Les Caresses de l’Aube au cinéma

Le prochain film de Jack Tyler, joliment intitulé Les Caresses de l’Aube, arrivera sur Canal + le samedi premier mars. Rappelez-vous, on vous en avait déjà parlé il n’y a pas si longtemps. Le réalisateur porno dont le « porno n’est pas la priorité » revient avec une histoire de lutte sociale. Il n’y a pas que le gonzo dans la vie, un peu de narration c’est bien aussi. Si, comme nous, vous n’avez pas envie d’attendre le début du mois de mars pour retrouver Carla Cat, Lana Fever et découvrir Victoria Blanc, sachez qu’une avant-première est prévue le mercredi 12 février. Ça se passe au cinéma Le Brady au 39 Boulevard Strasbourg, dans le dixième arrondissement, à partir de 21 heures. Entrée libre ! (pour les plus de 18 ans bien sûr)

2 commentaires Voir les commentaires

  • La lumière au cinéma. Le boulot de chef opérateur. Entre une esthétique à la David Hamilton est une photo éclairée au lance flamme, y aurait-il, y aura t-il une possibilité d’entre deux pour le porn français ?

  • Bonjour, quelques petites rectifications… Il ne s’agit pas d’un film sur des malfrats, mais sur la lutte sociale. Et il n’y est sûrement pas question de prostitution, car c’est un thème, à tort ou à raison, totalement incompatible avec la charte Canal+.
    Voici le synopsis, pour ceux que ça intéresse:
    « Patrick, ex-délégué syndical, a purgé une peine de prison pour avoir mis le feu à son usine. Il vit à présent avec Laura et Chloé, deux jeunes femmes qui travaillent au Poco Club, boîte de nuit dont le propriétaire, Bruno, s’est associé avec Germain, un riche héritier à la tête d’une entreprise de pompes funèbres. Afin de redresser l’affaire, les deux hommes ont décidé, avec succès, de faire appel à des strip-teaseuses. Sans se douter que leur domicile a été mis sur écoute par les Renseignements Généraux, Patrick passe ses journées à lire en attendant que ses deux compagnes rentrent du boulot. De fil en aiguille, il se fait approcher par Servant, l’éminence grise du député local, qui lui propose de devenir tête de liste aux prochaines élections. Patrick a-t’il renoncé au combat ? »

Laisser un commentaire