Pierre Moro – Moche et Cochonne

Un commentateur, que nous embrassons tendrement, nous a signalé ce morceau de bravoure de l’inénarrable Pierre Moro qui chante avec ses mots son goût prononcé pour les femmes « moches » mais « cochonnes ». Pierre, ce gentleman aux bottes crottées, continue à parcourir la France à la recherche de ces femmes qui contre quelques billets acceptent d’étaler le vice sur sa pellicule comme d’autres s’étalent du beurre de cacahouète sur leur bidon poilu pour se faire lécher. C’est un peu l’image qu’on a du bonhomme, papi cracra, qui en dit plus sur l’humanité avec deux bouts de ficelles que bien des discours.

Le morceau ne dure que 1min30 et se coupe net, ce n’est pas un bug, la version disponible sur son site est également coupée de cette façon. Pierre, il est comme ça.

En bonus, une interview très intéressante du réalisateur – aka Dr Gus Kradoc – qui revient sur ses films scato ou zoo et sa vision de la pornographie. Difficile de ne pas aimer le personnage après ça et cette punchline solaire « Quand on fait un film scato c’est un peu comme quand on rentre dans un restaurant qui sent la frite, quand tu sors du resto, tu sens la frite. Alors imagine quand tu fais un film scato, ce que tu sens quand tu rentres dans ta voiture »

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire