L’histoire de Maitresse Madeline et de sa cam à 42000 $

Maitresse Madeline, actrice et réalisatrice chez Kink, continue son ascension triomphante dans le porn game. Celle dont le dirty talk et la subtile (mais sévère) domination se placent au panthéon de l’excitation vient de pulvériser le record de la sexcam la plus chère de l’histoire. Pour 42 000 $, un heureux anonyme a pu passer une heure en tête-à-tête devant son écran d’ordinateur avec elle. A 12 $ la seconde, on espère que le coquin s’est fait plaisir et qu’il s’en souviendra toute sa vie. Mais comment en est-on arrivé là ?

MaitresseMadeline

C’est Kinky, le blog de Kink, qui nous apprend la nouvelle et est allé interviewer l’intéressée pour en savoir plus. L’histoire a commencé sur Divine Bitches 2.0 leur raconte Maitresse Madeline : « un endroit où les femmes de Divine Bitches peuvent mettre aux enchères des collants, chaussures, photos dédicacées, garder les clés de ceintures de chasteté, donner des services pour FinDom (domination financière) et des cam shows de luxe ». Une enchère qui a démarré dès la première heure pour exploser pendant le week-end : « Quand elle a atteint 10 000 dollars, il restait encore une poignée d’enchérisseurs très sérieux, bien décidés à ne laisser personne s’interposer entre eux et le prix à gagner ». Les mecs étaient déter, le gagnant qui a souhaité garder l’anonymat a donc lâché de sa poche la coquette somme de 42 000 $.

madeline-image-webcam-auction

Mais atteindre un tel niveau n’est pas à la portée de la première sexcameuse du dimanche, Maitresse Madeline est entrée dans le porn par la cam et c’est là qu’elle a fait ses armes raconte-t-elle. « C’est grâce à la cam que j’ai appris à être une bonne performeuse, où j’ai passé un temps infini à rechercher et comprendre tous ces fétichismes et les subtilités des perversions sexuelles. C’est aussi là que j’ai compris que cette interaction avec le client allait devenir le futur de l’industrie porno ». Bien vu.

Reste à savoir qui est capable de dépenser une telle somme pour une heure de tête-à-tête, juste devant son écran. Si ce n’est pas la première fois qu’elle se retrouve devant des clients dont le fétichisme est la domination financière « j’avais un client régulier dont le trip était de se faire raccrocher au nez au bout d’une minute de show pour 1000 $ » confie-t-elle, c’est tout de même la première fois qu’elle atteint une telle somme. Elle explique que ces clients sont des hommes qui ont une grande aisance financière sans forcement être des milliardaires, ils ont plus un profil de rentier et de l’argent à dépenser : « ces clients particuliers sont prêts à payer pour la performeuse qu’ils veulent, quand ils en ont envie ».

Avec ce joli pactole en poche, Maitresse Madeline compte se payer« un nouveau donjon à San Francisco, un lieu unique, innovant et magnifique ». Quant à moi, qui rêvait de passer un peu de temps avec elle, je vais devoir commencer à sévèrement économiser ou envisager de revendre le Tag Parfait à Xavier Niel.

 

2 commentaires Voir les commentaires

  • Que les Zahia et autres putes de luxe en prennent de la graine !
    Aucun contact, juste de la tchatche, une éloquence (dirty talk) et psychologie de dingue. Respect.

    Bon, à part ça, on sort le popcorn et on attend les commentaires « c abusé, il feré pas mieu de donner cet arjent au pauvres ?! Yen a ki meurs de fin! »
    Ah ah! Y’a de l’argent à prendre, elle le prend. Classe.

    Moi, j’adore voir jusqu’où le cul peut nous emmener. C’est dingue le coup de fil à 1.000$ si c’est vrai !

  • Maitresse Madeline est très belle… Mais un peu chère…!! Moi je propose domination à distance, pour soumis…… Maitresse Sylvie http://www.maitresse-sylvie.blogspot.com

Laisser un commentaire