Nouveau cas de VIH dans le porn US

On se remettait à peine de la série de contamination de septembre que le VIH frappe à nouveau le porno U.S. Le test d’un acteur s’est révélé positif vendredi 6. Il s’agirait d’une séropositivité avérée et la transmission aurait eu lieu hors plateau. Le système PASS, avec ses protocoles réduits à 14 jours, a permis de dépister à temps le performeur.

Comme à chaque alerte, la Free Speech Coalition (FSC), qui chapeaute l’industrie du X aux Amériques, a appelé les productions à stopper les tournages afin que le virus ne se propage pas, le temps que les personnes exposées puissent être testées. Les résultats devraient arriver sous peu.

L’acteur incriminé a préféré garder l’anonymat. Mais en coulisse et sur les blogs de gossip porn, un nom circule. Ces gens-là ne font apparemment pas confiance à Diane Duke, présidente de la FSC, ni aux médecins qui travaillent à circonscrire les potentiels contaminés. Si l’identité du garçon était dévoilée au public et surtout aux actrices et acteurs, chacun pourrait juger s’il a pu courir un risque ou non. Mais, cette méthode ne semble pas forcément nécessaire puisque les studios conservent la trace des scènes tournées.

L’industrie du X est au chômage technique, pas cool pour les porte-monnaie. Patientant la levée du moratoire, les porn stars s’occupent comme elles peuvent. Dani Daniels balance des liens Tumblr à gogo et fait toujours autant de Vine. Andy San Dimas en profite pour enjailler sa communauté Twitter en répondant à toutes les mentions. Manuel Ferrara discute statistique avec Katja Kassin. Et Jada Stevens, notre bubble ass favori, a eu un accident de voiture, mais rien de trop grave.

On vous tient au courant de la suite des événements.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap