Customs4U, le porn à la demande

Chaque jour, dans les journaux d’actualités, sonne le glas du capitalisme industriel. Tandis que les usines ferment à tour de bras dans les pays occidentaux où le coût de la main-d’œuvre ne permet aux entreprises que la seule production de biens à forte valeur ajoutée, nous trouvons aujourd’hui, dans le porno, l’exemple parfait d’une économie en mouvement, glissant d’un fordisme de masse à un genre de toyotisme semi-professionnel où les leviers de décision appartiennent au consommateur.

Customs4U lance une plateforme de vidéos qui plante un peu plus profondément le clou des difficultés vécues par les studios de production historiques. À l’instar de Clips4Sale, l’internaute choisit son porno dans un environnement plus dynamique et moins années 2000. Concrètement, il s’agit de commander le porno que l’on désire : pratique, habillement, durée, actrice (naturellement) et délai de livraison. La chaîne de production attend le signal du client pour se mettre en branle.

À première vue, cette customisation du fap fait rêver, finies les négociations avec ta nana pour qu’elle t’envoie un peu mieux qu’un décolleté par MMS pendant les heures de travail. Avec Customs4U, tu as une actrice qui va bosser juste pour toi et accomplir tes fantasmes les plus vicieux, une bien douce mélopée que nous chante Tim Stokely, le boss du matos. Malheureusement, tous les délires ne sont pas encore possibles, chaque actrice a listé ses pratiques et elles se cantonnent à des fétichismes dont les amateurs de Clips4Sale s’empiffrent déjà jusqu’à vomir. Des exemples ? D’accord.

Gemma Hiles, blonde, boobs en plastique et fort jolie, dispose d’un éventail de compétences très intéressant et représentatif. Elle humilie de multiples façons, que ce soit en piétinant, en t’allumant puis en se refusant ou en se moquant de ton petit pénis. Elle satisfait également les fétichistes de pied, de jeans, de superhéroïnes, de ventre (coucou le joli bidou), de hauts talons, etc. La liste est fournie, mais il manque tout de même la présence masculine qui comblerait les envies légitimes de sodomie ou d’éjaculation faciale d’internautes dans leur bon droit.

Gemma me plaît, une fille aussi bien foutue qui s’exhiberait juste pour moi, l’idée m’excite. Intrigué par la domination financière, je clique sur cette pratique, mes faps durant longtemps, je sélectionne une vidéo de 30 minutes (les « 15 secondes Instagram » ne ferait pas l’affaire), le tout en HD, en attendant la 4K. Un cadre description permet de préciser la teneur de son fantasme et de ses espoirs, mais je le remplirai plus tard.  Mazette ! La facture s’élève à 549,10 dollars américains. Je modifie la durée à 10 minutes, passe en définition standard et le montant baisse : 223,92 dollars. J’interpelle Gonzo pour lui parler de cette note de frais à venir, il s’écroule sur la moquette du bureau.

Les tarifs varient selon la fille, elle applique ses propres barèmes en fonction des pratiques et aussi du temps de livraison. Avec Indica Greenly, je pourrais avoir une domination financière de 10 minutes en HD, livrée en 24 heures, pour 47,25 $. De plus, elle exerce le boy/girl que Gemma a oublié. Pour le reste des actrices, entre les Goddess machin, les Princess bidule et les Mistress truc, les candidates à vos fantasmes sont très attirantes pour la plupart. Customs4U annonce 350 modèles à ce jour, parmi lesquelles une seule vraiment connue : Eva Angelina.

Les lois de l’offre et de la demande sont implacables. L’industrie du porno mute et ces sites, où le consommateur influe directement sur la production, signalent un changement d’ère. La production de masse s’étiole tandis que les marchés parallèles se développent. Il y a les sexcameuses en circuit court, un seul intermédiaire entre l’actrice et le fappeur ; désormais, le porno doit compter sur les boutiques de customisation, les échoppes de la request.

[Edit] Customs4U va être le sponsor média de la prochaine AVN Adult Entertainment Expo. AVN nous manipule un peu en sortant un article sur le site de request la veille de l’annonce de ce partenariat. Mais bon, au moins ce type de porno est reconnu par le milieu.

4 commentaires Voir les commentaires

  • En certes moins célèbres qu’Eva Angelina, il y a aussi Nikki Delano, Courtney Cummz et Joslyn James (connue pour avoir servi de 19, 20 et 21e trou à Tiger Woods).

  • 640 $ pour un boy-girl perso de 15 min avec Courtney Cummz. C’est chéros mais j’imagine que c’est honnête entre sa part et la comm’ du site.
    Y’a de l’idée mais cela ne s’adresse définitivement pas à moi.
    Le crown-funding porn, je suis déjà plus dans la cible.

  • Je sais pas ou vous envoyer cette pépite frenchy/70’s/vacancières, donc la voici.
    http://beeg.com/2827842

  • Il y a des options beaucoup moins chères pour de la porno sur demande, perso j’utilise http://reelsecrets.com . Il ne faut pas se cacher que la porno devient sociale et ça devient intéressant d’échanger avec la personne qui nous fait se branler. Nos portables ont une qualité qui se rapproche des cams DSLRs, c’est accessible à pratiquement tout le monde; ça fait du sens que les sites amateurs soient si populaires.

Laisser un commentaire