La cumpilation de la semaine #4

Seul sur le sable, les yeux dans l’eau, mon rêve était trop beau. Salut les amis, ici c’est Gonzo depuis Formentera où j’essaye tant bien que mal d’accéder au wifi près de l’hôtel, en jonglant entre des gosses, le soleil dans la gueule et une batterie d’ordi à l’automne de sa vie. Si vous avez trouvé cette semaine un peu mollassonne c’était donc assez normal, on ne peut pas être partout à la fois. Heureusement, une rubrique elle, n’est jamais en vacances, c’est bien la cumpilation de la semaine, le meilleur de la veille porn sélectionnée par Saint-Sernin et moi-même. 

myfreecams

Le porn est mort, vive le porn !

• Le NY Times se fend d’un long article sur le business de la sexcam, estimé à l’heure actuelle à plus d’un milliard de dollars par an (le porn tournerait autour de 5 milliards). Face aux tubes, la live cam devient un levier essentiel du développement de l’industrie de l’adulte. « Elle est devenue la partie la plus importante de l’industrie » nous dit le réd chef d’Xbiz. Le journaliste Matt Ritchel s’en fait donc l’écho et nous explique l’envers du décor à travers LiveJasmin, MyFreeCams ou Kink qui vient aussi de se lancer dans l’aventure : « stratégiquement, c’est le futur » . Mais ce business est aussi celui de la solitude : « faire de la cam est un boulot qui isole incroyablement » lui raconte une sexcameuse. Article indispensable.

• Foxnews (oui oui eux-mêmes) revient sur un autre business, celui de la sextape de star, qui maintient en vie le studio Vivid, grâce notamment au succès incroyable de la « celebrity sextape » de Farah Abraham et James Deen (pas vraiment du homemade donc…). Il faut dire que le pote du patron de Vivid n’est autre que celui de TMZ (les premiers à dégainer dès qu’un scoop se profile) et que les deux forment un bon duo racoleur. On se met alors à rêver de la sextape de Nabila qu’on sortirait avec l’appui de Voici pour enfin de devenir millionnaire. On y croit, même si on aimerait ne pas en arriver là.

• Sur la sérieuse France Culture, on parle aussi de cul. Ici, c’est une journaliste de Marie-Claire qui énumère les bienfaits du Web : sextoys, sites de rencontre, support masturbatoire. Mais surtout, Ingrid Seyman insiste sur  l’aspect positif que l’anonymat de l’Internet garantit aux femmes pour pouvoir s’exprimer pleinement et s’informer sans peur d’être jugées. Elle cite l’exemple d’une octogénaire qui a découvert sur le Net que la branlette n’était pas un vrai péché. Merci le porno, tu participes un peu à la libération de la Femme !

manger-bouger

Manger / Bouger

• Qu’est-ce que le « produce porn » ? C’est l’idée de produire des fruits et légumes comme des top-models pour attirer le client. Une longue dissertation sur le sujet pour les vrais soldats de la veille porn avec la néo-zélandaise Daphne Miller. Attention cette url peut être qualifiée de chiante par les esprits taquins.

• Les mauvaises langues trouveront ici aussi à se réjouir. Kayden Kross, on en parle pas mal ces derniers temps, a balancé sur son blog un texte plutôt long qui ferait presque penser à l’idée d’une hypothèse de reconversion éventuelle pour la future mariée. Sasha Grey sortant un bouquin, pourquoi pas elle ? On suit la réflexion de Kayden à propos des safewords, ces mots qui stoppent tout quand l’action, sexuelle en l’occurrence, devient trop intense ou dangereuse. Elle digresse et raconte une conversation avec James Deen qui l’encourageait à se noyer et d’une explosion de prothèse mammaire pendant un tournage. Ou alors, jalouse de « son Manuel » (Ferrara) et de son blog, elle a voulu faire pareil. On ne saura jamais.

• Non content d’être déjà leader dans le monde des sextoys pour mecs (plus de 20 millions d’unités vendues à ce jour), la marque Tenga lance sa série Vi-Bo, dédiée au plaisir en couple. Rien ne vous empêchait avant d’utiliser votre Tenga à deux, mais avouez que c’était un peu à sens unique. Avec Vi-Bo et ses cinq déclinaisons vibrantes, on retrouve enfin le sens du partage.

veronica-radke

Luxe, calme et volupté

• On avait déjà parlé du studio tout neuf Erotica X, qui avait débauché la réalisatrice Mason d’Elegant Angel. Après un premier DVD, Eternal Passion, voici l’annonce de leur nouvelle prod : Art of romance. Le trailer vient de sortir. De la douceur, du romantisme et de la baise sans chichis, trois mamelles qui nous réjouissent d’avance. A la mi-octobre, le site sera lancé et on pourra se procurer facilement toutes ces belles images. Espérons que le lancement de la version anglophone du Tag ne leur causera pas trop de tort.

• Au hasard d’une pub de la régie de Google (comme quoi…) on s’est rendu compte que Pretty.Dirty, la série glam-core de New Sensations en était à son septième volume ! La douce et fabuleuse Veronica Radke est à l’honneur de ce nouveau volet, nos quines se dressent fièrements.

5 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire