6 fév 2014 - Dans  : Photos, Pornostagram - Par :

Joli paquet.

Pornostagram : Hook22

Une fois n’est pas coutume, c’est moi qui me colle à l’exercice ô combien pas pénible d’interviewer une des figures de Pornostagram. Pourquoi ? Parce que cette fois-ci, il s’agit d’un homme, et Saint-Sernin s’est dit que passer une heure sur Skype face à une belle teub, ce serait plus agréable pour moi que pour lui. Il n’a sans doute pas eu tort.

Comment as-tu découvert Pornostagram ?
Des amies de ma copine en discutaient entre elles. On s’est tout de suite regardé ma copine et moi en pensant « Tiens, encore un terrain d’exhibition à exploiter ! » On a trouvé le concept sympa donc on y a souscrit. Maintenant on espère que le site va se développer un peu car cela reste assez limité. On attend la vidéo et surtout le chat ! sur Pornostagram, j’ai été prolifique dès le début puisque j’avais pas mal de photos en réserve, m’étant déjà exhibé sur d’autres sites.

L’un deux s’appelle jemontremabite.com, au moins tu sais pourquoi tu t’engages. Cela date d’il y a très longtemps (4 ans environ). J’étais aussi inscrit sur la-plus-grosse.com. Mais je ne vais plus que sur Pornostagram maintenant, car la version mobile est très pratique, surtout pour capturer l’instant.

Peux-tu nous expliquer ton pseudo « Hook22 » ?
J’ai choisi ce pseudo évidemment à cause de la forme de mon sexe. Un jour quelqu’un m’a dit « Ah tiens on dirait un crochet ! » et je me suis dit qu’il fallait le prendre du côté positif et en faire ma marque de fabrique. Je l’ai juste mis en anglais parce que je trouvais que ça sonnait mieux. J’ai aussi eu le droit à « attache-caravane », mais l’idée me plaisait moins.

L'attache-caravane

L’attache-caravane

Tu t’es inscrit par passion pour l’exhib ?
Oui, j’ai eu tout au long de ma vie des compliments sur la taille et la forme de mon sexe (sans vouloir me vanter), et un jour j’ai réalisé que c’était peut-être un peu mieux que la moyenne et que j’étais content de ce que j’avais, et surtout que ça plaisait.
Cela a commencé un jour après la sieste, alors que comme beaucoup d’hommes j’avais une érection, je me suis dit que ça pourrait être drôle d’immortaliser l’instant. J’ai pris 50 clichés (merci les smartphones). J’ai aimé le fait de me prendre en photo, j’y ai très vite pris goût puis je me suis dit : « Pourquoi pas partager ? ». Se prendre en photo et se plaire, et notamment se trouver bien membré en tant qu’homme, c’est vraiment bon pour la confiance en soi. Le fait d’avoir en plus des retours positifs ; c’est très encourageant, ça fait plaisir.

Ta copine tu l’as donc rencontrée avant d’être inscrit sur Pornostagram ?
Oui en effet, il y a à peu près deux ans. Je lui ai assez vite fait part de ma passion pour l’exhib. Au départ cela l’a surtout amusée, et au fur et à mesure elle y a pris goût. Maintenant elle est presque plus prolifique que moi sur son compte personnel. La différence est que son compte est plus soft, alors que le mien est plus trash a l’instar de ceux d’autres couples qui ont des comptes séparés.

Vous avez essayé les sites libertins ?
Oui mais sans succès. Avec ma copine Miss_panpan on cherche une fille pour un trio FFH, et c’est très compliqué à trouver. On a eu une fois une piste sérieuse, mais c’est tombé à l’eau. La plupart des inscrits étant des couples, cela me dérangeait, car je ne supporte pas trop l’idée qu’un homme soit dans la même pièce, ou touche ma copine, alors qu’elle est assez ouverte sur le fait qu’une femme se joigne à nous.

Justement on peut voir sur ton compte des photos de ta copine avec une jolie demoiselle ensemble…
Oui, Bubozette. Je n’ai pas participé cette fois-là, j’étais juste derrière la caméra, mais qui sait un jour ça pourra peut-être déraper.

Douceur sur Pornostagram

 

Ta copine s’est inscrite sur Pornostagram pour te faire plaisir ?
Au début c’est moi qui l’ai orientée vers ça parce que je trouvais ça plus sympa : une photo de fellation c’est toujours plus attractif qu’une photo de queue, que ce soit pour une homme ou une femme. Par la suite elle s’est prise au jeu, elle prend ses photos toute seule, elle innove, elle achète des vêtements en conséquence… Elle rencontre un succès qui lui fait plaisir, et à moi aussi. En plus, la population de Pornostagram est en majorité très sympa. Tout le monde laisse des commentaires super gentils, des likes, et c’est appréciable. C’est devenu un peu comme une fan base. Elle comme moi on s’est fait un cercle d’amis virtuels, et certains d’entre eux, on est parfois amenés à les rencontrer.

Ce sont des rencontres orientées amitié ou sexe ?
Au départ Pornostagram nous attirait uniquement pour s’exhiber, une chose en entraînant une autre, on s’est fait des amis, grâce aussi aux autres réseaux sociaux, comme Snapchat. Récemment, on a sympathisé avec une fille, Louisa, avec qui il pourrait se passer des choses, et qui pourrait devenir notre sexfriend. Je trouve que l’amitié sexuelle est plus intéressante, car une relation un peu ambiguë fait monter plus facilement la tension qu’un coup d’un soir où tu sais pourquoi tu es là et où tout manque un peu de sensualité et d’érotisme.

Vous ferez des photos avec elle ? 
Et des vidéos sans doute ! Si on ne le fait pas on va se faire lyncher ! On a déjà annoncé la rencontre sur le site. Elle est d’accord pour en faire en tout cas.

D’autres comptes à nous conseiller sur Pornostagram ?
Oui Miss_panpan évidemment, Bubozo, Bubozette, et Louisa qui nous a retourné la tête ces derniers jours. Il y a aussi Golig et Corban, qui sont très sympas.

sacrebout

Sacré engin

Revenons à ton sexe : il ne t’a jamais complexé?
Au début, je me braquais dès qu’on me faisait une remarque, mais j’ai remarqué rapidement que ceux qui m’attaquaient étaient des hommes qui avaient des sexes de plus petite envergure. J’ai compris que c’était la jalousie qui parlait. Et puis, si on n’est pas prêt à prendre des remarques négatives, autant ne pas s’exhiber.
J’avais quand même peur de courir plus de risques que les autres vis-à-vis de la fracture du corps caverneux, mais la médecin que j’ai consulté à ce sujet m’a assuré que non.

Comment réagissent les filles en le voyant ?
J’ai toujours eu de bons retours, et certaines de mes ex sont probablement restées avec moi pour cela d’ailleurs. De ce que j’en ai compris, la courbure procure des effets assez inédits, notamment en levrette. Au fil des années, j’ai aussi appris à bien m’en servir, et donc je sais l’orienter vers les bons endroits. Ma copine s’est d’ailleurs révélée femme fontaine.

Aucune n’a jamais pris peur ?
Ah si si, j’ai d’ailleurs une belle anecdote, avec une fille que je convoitais depuis longtemps. Au moment où ça chauffait bien, elle a sorti ma bite et elle a dit :  « Mais ça passera jamais ! » et j’ai répondu du tac au tac sous l’effet de la frustration « Essaie dans la bouche tu vas voir ça passera. » Malheureusement elle n’a pas apprécié ma répartie.
Une autre m’a dit en le touchant à travers mon jean qu’elle avait cru que c’était « un truc en plastique ». Pour sa défense, on était dans le noir.
Et une fois carrément, j’ai rencontré une fille avec qui ça a pas été possible. Tout simplement, ça ne rentrait pas.

En parlant de « truc en plastique », tu sais qu’il existe des sextoys courbés exprès pour stimuler le point G ? Tu n’as jamais pensé à faire un moulage ?
Si ! Je me suis renseigné sur ça, mais le réceptacle dans lequel tu fais le moulage est droit. Du coup je ne suis pas sur que ça passe, et j’ai peur que ça fausse la courbure. Si jamais j’en fais, je t’en enverrai un exemplaire.

Panneau-Sens-obligatoire-tourne-a-droite-Europ-B21C1E

Merci ! Je l’attends avec impatience. Bien, maintenant, parlons porn : tu en regardes ?
Absolument pas (rires) ! Si bien sûr, sur le net, je regarde plutôt des vidéos amateurs, de voyeurisme, des actes en public. Les choses un peu décalées en somme, comme si on me donnait un accès à quelque chose d’interdit. Une pipe dans le métro, une fille qui se montre dans un parc… Je trouve que le porn très balisé de Brazzers manque un peu de sel. Enfin, si Christy Mack me demandait un câlin, je ne dirais pas non ! J’aime beaucoup son côté trash, tatouée et sa coupe de cheveux qui sort de nulle part.
Sinon, j’aimais bien Jenna Jameson, Aria Giovanni et Kobé Thai (oui j’ai la trentaine bien tassée), et Jenna Haze. Puis Sasha Grey évidemment.
Je possède également une perle de Traci Lords : « Traci Made in Japan » [comme la plupart de ses films, celui-ci est interdit aux Etats-Unis, car Traci ayant menti sur son âge, avait en réalité 17 ans, ndrl], avec un doublage à mourir de rire de la même veine que ceux de « Ken le survivant », des dialogues et des accents hyper racistes, mais c’est plus pour la rigolade qu’autre chose.

Tu as d’autres passions à part le sexe ?
Je dessine et j’écris. Pour l’instant pour mon plaisir personnel, mais j’espère un jour être édité. J’écris des choses fantastiques, car je suis très fan de Stephen King. Mais ma copine m’a dit que j’avais de l’imagination pour l’érotisme car je lui ai raconté des histoires pour l’exciter et apparemment cela a bien fonctionné.

Un message à faire passer aux lecteurs ?
Oui, j’aimerais dire aux hommes qui complexent par rapport à la taille de leur sexe, que ce n’est pas la peine. Il faut essayer de ne pas se focaliser là dessus. Certains n’osent pas mettre de photos car ils ne le trouvent pas assez grand ou gros. Ce n’est pas ça qui va les empêcher de satisfaire leur copine : comme je le dis souvent, « ce n’est pas la voiture qui fait le pilote ».

2 commentaires

Laisser un commentaire