Rose McGowan au naturel dans Wild Rose

Réalisé par la talentueuse Marlene Marino, Wild Rose est un portrait de Rose McGowan aussi candide qu’étrange.

On parle bien de cette Rose McGowan là, celle qui vous filait la gaule quand vous regardiez Charmed. L’ex sulfureuse de Marilyn Manson, la pin-up un peu crade de Doom Generation et la guerrière glamour du Grindhouse de Rodriguez et Tarantino. Bien sûr, on l’a déjà vue à poil un peu partout sur Internet (elle a plutôt l’air à l’aise dans cet exercice), mais là, il se passe autre chose, c’est magnétique. Une beauté fascinante et un petit PAWG au passage.

La vidéo est plutôt réussie, la réalisation et le montage sont intéressants. Rose McGowan est naturelle, elle est fascinante dans cette atmosphère intimiste. Au final, cet effet Hipstero-Vintage-Huit-millimètres bien granuleux n’est pas si horrible que ça mais, honnêtement, la musique est presque aussi chiante que prétentieuse.

Côté porn, voilà ce que nous raconte Rose sur Nowness :

Qu’est-ce que tu penses du porno ?
 Rose : Je n’ai jamais aimé ça, je ne trouve pas ça intéressant, sexuellement parlant. Je n’aime pas les coiffures, les maquillages ou la manière dont il jouent. Je trouve ça laid et superficiel, comment c’est censé m’exciter ?

Qu’est-ce que tu trouves sexy du coup?
Rose : Oh… je ne sais pas. Peut-être deux personnes dans un joli champ, filmés à la Terrence Malick.

Ma très chère Rose ; visiblement, nous n’avons pas la même vision du porn. Mais ce n’est pas grave, tu es plus séduisante que jamais quand tu parles de Terrence Malick et de ses plans sexy. Je n’ai qu’une seule question à te poser : est-ce que tu pourrais me dire ce que tu trouves intéressant, sexuellement parlant ?
Merci.

Amour sur toi – Duff

Traduit de cet article par Le Serbe et Gonzo

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire