Samantha Rone, Her Eyes Are A Blue Million Miles

D’aussi loin que je me souvienne, je suis toujours tombé amoureux de filles au mignon minois. Depuis mes plus tendres années, j’ai maquillé une fascination plus ou moins prononcée pour les portraits baroques de Madones italiennes et pour les scènes classiques, néo-classiques et romantiques remplies de déesses et de nymphes. Plus récemment, j’ai bloqué sur la sensualité mystérieuse des filles de Mucha. J’ai apprécié les imperceptibles grâces des femmes de Klimt et j’adore l’attitude lascive et les visages érotiques des héroïnes de Manara. Ça en devient une obsession.

Pour moi, il y a quelque chose de profondément poétique, d’enivrant et d’érotique dans toute la gamme d’expressions que le visage des femmes peut offrir. Bien sûr, cette fascination s’étend à tous les médiums d’expression, ce qui me pousse à explorer tous les champs de l’érotisme et de la pornographie pour y trouver les plus beaux visages. De nos jours, la dictature des culs et des seins règne sur Internet ; du coup, ça devient presque compliqué de trouver une fille vraiment mignonne et originale, avec un visage naturel et un regard magnétique.

John-William-Godward-An-Auburn-Beauty

Ce qui m’attire dans le porn, ce sont ces instants où le désir et l’excitation d’une fille surgissent. Rien ne m’attire plus que de regarder le visage d’une fille prendre du plaisir (et je ne parle pas des faciales), au moment où les corps se choquent et s’entrelacent, qu’elle s’essouffle, que sa bouche s’entrouvre et que ses yeux se perdent dans d’insondables paradis. C’est excitant de sentir la chaleur envahir ses chairs, de voir qu’elle rougit et que sa respiration s’intensifie. C’est la beauté de la mécanique des corps, cet instant béni où on pourrait presque toucher le paroxysme, juste avant cette puissante explosion vous cloue au sol. Une disparition romantique, une petite mort. L’essence du plaisir pur qui fait dorénavant défaut dans le porn.

ready

C’est pourquoi j’aime Beautiful Agony ; des plans fixes sur des visages transcendés par l’orgasme. Le moyen de l’extase n’y est jamais dévoilé, pas plus que le reste du corps.

Plus récemment, je suis tombé sur cette perle :

samantha

Tout ce que j’avais, c’était ça. Je ne savais rien d’elle, même pas son nom. Juste des yeux magnétiques et mon cerveau en train de fondre à cause d’un simple gif. D’une manière ou d’une autre, ils m’appelaient vers le paradis. J’ai cherché sur 4chan et sur /r/PornID, j’ai trouvé quelques liens, quelques images, mais surtout son nom : Samantha Rone.

Excité comme un pirate découvrant un gros trésor, je me suis lancé à sa poursuite. Je me suis mis à parcourir l’Internet, à la recherche de ses actualités, de sa bio, de ses vidéos ; malheureusement, il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. Samantha a dix-neuf ans, elle nous vient de Las Vegas, elle a travaillé comme serveuse dans un club de danse country, elle aime faire du cheval et chiller au bord d’une piscine avec ses amis. Elle a aussi un compte Twitter et Instagram. On dirait qu’elle a commencé sa carrière à la fin de l’année 2012 avec Amateur Allure et qu’elle tourne toujours avec eux. Elle a aussi participé à un film orienté bondage, réalisé par Holly Randal pour LordMorpheous.com.

Cerise sur le gâteau, elle a récemment tourné avec James Deen pour X-Art, sous le charmant pseudonyme de Sammy. Elle est l’une de ces nouvelles étoiles montantes, dont l’industrie carnivore raffole. Ce qui veut dire qu’il y aura bientôt encore plus de Samantha Rone. Danse de la joie !

samantha2

Samantha a une devise, extraite d’un sonnet de Shakespeare : « Le frais ornement du monde. » Je pense que c’est une description assez juste de ce qu’elle est. Cette fraîcheur, cette avidité, ce mignon minois, cette voix irrésistible, ces seins arrogants, cette énergie adolescente ; le tout mélangé à une innocence perverse dans son regard — c’est une succube. La manière dont elle regarde la caméra rend marteau. C’est comme si elle en avait assez et qu’elle en voulait plus en même temps ; elle est tout bonnement divine et mes jambes vacillent. En plongeant dans ces yeux bleus, je sens que j’ai envie de la baiser, puis de lui faire un câlin, puis de la baiser à nouveau dans un cercle sans fin.

Samantha Rone, I heart you.


Horny Blonde Teen Loves To Swallow
brought to you by PornHub

Tags: #Blonde, #Teen, #Hardcore, #Blowjob
Grade: 92% (1438 votes)
Best comment: I definitely could get used to be sucked by a girl with eyes like these…

On sait que cette vidéo est un peu courte, du coup on vous a fait une playlist sur Pornhub histoire que vous puissiez bien mesurer l’étendue de ses talents.

rone

Cliquez ici

Traduit de l’anglais depuis cet article par Le Serbe et Gonzo en écoutant du Captain Beefheart

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire