Les performeuses de l’année : le baromètre des tags

Depuis 2007, Elegant Angel sort en décembre un DVD intitulé Performers of the year avec les filles qui comptent dans le porn. Chaque année sont regroupées les actrices qui plaisent le plus, qui bossent le plus. La sélection 2014 va débarquer sous peu et la jaquette tourne déjà sur Twitter, il s’y trouve en tête d’affiche Remy Lacroix, Bonnie Rotten, Riley Reid, Skin Diamond et Maddy O’Reilly.

Performers 2014

Les performeuses de l’année sont un peu comme les versions annuelles du jeu FIFA d’EA Sports. Sur la couv’, on retrouve les meilleurs joueurs, les plus bankables, pareil pour Elegant Angel. Il n’est nullement question d’un Oscar ou d’un vote du public, simplement une sélection du studio ; ce sont les porn stars du moment qui feront vendre le plus d’exemplaires. Alors, analyser ce choix revient à comprendre ce qui plaît dans le porn que nous qualifierons « de base ». Certes, les actrices sous contrat d’exclusivité avec d’autres studios sont absentes. Certes, le porno ne se réduit pas aux productions mainstream des géants de l’industrie. Certes les tubes montrent que le fap réserve des surprises. Mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une peinture assez juste du paysage pornographique américain et payant.

Finies les blondes à gros seins

Skin Diamond

Les critiques de la pornographie tancent le milieu sur l’uniformisation des corps. Le cliché de la porn star blonde à l’énorme poitrine siliconée persiste. Il y a des années que les Jenna Jameson ou Janine Lindemulder ne grimpent plus sur le podium. Dans les dernières éditions des performeuses, ce tag-là a été représenté en 2009, 2011 et 2012 par Kagney Linn Karter et Phoenix Marie. Les adeptes du porno les connaissent, mais leur popularité ne sortira pas de ce cercle privilégié. En revanche, les faux nichons existent toujours, ils ne sont seulement plus l’apanage des peroxydées, il y a maintenant Asa Akira et Bonnie Rotten pour porter ferme et haut les gros nénés. Même si Asa (la préférée d’Obama) confesse dans un tweet que les « real tits are the new fake tits ».

D’ailleurs, les blondes n’ont plus vraiment la cote en général. Elles étaient majoritaires en 2008 et 2009, en 2010 l’équilibre est trouvé sur la jaquette. En 2011, 2013 et dans la version 2014, les brunes laissent à penser que les cheveux dorés sont une minorité invisible du porn, comme les Noires. En l’occurrence, à propos des actrices afro-américaines, seule Skin Diamond a fait une couverture. Jada Fire et Naomi Banxxx représentaient le tag #ebony dans des versions précédentes, mais elles n’étaient pas mises en avant. Tout cela manque d’harmonie.

PAWG, punk et petits seins

Bonnie Rotten

Désormais, ce qui fonctionne dans le porno, revirement de situation, ce sont les grosses fesses de femmes blanches, PAWG en traduction tag. Que j’aime cette différenciation noir/blanc dans le porno, mais bon, c’est un autre sujet. Parlons plutôt de bubble ass. Les plus spectaculaires derrières sont bien présents, Jada Stevens, Remy Lacroix pour ne citer que les deux plus époustouflants postérieurs du milieu. Les collègues ne sont pas en reste, mais elles ne représentent pas aussi bien la puissance tellurique du bubble ass en terme de fap.

Cette année sur cinq porn stars, nous avons deux PAWGs, que des brunes/châtains foncés, quatre poitrines menues, une curvy (Maddy), une punk (Skin) et une folle inquiétante complètement tatouée. Je l’avoue, Bonnie Rotten me fiche les miquettes, mais c’est personnel. Les toiles d’araignée sur ses boobs en plastoc, je n’y arrive pas. Cependant, elle montre une grande intensité dans ses performances et elle mérite grandement de se retrouver dans ce All-Star porn, le 5 majeur du fap. Voilà un casting singulier loin d’être lisse et insipide.

La fine équipe 2014

La fine équipe 2014

Les tags évoluent et ne tiennent que le temps d’une ou deux saisons dans le porno « de base », cette année démontre un amour des tiny tits et du PAWG dans le public, ainsi qu’un plébiscite de l’inclassable Bonnie qui a su se hisser tout en haut du game avec son profil très atypique. Avec Remy, Riley, Maddy, Skin et Bonnie, le cru de cette année est un excellent millésime. Que nous réserve l’année prochaine ? Le bubble ass sera-t-il toujours aussi bondissant ? Une BBW fera-t-elle son entrée dans la cour des grands ? Une trans intègrera-t-elle la Dream Team ?

Anthologie

performersoftheyear2013

2013 : Asa Akira, Lily Carter, Brooklyn Lee et Lexi Belle, Skin Diamond, Jada Stevens.

Performers 2012

2012 : Kagney Linn Karter, Asa Akira, Jayden Jaymes, Lexi Belle, Kristina Rose et Gracie Glam, Bobbi Starr.

performers 2011

2011 : Gracie Glam, Tori Black, Asa Akira, Kristina Rose et Naomi Banxxx, Jayden Jaymes, Phoenix Marie.

Performers 2010

2010 : Kristina Rose, Kagney Linn Karter, Tori Black, Alexis Texas et Bobbi Starr, Jenna Haze, Julia Ann.

performers 2009

2009 : Gianna Michaels, Alexis Texas, Sunny Lane, Kristina Rose, Shyla Stylez et Jenna Haze, Rebecca Linares, Bobbi Starr.

Performers.Of.The.Year.2008

2008 : Alexis Texas, Eva Angelina, Jenna Haze, Brianna Love et Rebeca Linares, Jada Fire.

7 commentaires Voir les commentaires

  • Le roster de 2009 est parfait.

  • j’ai toujours kiffé les nanas tatouée façon suicide girls et autre godgirls , fan de bonnie rotten et ses prestation de dingue , mais WTF ces fake boobs dégueulasse . J’espere que skin diamond restera naturelle
    rien ne vaut les seins naturels bordel , petit , gros , qui pendent , rendez nous des meufs naturels avec un peu de poil a la chatte …. merde …. quand même .
    sinon je plussoie gros mikko , le roster 2009 est parfait (bien que les autres soient hautement fapable aussi)

  • +1 pour le cru 2009 ! Excellent millésime !

    Sinon, pour cette année, s’il fallait du tattoo/punk, j’aurais préféré Christy Mack. Mieux foutue et tout aussi bonne performeuse.

    En PAWG, ils ont loupé la tarée Sheena Shaw ou -même si j’aime moins- AJ Applegate (qui semble remplacer peu à peu Phoenix Marie dans la catégorie « Big Ass Anal »).

    En vrai trop de tiny teen pour moi :P Cette tendance me soule, pourtant je vieillis et on dit qu’avec l’âge on zyeute les plus jeunes…
    C’est marrant les seules teens qui m’ont émoustillé sont surement vieilles aujourd’hui: Kacey, Aurora Snow, Gauge…

  • Sublime brochette dans le 2009 mais roster 2010.
    Rien à redire des scènes du 2011 et du 2012.
    Jada dans le 2013 <3
    A noter la seule "performance" dans cette collection, est pour Lily Carter et cette étonnante et improbable triple pénétration dans l'édition 2013.
    Line-up mitigé pour 2014, en attendant les yeux sont tournés vers les prods du studio Hard X…

  • Bonnie Rotten et Remy Lacroix

  • Arf sale année 2014. J’adore Remy Lacroix par contre.

  • Autant j ‘ aime le style Nikita Bellucci , autant j ‘ ai toujours aimé Tifanny Towers , je surkiffe less eins énormes

Laisser un commentaire