Porn Sex vs Real Sex: The Differences Explained With Captain Obvious

Expliquer la différence entre le porno et la « réalité » pourrait nous gonfler au plus au point tant il est ridicule de comparer une mise-en-scène avec la vie mais comme c’est fait avec de la nourriture, au final ça va. A partir de statistiques, KB Creative Lab, boite de prod new-yorkaise spécialisée dans le storytelling, nous explique que le sexe comme le pratique le commun des mortels n’est pas exactement comme dans un porno. Captain Obvious tire les manettes de cette petite réalisation qui a tout de même le mérite d’être bien foutue et de nous donner faim.

6 commentaires Voir les commentaires

  • Ça m’a bien brassé comme vidéo, c’est convenu, probablement américain. Et surtout, le sexe anal est géré avec un pot de Nutella. Indigestion de statistiques et de recherches en ce moment :/

  • On dirait une mise en image d’un article de presse féminine destiné à rassurer les femmes. « Vous êtes déjà assez libérées, pas la peine d’explorer votre sexualité. Le statuts quo c’est quand même nettement plus sains.  »

    Affligeant

  • Même si ça m’a prêté à sourire, je ne peux que rejoindre Julien.

    La vidéo se veut relativement neutre mais tend tout de même à brosser les femmes dans le sens de la pudeur et de la retenue en leur expliquant que seuls une minorités de femmes ont eu recours à ces pratiques qui seraient donc par définition anormales.

    Petit bémol néanmoins sur le soft bondage, qui est désormais tellement bon enfant et accepté socialement qu’il serait presque encouragé à la fin de la vidéo.

    Traduction « Se raser la foune, essayer l’anal ou pire encore c’est mal mais surtout n’hésitez pas à acheter des menottes recouvertes de fourrure. (dommage qu’il n’y ait pas de smiley avec un air de piche…) »

    J’allais oublier « Et surtout n’oubliez pas, si vous ne prenez aucuns plaisir avec votre mari et qu’il tient moins de 3 minutes au lit, c’est normal! Et, si il tient une dizaine de minutes, vous pouvez d’ore et déjà vous estimez satisfaite. »

    Conclusion : Amusant au premier abord mais le fond du message m’est aussi agréable que la sensation envahissant mon crâne le lendemain d’une soirée trop chargée…

  • Je ne suis pas d’accord, si ça a pour but de rassurer les femmes, ça peut aussi éduquer certains hommes qui ont plus d’expérience dans le visionnage de porn que dans le sexe.

    Ils ne faut pas être effrayé si la chatte de votre partenaire ne ressemble pas à un parfait abricot fendu et si elle a quelques poils. Et ne vous sentez pas minable si vous ne durez pas 1h au lit puisque les vidéos pornos passent au montage elles aussi.

    Où avez-vous vu que la vidéo défend les femmes de ne pas essayer l’anal ou autre?

    Moi j’entends « Ceux qui ont tout essayé, tant mieux pour eux, les autres, n’ayez pas honte », rien de plus. Si on baisait tous, tous les jours comme dans les pornos, on s’emmerderait !

    Et pourtant, je suis grande amatrice de porn… On peut très bien apprécier le porno et comprendre que le sexe dans la vie ne ressemble pas (toujours) au porno! Et ce, sans pour autant être fermée à des pratiques telles que la sodomie, les plans à 3 et j’en passe.

    Et faudrait passer dans les collèges/lycées, voilà, c’tout!

Laisser un commentaire

Le Bon Fap