Matricule 728, le porn

Retour de pepper spray pour Matricule 728. La policière canadienne répondant à ce numéro avait déchaîné les foudres du web en octobre 2012 avec ses interventions musclées. Mais lorsqu’Internet s’emballe pour une personnalité ou un événement, il suit des chemins bien précis : des mèmes, des vidéos remixées et un tumblr dédié. Éventuellement, si on a matière à pousser le vice, on arrive à la version porn.

Une version parodique et XXX de Matricule 728 se baladait donc sur internet, mais on aurait pu en être privé et ça aurait été bien dommage. En effet, Stéphanie Trudeau (de son vrai nom) ne l’entendait pas vraiment de cette oreille et avait engagé une procédure pour obtenir l’interdiction de diffusion de la vidéo, ainsi que 100 000 $ de dédommagement. Bien tentée Stéphanie, mais ce n’était pas assez pour la juge : le verdict est tombé, il n’y a pas eu atteinte à la vie privée. Haut les cœurs ! Matricule 728 tenant de la fonction publique, on peut donc admirer sa parodie xxx en toute tranquillité.

[youtuber youtube=’http://www.youtube.com/watch?v=3xba_DY9-aY’]

« Si tu veux me monter dessus tu vas avoir du fun !» disait Matricule 728, une perche bien trop grosse pour ne pas être attrapée par les pornocrates canadiens. Dans le pitch imaginé par AD4 Distribution, Agente 728 est « une milf qui ne baise pas assez » et qui doit faire face à des carrés rouges, des gratteux de guitares et des lesbiennes en feu. Bref tout est fait pour calquer au mieux à l’affaire 728 relayée par les médias canadiens. Sauf les lesbiennes en feu bien sûr, c’était la petite touche cadeau.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire