L’édito des vacances

On met en semi-pause le Tag pour une partie du mois d’août sur un constat presque triste : après trois ans d’activité, on sent que les choses se tassent un peu, l’envie est toujours là, intacte, mais on tombe parfois dans un ronron quotidien qui n’est pas forcément excitant.

L’amour est immortel

Il faut dire que tenir la barre de ce navire est parfois un poil compliqué quand votre compte en banque fond comme une glace sur le bouli d’Alexis Texas. Pour pallier ce réel problème financier qui sape le moral de tout le monde, on ne va pas vous proposer une version payante du site, vous vendre n’importe quoi, lancer un kickstarter ou courir derrière l’audience pour devenir un vulgaire pousse-buzz. Nope, on va tout simplement passer la seconde en claquant un énorme burn-out sur le parking d’internet.

burnout

Dodge Charger, allez montez les neveux

L’amour dure trois ans, chez nous il est immortel. On est jeunes et ambitieux, parfois vicieux, il faut qu’on se dise qu’on peut être princes du web si on veut.

Vous avez peut-être remarqué que les semaines sont inégales en 2013, parfois ça envoie bien mais souvent on est à la traîne et poussifs. La raison est simple : ça s’agite sévère dans les souterrains ; sous vos pieds on cherche des solutions, des idées pour continuer dans les meilleures conditions. On a plutôt la dalle mais comme on n’est pas prêts à se compromettre, tout ça prend du temps.

Cet édito avait presque démarré dans la douleur, en fait il n’en est rien. On ne va pas continuer comme ça dans la routine, il faut savoir prendre des risques pour avancer et on est prêts à sacrifier nos vies pour ce bout d’internet qui nous est cher. Voici dans les grandes lignes ce qui vous attend à partir de la rentrée.

gloryhole

Le Tag Parfait, world famous

On fait le premier pari de se développer en anglais avec traduction professionnelle et rédacteur en chef adjoint de l’autre côté de l’Atlantique. Pour la partie française ça ne change pas grand chose, à part qu’on renforce l’équipe sur ses bases : le contenu original et l’éditorial

Dans un premier temps, une version light du site, en anglais, va faire surface et on réfléchit déjà à une V4 pour vous proposer une toute nouvelle version, bilingue, mieux adaptée aux tablettes et smartphones, plus moderne, fluide, belle et visuelle.

Le fap français

En parallèle, un second gros projet commence, ça faisait quelque temps (quelques années même) que ça nous trottait dans la tête mais on n’avait pas encore trouvé de perspectives intéressantes pour enfin se lancer. Maintenant que ça semble plus clair pour nous, on va vraiment faire du porn, en distribuer, secouer gentiment le milieu français qui roupille.

On ne va pas aller concurrencer les Dorcel, Jacquie et Michel ou John B. Root, on va simplement tenter de tracer une autre voie qui nous et vous correspond plus. Aucune révolution, juste du porno en français, attractif pour le reste du monde, qui nous parle, détaché de la notion de performance, avec de l’éthique et de la liberté sans oublier d’être excitant. Si tout se passe bien, à l’automne on devrait pouvoir vous proposer un site bilingue avec des productions tamponnées du Tag. Difficile de rentrer dans les détails et la direction artistique pour le moment, soyez juste patients et croisez les wads.

A ce propos, si vous voulez passer de l’autre côté de la caméra, on cherche évidemment des acteurs et actrices qui seraient tentés par l’aventure de tourner avec une équipe jeune, motivée et sérieuse. Contactez-nous sur [email protected] et on vous en dira plus.

Poke

Poke

Sur ces belles paroles, barrez-vous d’ici, prenez des vacances, on s’occupe de votre rentrée avec l’énergie de mille fap cumulés. Toujours aussi chauds comme des couscous, relancés comme jamais pour les trois prochaines années.

36 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire