Scandale chez Cam4 : le couple arnaquait les voyeurs

Cam4 est le site de sexcams en vogue. Rétribués par des tokens, la monnaie locale, les exhibitionnistes offrent des shows parfois dignes des meilleurs pornos. Mon péché mignon : les couples. Quoi de mieux que d’assister à la danse complice de deux âmes unies par le sentiment amoureux dans la relative proximité d’un jeu d’écrans interposés ?

Ce jour-là sur Cam4, je vérifiais une information pour un article en cours, quand une vignette représentant une jeune femme suçant une verge attira mon regard. Il s’agissait de la vidéo n° 1. Celle devant laquelle la plupart des internautes du site se plaisaient à se distraire. L’esprit curieux, je cliquai et découvris le spectacle singulier d’un couple niquant en présence de 1 200 personnes, ayant chacune la main dans le slip ou la culotte.

Tout débute normalement

Tout débute normalement

Le couple anglais promettait, arrivé à la somme de 360 tokens, une éjaculation faciale ; un final attendu et irremplaçable martelé dans nos cerveaux par la pornographie, cette salope qui fout la vie en l’air de nos enfants.

Bref c’était cool. Le physique de la fille satisfaisait mes exigences, sa manière de pratiquer le drooling retenait mon attention, le mec bandait bien, j’attendais que les dons pleuvent pour kiffer ma maman. Comme souvent dans les sexcams, le goal ne s’atteint pas vite. Le fappeur doit avoir l’érection patiente, la fappeuse l’humidité insistante.

Belle technique

Belle technique

La sonnerie du tip libérateur (l’escarcelle est enfin pleine) retentit. Youpi ! Une giclée et tout le monde est ravi. Sauf que le liquide séminal ne se répandra jamais sur le visage de la brune perfide. Le gang des arnaqueurs à l’éjac’ faciale venait de frapper.

Le tchat sur le côté de la vidéo tremble des éclats indignés des voyeurs spoliés. Les insultes fusent, les menaces dégringolent, les reports sont légion. Le couple se justifie d’un simple : « c’était un tip pour baiser ». La foule n’est pas dupe, la colère continue et certains scandent des mots terribles. « Retourne faire ta pute dans la rue ! », « connasse de salope ! », « gens idiots » s’égrènent plein de furie, un « salope roumaine » est même hurlé en majuscules. Triste spectacle.

Le but est atteint, ça commence à chauffer

Le but est atteint, ça commence à chauffer

01

Dans ces cas-là, il vaut mieux se rhabiller

Dans ces cas-là, il vaut mieux se rhabiller

LOL, on vous a bien niqué !!!

LOL, on vous a bien niqué !!!

Petit mot sympa avant de s'éclipser : "u noob"

Petit mot sympa avant de s’éclipser : « u noob »

Les Bonnie et Clyde de la cam ne se formalisent pas pour si peu. Leur excuse énoncée, ils appellent au tip à nouveau pour le cum face. Sans pression, ils démarrent un compte à rebours, plus que deux minutes, une minute : « bye guys« . Ah non, ils ne se déconnectent pas. Au contraire, l’ultimatum est relancé. Cela dure un peu puis la caméra est coupée.

Moi et mille-deux-cents personnes venions de nous faire arnaquer. Je me sentais bizarre. Impossible de leur en vouloir. Le couple m’avait bien excité et méritait les 360 tokens récoltés. 100 jetons valent 10 dollars américains, donc environ 26 euros pour un show d’une bonne heure (j’imagine, je n’étais pas là dès le début). Quand on pense que la nudité d’une fille se négociait autour de 4 000 tokens en janvier 2013, on se dit que la loi de l’offre et de la demande fonctionne à fond les ballons sur les sexcams. Donc, finalement, pour 360 jetons que trois ou quatre mecs généreux ont balancés, on en a eu pour notre argent.

Bonnie-and-Clyde-classic-movies-277565_953_1400

Oops0203 courent toujours et recommencent leurs exhibitions. Si vous tombez dessus, méfiez-vous, ils pourraient vous piquer le pognon que vous n’avez pas dépensé pour les voir en action.

4 commentaires Voir les commentaires

  • Ah ah j’adore le titre « scandale » et au final, 26 euros de perdus sur 1200 fappeurs (Mais je comprends que tu l’ais eu mauvaise lol).
    N’empêche, 26 euros pour 1h de baise … à ce taux, ces sites ne vont plus avoir que des pays « pauvres » (ou des vrais couples exhib). Car même les mémés Rue Saint Denis sur Paris gagnent plus en 1h…
    Je veux dire en France , comme aux US, ça ne permettra pas aux modèles d’en « vivre »…

  • Aucune étude sérieuse n’a encore té faite à ce sujet, mais il est vrai que le cours du cul en token fluctue énormément… Dans moins d’un an, on pourra avoir une triple sodomie pour moins de 10 token, moi j’vous l’signe.

  • Super article (qui me fait découvrir ce site)
    Puis-je le relayer sur CamNenette ? (même si on y parle surtout de chaturbate, c’est pareil, même mieux, que cam4)

    mici

Laisser un commentaire