Lily Labeau, le trouble

Dur de trouver les mots justes pour évoquer Lily Labeau. Égérie de l’alternative porn, elle a tourné aussi bien pour des gonzos un peu bidons que pour les grosses productions esthétiques comme Wasteland. Avec son petit ami, le prolifique Danny Wylde, elle produit du porno dans la sincérité, ce tag qui touche les fappeurs comme aucun autre.

Lily Labeau, c’est un trouble. Grande, élancée, elle joue dans la même catégorie que les Tori Black et Stoya mais en blonde. Enfin depuis quelque temps avec son crane rasée, Lily affolerait un peu moins les sens, si ce n’était cette flamme persistante dans son regard si particulier : la source de la tension. Dans la plupart de ses scènes, le tag sincérité nous saute dessus, son sourire prouve à chacun cet amour du travail bien fait qui l’anime. Évidemment, actrice n’est pas un métier toujours rose, mais Lily offre une démarche authentique.

Photo par Van Styles

Photo par Van Styles

Peeperz rend hommage à cette démarche artistique et unique avec un article à la gloire de Lily , nous invitant à lui vouer un culte bien mérité.

Au Tag Parfait, on l’adorait déjà. Chaque occasion est bonne pour parler d’elle. Avec environ 200 scènes au compteur, Lily prend le virage de la production perso, histoire de renflouer les caisses du couple. Avec Danny, ils ont sorti un film en compagnie de notre Lou Charmelle nationale et alimentent une chaîne sur Clips4Sale. Il faudrait qu’on l’interview pour mieux connaître sa démarche et parler de sa collaboration féconde avec Kink, de ses projets, etc.

En attendant de vérifier si elle parle français comme son pseudo peut le laisser entendre, nous rajoutons quelques vidéos à la sélection de Peeperz.

 

Une dernière vidéo provenant d’Inside Adult, où Lily narre sa première expérience uro, sous la douche avec son keum. Un témoignage touchant, plein d’amour — voire romantique — qui donnerait presque envie d’essayer. Impossible d’intégrer la vidéo, alors cliquez pour voir.

Photo de une par Lou Noble.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire