Pierre Woodman se révèle dans un documentaire

« Suite à de nombreuses réactions après la publication de cet article, la rédaction du Tag Parfait tenait à s’excuser auprès des personnes qui se seraient senties blessées par le ton inadapté employé dans cet article par son auteur. Il n’y avait à aucun moment la volonté de notre part de minimiser des actes ou pire de les valider. Nous condamnons tout acte qui ressemblerait de près ou de loin à un viol, bien que la législation française en vigueur nous interdise de nous prononcer plus à même sur les faits concernés. En publiant cet article, notre objectif n’était pas d’apporter du crédit à Pierre Woodman mais de mettre en lumière une autre facette de ses castings, non mentionnée dans ce documentaire de la série Quarks.  » – Le Tag Parfait

La série documentaire Quarks s’attaque à Pierre Woodman, le casteur fou. On se demande bien ce que vient faire notre Pierrot national au milieu de Johnny Cadillac et Fredo Depardieu, lui qui est si méfiant et veille à son image. Il est toujours délicat d’écrire au sujet de Woodman, tant l’homme divise le cœur des fappeurs. Pour les uns, il est un affreux salopard qui abuse des filles de l’Est. Pour les autres, il est un génie sans commune mesure qui a révolutionné le fap avec ses castings.

Quarks avait parlé à Pierre Moro autour d’un lac déjà et nous avait permis de réaliser qu’il n’était pas qu’un vieux crado qui filmait du caca. Ici, même délire, on suit l’autre Pierrot du porn, la verve fleurie, dans son activité préférée : baiser les filles chéries de l’ex-URSS. Toujours sur la brèche à 50 ans, il va comptabiliser 5 000 partenaires/débutantes pour le réveillon de la Saint-Sylvestre et prévoit de continuer quelque temps encore.

Dans le doc, on découvre les coulisses des entrevues qui sont devenues son fonds de commerce. Pierrot a sa routine : vérification de l’âge, de l’identité, puis discussion avec interprète, déshabillage, « popo praxima », la douche, le gant de latex, le doigt dans les fesses, la baise, les insultes, les hurlements et pour finir les rires, le câlin ou la course au lavabo pour recracher le jus de Woody. Les gars de Quarks nous ont expliqué qu’il a été facile à approcher, suite à des contacts précédents. On sait Woodman plutôt méfiant envers les médias, mais apparemment sa suspicion ne concerne que les grandes chaînes. Le réal du docu nous a d’ailleurs confirmé que Woody avait bien apprécié le 10e épisode de la série Quarks.


Pierre Woodman : A l’Est, rien de nouveau… par PleasantTv

Pierrot n’est pas désabusé, il a atteint la plénitude extatique du mec qui aime son taf. Il sourit à la vie parce que, comme il dit : « c’est un putain de kif de baiser avec des gens jeunes ». Comprendre sa philosophie aide à saisir son attitude parfois rude ou vulgaire. L’homme au poilage intense considère le cul, le sexe comme un boulot certes, mais surtout il l’envisage comme de l’éclate, du pur plaisir, en dehors de tout sentiment amoureux. Voilà la raison qui le persuade que son comportement est le bon, rendre une femme heureuse au lit n’est que simple mécanique. Pierrot connaît les leviers à actionner et tant pis si elle se montre un peu réticente au début.

Dans un bonus au docu, il explique les orgasmes volcaniques qu’il répand sans ticket de rationnement, ce plaisir puissant et inédit qui lui permet de convaincre les futures actrices de franchir le pas. Pour lui, il fait le bien, il offre un revenu en plus d’une découverte sexuelle et pour certaines une carrière. À la grande époque de Private, il a lancé pas mal de porn stars, comme l’inoubliable Tania Russof.

Pierre Woodman s’investit à fond dans sa production, il gère tout, seul. Pour trouver les débutantes, les agences l’aident, mais il booke, tourne, joue, édite, alimente le site et anime même sa communauté (sur le forum) sans équipe de communication ou de pôle technique dédiés. Du gros boulot, il est un acharné du travail, un stakhanoviste, comme on dit.

Le casting de l'angoisse

Le casting de l’angoisse

Seulement, tous les castings ne se passent pas forcément bien, il use parfois un peu trop de ce qu’il appelle le côté bad boy qui plaît à certaines filles. Prenons l’exemple de Gina Gerson en 2011. Pour sa première vidéo, Gina dit non à plusieurs reprises, elle est réticente et pleure pendant que Pierre la sodomise. Sûr de son fait et dans l’excitation ― prétexte qu’il utilise souvent pour s’excuser ―, Pierrot persiste et signe malgré la mine déconfite et l’énervement de Gina.

*Pour ce genre d’attaque, Woodman a son argumentaire déjà préparé : il l’a poussée contre sa volonté, mais il a eu raison, puisque d’une part elle a continué dans le X et d’autre part, elle fut ravie de bosser à nouveau pour lui. En plus, après ce casting mouvementé, dont elle est ressortie très en colère pourtant, elle s’est même mise à apprendre le français

woodman

Woodman adopte cette devise piquée au personnage de Charlie Sheen, dans Two and a Half Men : « les excuses valent mieux que les regrets ». Cependant, il le précise dans le docu, beaucoup d’actrices prennent énormément leur pied et sont heureuses de travailler avec lui. Il n’y a qu’à voir cette mère et sa fille, Sladky Mesic, dans une scène hallucinante qui tape en plein dans le tag #sincérité. Il rajoute qu’il est guidé par l’envie de créer un porn vivant et « réellement plaisant » pour lui et les nanas, pas juste du porn qu’il résume ainsi : « tiens voilà tant, tu prends dans le cul et point barre ».

Pour terminer, quelques citations de Pierrot dans le documentaire et deux bonus. On apprend que certaines débutantes « se torchent le cul avec du papier de verre », que quand on « sue comme un goret, alors il faut boire », son secret pour rester en forme, en plus de ne prendre aucune drogue (alcool et tabac compris). Et la phrase magique et tellement méprisante à propos de la demoiselle assisse à ses côtés : « elle est finie à la pisse de hamster syphilitique ».


Cartographie des filles de l’Est selon Pierre… par PleasantTv


Le petit secret de Pierre Woodman (BONUS Quarks… par PleasantTv

*éditing du vendredi 13 décembre 19h08 par Gonzo

59 commentaires Voir les commentaires

  • Nan mais vous êtes sérieux avec vos commentaires ?

    1- La plupart des filles continuent après et font parfois encore plus de rough sex (ex: Gina Gerson). Alors, comment pouvez-vous occulter ce fait de votre logique ?
    Normalement, aucune fille violée ne vient en redemander non? Un esprit sensé devrait s’arrêter là.
    On ne s’apitoie pas devant les types en latex BDSM qui se font écraser les couilles avec des talons aiguilles non? PERIOD.

    2- C’est du staged, fake à 90%. Du rough sex comme dans la majorité des prods de l’est faites par des mecs de l’est : Cruel Media, 21 sextury, etc.
    Qu’un français le fasse: tant mieux !

    3- La République Tchèque, la Hongrie, etc … c’est plus un noman’s land réveillez vous! Ils ont internet, les filles peuvent se renseigner avant. D’ailleurs, j’ai récemment vu une scène de Woodman avec Jessie Volt une française qui se fait traiter comme une merde pendant 30 min. Elle savait ce qu’elle faisait et elle a continué après.

    4- Et si vous êtes offusqués, je vous conseille de mater du Kink, du Facial Abuse (de superbes compiles sur efukt), Latina Abuse (profitions des immigrées!) ou encore Crackwhore confessions (abusons des accros au crack!).

    Sérieusement, y’en a qui débarquent…

    PS: Je ne regarde que très rarement du porn de Woodman, c’est simplement que je ne trouve pas qu’il mérite ces commentaires.

    • Juste quelques précisions, vu qu’on a quand même là, dans les commentaires, beaucoup d' »experts ».
      Je me base sur mon vécu, sur ce que j’ai pu voir et ressentir.
      Je n’ai pas fait d’étude sociologique approfondie, ce n’est pas mon métier, même si ce serait, j’en conviens, un sujet passionnant.
      Comme vous le savez tous (ou pas), le porno est censé être une affaire de PLAISIR SEXUEL. Or le seul plaisir que les actrices de l’est éprouvent en général c’est celui de palper les biftons qu’elles ont pris après s’être faites défoncer. Tout ce qui s’est produit avant c’est bull-shit, fake et « je serre les dents en attendant que ça se passe », ou « je pense à autre chose », ou, avec le temps, « c’est quand que c’est fini que je puisse aller prendre ma douche » – c’est en discutant avec des actrices que j’ai entendu ces phrases-là. Les actrices se forgent une carapace, se créent un personnage capable d’ENCAISSER. Or il y a encore des gens pour s’imaginer que ces filles si délicates adorent ce qu’elles font, qu’elles ont envie de niquer avec n’importe qui n’importe quand, qu’elles ont des orgasmes intenses et authentiques à chaque scène qu’elles tournent et qu’elles adorent se prendre plein de bites à la fois. (Attention, il y en a qui aiment leur métier, parce qu’avant toute chose elles aiment le sexe, et c’est tant mieux pour elles, là je parle de la majorité des filles, celles qui font ça seulement pour le fric. Jessie Volt, parmi d’autres, aime certainement ce qu’elle fait). Il se trouve aussi que le porno s’est durci au niveau des pratiques, pour, j’imagine, satisfaire un marché de plus en plus « exigeant ». (Laissez-moi rire.)
      Une dernière chose (et c’est tout à son honneur): Pierre Woodman paie très bien les actrices. C’est la moindre des choses, mais vu l’effondrement des tarifs en dix ans, il est bon de le préciser.
      J’espère avoir apporté quelques éléments au débat.

      • Mais si ce sont toutes des victimes, qui les obligent à faire du porno ? Elles sont là pour le fric facile alors la moindre des choses est de ne pas venir cracher dans la soupe ou se plaindre après. On sait tous que le milieu du porn est hardcore et quand tu t’engages là-dedans, tu t’attends à y laisser des plumes. Il y a toujours un prix à payer en contre-partie pour les fainéants qui préfèrent l’argent facile.

        Sinon, si c’est trop dur, elles peuvent toutes aller faire caissière chez Franprix.

    • Pierre Woodman ce heros !!!! :bave: !!!

  • Woodman, du vilain porno fait par un vilain monsieur… Je veux dire, pas qu’humainement, ce mec a un physique franchement gerbant. Au moins Ron Jeremy faisait sourire…
    J’ai du mal à comprendre qu’on puisse se branler devant ça, même hétéro, même si c’est pour la fille, ce gros machin difforme derrière elle devrait couper l’envie à n’importe quel spectateur ayant un sens de l’esthétisme.
    Qu’il fasse plutôt des castings avec des filles qui appartiennent au même univers visuel (Maïté, Susan Boyle…).

  • Merci pour l’article!
    woodman c’est un bon qui a tout compris à la vie n’en déplaise à ses detracteurs.

    Dites vous que pour baiser 5000 filles cela nécessite de comprendre parfaitement la manière de pensée des filles . (je pense que cette réalité doit fortement déplaire à la propagande féministes cf: les commentaires)

    • Toi tu dois être un gros beauf bien laid bien gras bien con. Pour baiser 5000 filles, cela nécessite d’avoir du blé et d’aller le proposer à de pauvres russes qui aimeraient se payer un train de vie décent et endurent des choses immondes, comme baiser ce porc. Pov’ con de Lolol Jean René (sympa ton pseudo de teubé)

  • Jack Tyler : « Une dernière chose (et c’est tout à son honneur): Pierre Woodman paie très bien les actrices. C’est la moindre des choses, mais vu l’effondrement des tarifs en dix ans, il est bon de le préciser. »

    Tout à fait. Merci pour ton « témoignage » (global), Jack.

    • De rien. Pierre est un mec très sympa, au demeurant. C’est le système qui l’est moins. Il tire son épingle du jeu, voilà tout. Et il aime ce qu’il fait. Et c’est acharné.

      • C’est sur qu’aller violer des jeunes filles désoeuvrées dans les pays de l’est quand on est un gros porc de 50 ans chauve, obèse et bedonant on peut voir ca comme « tirer son épingle du jeu ».

        Personellement j’y vois plus de l’exploitation sexuelle, quelquechose entre le proxénétisme et le viol mais bien sûr tout a fait légal puisque filmé, diffusé sur le net et monétisé (hors caméra le mec baiserait même pas susan boyle).

        Dans un sens c’est vrai qu’il a tout compris, la mondialisation et la misère lui a permis de se faire plaisir plutôt que de bosser lui qui n’a rien pour lui (ni le physique, ni l’intelligence ni même le charisme).

        Ce qu’il y a de plus abject et de plus immonde dans le monde d’aujourd’hui, dans une société saine il serait déjà mort ou en prison mais la il vit de ça, il perdure et ca choque personne la preuve on lui sert même la soupe dans les médias :)

        Que demande le peuple ?

  • Bonjour à Luciano et Jack Tyler au passage ;)
    Un article du nouvel obs m’amène par ici :)
    Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce personnage. Personnellement je n’ai jamais aimé Woodman, même si ma rencontre avec lui se limite à une poignée de main « de politesse » et quelques phrase échangées avec un groupe de personnes. J’avais déjà vu des scènes de sa série Casting, je comprends que ses produits puissent plaire à une partie des consommateurs. Mais je ne cautionne pas du tout ses méthodes. Certaines scènes sont des viols, je ne vois même pas comment qualifier ça autrement. Ok il ne met pas un flingue sur la tempe des filles, mais l’argent et la manipulation dans les mains de quelqu’un de doué pour « parler », avec une jeune femme inexpérimenté sur la perversité de certains être humains on peut assimiler ça à une arme, non ?
    D’autant plus quand la fille dit plusieurs fois non ou pleure…
    Alors, l’excuse de dire, « oui, mais y a bien pire, etc » … en effet cela ne devrait pas exister, mais ça ne change rien à ses méthodes nauséabondes. Il est quand même Français et pour le coup se met en avant dans un documentaire, et ce n’est pas le premier. Sauf que maintenant sa diffusion peut atteindre des gens qui ne sont pas des amateurs de pornos avertis.
    Ensuite dire que les filles reviennent vers lui, oui c’est vrai, mais en majorité, parce qu’elles ont toujours autant besoin d’argent (voir plus ) et q’une scène bien payé par les temps qui courent ça ne se refuse pas.
    Mais il y en a, j’en ai connu (certes peu, en sachant que ce monsieur n’était pas un de mes sujets de conversation fréquent), qui ne pense pas du tout du bien de ce monsieur.
    Je comprends bien également que maintenant, grâce à internet, les filles sont moins « ignorante », mais ses castings ont commencé bien avant internet.
    A mes yeux la polémique sur ce personnage est tout à fait compréhensible.
    Mais du coup je fait des bonds quand j’entends, « c’est comme ça partout dans le porno » …. Non c’est faux.

    • Tout à fait d’accord. Ce qui est déplorable c’est que les médias vont plus s’intéresser à un mec sulfureux comme Woodman qu’à des gens qui ont ce qu’on appelle une éthique. Woodman vend, son système est bien rodé. Après, qu’il manipule voire viole des filles, tant qu’elles sont majeures, ça n’offusque personne, et encore moins les mecs qui se branleront devant ses scènes et qui ne veulent pas vraiment savoir comment elles sont fabriquées ou qui jugeront que si la fille en est là, c’est qu’elle le voulait bien. Après tout, le porno hétéro dans son ensemble est un système de domination des hommes sur les femmes, rien d’autre. Et le système Woodman en est la manifestation.

  • j’aime boucoup les femme sexi

  • Pour se faire une idée du personnage, il suffit d’aller voir certains de ses castings.
    J’ai regardé celui d’Eva Roberts, c’est instructif. Une jeune fille qui n’a jamais touché le sexe de son copain avec qui elle est depuis 2 ans et qui veut attendre le mariage, vierge, qui refuse même de poser nue au début, fini dépucelée et le cul défoncé à la fin du casting, avalant le sperme de Woodman.
    Même si ça lui a plu ou qu’elle a gagné de l’argent, ce mec a détruit sa vie en l’abordant dans la rue pour lui faire croire qu’elle pourrait devenir mannequin.
    Honnêtement, quelle jeune fille avec des convictions pareilles rêve de donner sa virginité buccale, vaginale et anale à un vieux porc libidineux gras et poilu qu’elle ne connaissait pas deux heures avant ? Et ce, alors qu’elle sortait depuis deux ans avec un garçon assez gentil et compréhensif pour respecter ses choix, et assez patient et amoureux pour attendre le mariage ?

    J’aimerais bien savoir ce qu’elle en pense maintenant, avec le recul, du chemin qu’elle a commencé à emprunter ce jour là.
    Et ce qu’en pensent sa famille et on ex-copain.

  • Un gros pervers dégeulasse qui assume son coté prédateur. A gerber !!!

  • OP is a /b/ro

  • I just ought to tell you which you have written an exceptional and distinctive post that I really enjoyed reading. Im fascinated by how nicely you laid out your material and presented your views. Thank you. bfekdkaddkgg

  • Prof « – La plupart des filles continuent après et font parfois encore plus de rough sex (ex: Gina Gerson). Alors, comment pouvez-vous occulter ce fait de votre logique ?
    Normalement, aucune fille violée ne vient en redemander non? Un esprit sensé devrait s’arrêter là. »

    ….. Ah ah ah ah ah ah.
    Je me marre.
    Pas besoin d’un doctorat en psycho (j’en ai pas, m’enfin, j’étudie quand même beaucoup ces questions) pour piger qu’une fille qui s’est faite violée se sent dépossédée de son corps (par un système psychologique de défense du nom de dissociation, lisez Muriel Saloma si ça vous intéresse) .
    Ce qui explique qu’un certain nombre se tourne vers la prostitution/ le porno, par impression que c’est se réapproprier leur corps. Ou par manque d’estime de soi (totalement réduite à néant suite à un viol), à savoir que parfois, elles pensent simplement ne rien pouvoir faire d’autre que d’user de leur corps (logique. Elles se réduisent à un corps, comme l’a fait leur violeur.)
    Bref, Woodman est un violeur.
    fin de l’histoire.
    cette fille qui a continué dans le porn de plus en plus hard ne l’a peut-être pas fait pour des raisons traumatiques, je nie pas qu’il est possible qu’elle se sente bien dans sa situation, j’en sais rien, mais comment peut-on faire des déductions aussi aberrantes que « elle continue donc c’est pas grave »? (de même que je ne dis pas « elle continue donc elle est traumatisée », j’insiste bien là-dessus, mais les deux situations se valent en plausibilité…
    Même si le cas du traumatisme est plus courant, hein…..)

    Et au fait…
     » On ne s’apitoie pas devant les types en latex BDSM qui se font écraser les couilles avec des talons aiguilles non? PERIOD. » »
    peut -être parce que ce n’est pas l’homme qui est oppressé depuis des siècles par le patriarcat?
    faudrait songer à réfléchir de temps en temps. logique que dans un monde ou la femme est traitée comme elle l’est, les hommes passent un peu à la trappe niveau apitoiement. /!\ Je dis pas que c’est bien mais c’est juste tellement logique.

    Bref.
    J’pense pas revenir ici (je précise au cas où quelqu’un me répondrait), ça me fout trop en rogne, et difficile d’avoir un débat dans ces conditions.
    M’enfin. N’empêche que mes arguments sont valides.

    Bye.

  • J’ai récemment découvert le site de Pierre Woocman: tout simplement révoltant!

Laisser un commentaire