Jackson and His Computerband : G.I. Jane (Fill Me Up)

Mrzyk & Moriceau, le fameux duo de graphistes, nous inondent depuis quelques années de leurs créations surréalistes sans complexe et teinté d’humour. On se souviendra notamment des clips réalisés pour Air ou Sébastien Tellier, mais on ne  peut que vous conseiller d’aller aussi découvrir le reste de leurs animations ou de leurs dessins qui traînent sur internet.

« G.I.Jane » de Jackson and His Computerband, objet disco-pop dansant aux faux airs de Phoenix, nous plonge dans un univers érotico-gore sauce manga. Simple, fluide et pervers, c’est un peu comme si on nous avait pondu une version X d’un mashup entre Cat’s Eyes / Albator / Ken / Cowboy Bebop, le tout sur fond de discours pro-féministe.

Nous assistons au combat d’une femme harcelée par une armée de créatures morpho-phallique qui surgissent de tous les coins. Notre brave inconnue, dans sa lutte contre les pénis oppressants, les fait exploser, les découpe et les éviscère sans lever le petit sourcil, à grand renfort de talons aiguilles et de grosses tartes tranchantes. On a dénombré plus de pénis et de vagins que dans une session intense de fap nocturne, ça nous a pas mal retourné le cerveau. Mention spéciale aux requins-pénis.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire