Les gifs de la semaine #15

On passe un week-end pas dégueulasse pour un début octobre. Les vacances sont bien finies pour moi mais je garde largement le temps de traquer les gifs sur internet. Une nécessité car ils se planquent bien en ce moment et beaucoup de tumblr se contentent de nous ressortir du old, du Sasha Grey et d’autres trucs qu’on découvrait en 2008.

Pour faire bonne figure, je me suis rabattue du coté des gifs où les gens font mumuse avec le sperme puisque l’avenir semble se trouver là. Un soupçon de BDSM, un tag assez rare dans cette rubrique, un gros cul comme on les aime et une jeunette pas vraiment au point. Voilà pour la recette du week-end et bon appétit bien sûr !

pussi spanking

On passera outre le sigle dégueulasse apposé sur le coin droit. Ce petit gif BDSM reste assez soft dans le genre mais tout de même fascinant. Je me permets cependant de douter de l’authenticité de la chatte qui semble un peu trop plastique à mon goût.

morve et foutre

Faire joujou avec sa morve, c’est une chose qui arrive à tous les humains avant 5 ans. En prenant de l’âge, ce petit plaisir disparaît mais il suffit simplement de mettre sa moitié à contribution pour retrouver cette madeleine de Proust.

mouth to mouth

Puisqu’on y était, autant resté dans le thème avec un petit refilage de sperme entre copines. Cette fois-ci, il rappelle le jeu « jusqu’où le filet de bave peut s’étendre avant de casser ». Avec le foutre il faut bien 3 participants pour que ça devienne vraiment rigolo.

chubby ass

La vraie question dans le facesitting c’est de savoir à quel genre de cul tu vas avoir à faire et surtout si tu es capable de rester vivant. S’il s’agit d’un cul de cette envergure, il peut t’étouffer en 2 secondes sans le moindre scrupule tout en gardant sa spectaculaire majesté.

funny face

Maîtrise de soi, contrôle extrême de ses sentiments, bref garder sa belle gueule pendant l’acte reste un élément essentiel dans le porno. Mauvais point pour cette petite brunette qui a l’air de lâcher son étron du matin.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire