon espoir de se faire un nom dans la discipline, de monter quelque chose de sérieux. Une chose est sûre, elle ne retournera pas dans le porno. C’est la quatrième fois qu’elle prend sa retraite mais cette fois c’est bel et bien fini, tout le monde est d’accord à ce sujet. L’industrie aura rarement vu d’ethos aussi puissant que le sien, d’influence aussi forte ; Belladonna a changé les règles du jeu à elle toute seule et elle le sait, modeste malgré tout. Un Skinema décidément bien émouvant.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap