Siamoises, le nouveau tag

Le 26 novembre sort le film le plus « pété » de l’année. Michael B. Skow a l’esprit bien tordu et il a imaginé un nouveau tag : Siamoises. Misha Brooks et Rilynn Rae interprètent ce couple inhabituel de sœurs rattachées l’une à l’autre par les hanches. Comme la boite de production est Girlfriends Films, les siamoises sont lesbiennes. Mais pas question d’inceste. Un tabou levé à la fois. Donc, ne comptez pas sur des contacts sexuels entre les héroïnes de « Conjoined ».

Le porno, c’est aussi fait pour aller trop loin : un exutoire pour nos fantasmes inavouables. Nous laissons à d’autres le soin de mettre en scène les pratiques sexuelles, les situations difficilement réalisables dans la vraie vie. Et d’ailleurs voudrions-nous réellement participer à un bukkake ou nous taper une shemale ?

Siamoises

Siamoises, mon œil !

Skow l’a bien compris et cette vision du porno l’entraîne à produire des films souvent à la limite, choquants. Il y a ce film, toujours pour Girlfriends Films, nommé Daddy’s Girls. Mais le titre ne suffit pas, la question de l’inceste n’est pas la seule à être traitée ; le handicap, la maladie, le viol le sont aussi. Bref c’est zinzin. Mais c’est une voie du porno, celle de transgresser les règles.

Au fond, la démarche de Skow est celle d’un artiste qui repousse plus loin les interdits de la société et qui fouille les désirs secrets de ses contemporains. Si vous rajoutez une touche de frères Farelly pour le côté décalé, les festivals de films indépendants américains pourraient sélectionner « Conjoined ». Du porno en compétition à Sundance, la révolution serait en marche.

Michael B. Skow lui-même

Michael B. Skow lui-même

Quelle sexualité ont les siamois ? Que ressentent-ils ? Quand l’un jouit, l’autre le ressent-il ? Voilà ce que notre esprit peut produire lorsqu’un reportage sur des siamois passe sur NRJ12. Skow en a fait un scénario. Dans l’entretien avec le HuffPost, le réalisateur promet qu’il ne s’agit pas d’une pantalonnade montrant des monstres de cirque. Les actrices confirment en précisant que le film est touchant, car il laisse la place aux personnages de développer des sentiments.

Nous attendons, donc, le 26 novembre pour découvrir cette nouvelle règle 34 de Michael B. Skow et nous faire notre propre avis. D’ailleurs, si vous avez des idées de tags dans le style, n’hésitez pas ! Nous transmettrons.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap