Combattre l’herpès en bikini

Faire danser des filles en bikini dans des vidéos de 3 minutes pour vendre un produit ressemble à n’en pas douter à la communication en ligne du futur, soit la garantie d’avoir 115 % de l’attention des internautes. Si la démarche est facile, encore faut-il savoir anticiper les rares exceptions où elle ne trouve pas sa place. Le créateur du site herpesgone.com en a fait les frais en pensant bien faire.

Imaginez une fille qui se pointe sur un fond vert, se met à danser pendant qu’apparait le petit message d’un sponsor contre l’Herpès. Forcément ça fait tâche et pas besoin d’être un fin analyste pour y voir un double sens. J’entends déjà des mauvaises langues souligner le fait que les filles choisies ne sont pas du premier choix et que le lien avec une MST n’avait pas besoin de coup de pouce, mais je ne rentrerai pas dans ce petit jeu-là.

herpesgone2

Face à ce contretemps un peu gênant, notre web-entrepreneur en herbe a jugé bon d’ajouter un disclaimer à la suite du premier message : « Les modèles n’ont pas d’herpès ». Effet comique décuplé et grosse panique chez HerpesGone. Mais c’était sans compter sur l’énorme potentiel de ces vidéos pour créer un combo sexy-lol terrifiant, mais enfin au service de la guérison de l’herpès. Nait alors la série des « Herpes Dance » où chaque épisode met en scène une fille en bikini faisant une danse volontairement débile. En lieu et place de l’ancien slogan apparait alors de vrais messages de préventions contre l’herpès. Il en existe 4, notre préféré est le numéro 3 mais on vous laisse seul juge — chacun ses goûts. Pour les fans, la chaîne Youtube est ici.

[youtuber youtube=’http://www.youtube.com/watch?v=mErfGhhAsmQ’]

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire