La cumpilation de la semaine #18

Cette semaine aura été marquée par le retour en force du CAFÉ dans les locaux du Tag. Je le mets en majuscules parce qu’on l’aime très serré et qu’on en boit beaucoup, du coup on se sent parfois un peu fébriles et surhumains en même temps, c’est intéressant. L’horrible vérité c’est qu’on le boirait bien un peu moins fort mais qu’on a du mal à doser notre café équitable dans la machine, alors on fait avec. Pendant que la caféine nous grille les systèmes, le grand mystère en carton de la masturbation féminine va rapporter pas mal de sous à quelques audacieuses, ce gentleman Alan Theo s’apprête à lancer sa boîte de production pan-pornographique et les AVN sont déjà là. Tout va si vite. Une cumpilation signée Gonzo, Saint-Serninavecuntiret et Le Serbe. 

Toutes les femmes de ta vie

• Une petite équipe de féministes vient de lancer un grand casting sur Tumblr. Elles sont à la recherche de femmes “réelles, diverses et sûres d’elles” qui accepteraient de se masturber devant une caméra et de parler de leurs expériences en solitaire. L’objectif est de désacraliser cette pratique soi-disant taboue, défigurée par le grand méchant X. Dédicace à I Feel Myself et à tous les autres pornographes de la bonne parole qui s’efforcent de propager la beauté du réel. En tout cas, le collectif sait comment rameuter les foules ; les volontaires seront logées pour deux nuits dans un hôtel quatre étoiles de Los Angeles, tous frais payés. Le billet d’avion est inclus, ainsi qu’un petit salaire de mille dollars par jour.

• Quand les coups de teubs tombent, personne ne peut se relever. Lass Suicide, égérie Front Mag est en couv du numéro 190 et la distance qui nous sépare de l’écran ressemble à un étau de plus en serré autour de nos petits bijoux. Dans cette vidéo tournée dans des conditions extrêmes (ses tétons pointant plus fort qu’un vilain qui montre du doigt), Lass ne fait rien d’autre à part exister et c’est déjà énorme. Tellement qu’il n’existe plus rien autour d’elle et notre envie devient un satellite en rotation infinie autour de ce foutu ordi.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/84050378′]

• Cette semaine, Asphyxia Noir est à l’honneur chez Peeperz. La copine du tendre Danny Wylde fait l’objet d’une compilation de cinq vidéos, sélectionnées pour l’occasion par une rédactrice clairement amoureuse d’elle. Si vous aimez l’alternatif et que vous ne la connaissez pas encore, on vous recommande chaudement d’aller y jeter un coup d’oeil. Si vous n’aimez pas l’alternatif, c’est pareil. Vous allez apprendre à aimer les tatouages et les cheveux noir corbeau. Quoi, vous n’avez jamais écouté les Distillers quand vous aviez quinze ans ?

Tapis rouge

avn

• Les AVN Awards approchent à grand pas – en fait, c’est déjà demain. Cette année, c’est le gigantesque Hard Rock Hotel & Casino qui accueille la trente-et-unième édition des Oscars pour adultes. Pour l’occasion, les organisateurs ont mis du doré partout. Le programme est pour le moins chargé, il y a plus de cent trente récompenses à remettre. Avec, on vous le rappelle, une nouveauté non négligeable : l’ouverture de la catégorie BBW, véritable consécration mainstream pour les amateurs. Sinon, au Tag, on attend avec impatience l’award du meilleur titre de l’année. On parie sur Slut Bottom Chris Meets the Prostate Assassin.

• Un journaliste du Las Vegas Sun a interviewé Steven Hirsch, l’emblématique patron de Vivid. Nous retiendrons quelques infos lâchées par Steven l’air de rien. Pour sa boite, le DVD ne représente plus que 10 % des ventes. Pour améliorer ses fins de mois, il table sur plusieurs trucs : la télé avec la chaîne Vivid qui touche 60 millions de foyers, l’offre exclusive en parodies de super héros et en sex tapes (toujours plus professionnelles) et Vivid Radio sur le réseau Sirius XM et ses 30 millions d’auditeurs. Il lance aussi des clubs de strip à travers les US et un cabaret à Manhattan. Hirsch reconnait au détour d’une phrase que la lutte contre le contenu illégal sur les tubes est plus simple qu’avant. Les choses se régulent et la sortie de sa grosse production de l’année, le remake de Derrière la porte verte devrait lui rapporter un beau paquet de Bitcoins. Pour terminer, il annonce que 2014 sera une « grosse année pour la sex tape de célébrité ».

En bref

• Le porno se lâche sur le Bitcoin, la monnaie des Internets. Naughty America accepte les biftons digitaux depuis ce mois-ci et Porn.com a augmenté son CA de 25 % depuis décembre dernier grâce à ça. Finis les dollars, le cash se fait la malle, le porn veut palper en virtuel. Cet engouement pour le Bitcoin fait dire aux évangélistes de la Toile que nous pourrions être devant un nouveau cas de VHS : le Bitcoin pourrait envahir le monde grâce au porno.

• Au détour d’une interview pour MFM, Allan Théo annonce la création de son studio de production. Le beau stripteaseur/chanteur/compositeur/acteur porno va produire du porno pour tous. Dans la mouvance du “marre que le porno ne soit que pour les mecs”, il va faire fapper tout le monde sans discrimination en se basant sur les fantasmes féminins. Ce sera hard, prévient-il.

En couverture : Lass Suicide

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap