Daisy amour et rock and roll

Comme disait Kery James Deen à l’ombre du Pornbusiness : « dès que NVG rentre dans la cabine, ça sent le classique ». Voilà bien des millions d’années (10 ans en temps d’internet) que le soldat du porn derrière NetVideoGirls filme des filles qui viennent se poser dans le porn comme un papillon sur votre épaule, vous sourit, puis repart jouer plus loin. Des voisines de palier qui jouent le jeu du faux calendrier, un peu intimidées, un peu pros, beaucoup trop réelles. Les meilleurs faps se passent aussi à travers une caméra qui vieillit, le poids des années n’efface jamais les traces d’un classique, peu importe le matériel quand le sujet sublime de son naturel l’excitation.

Daisy est Américaine, Daisy est belle, Daisy a le feu de la folie dans les yeux quand l’envie remonte dans sa colonne vertebrale. La tension est partout, on pourrait presque la toucher et s’en faire une armure, c’est plus l’essence d’un bon porn qui déroule devant nos yeux mais celle d’une bonne baise. Tendue, fievreuse, organique, avec un finish pervers qui vous fait taper très fort sur la table en lâchant un « bordel de merde ! ».

Y’a des porn qui se regardent en avance rapide et n’ont qu’une fonction pratique et d’autres qui se savourent minute par minute, de la première à la quarante cinquième. Les fappeurs ne s’y trompent pas, bientôt le million de vues pour l’audition de Daisy uploadée par le patron en personne et des centaines de commentaires tous plus impressionnés les uns que les autres. NetVideoGirls décroche une nouvelle fois le pompon, du POV qui donne envie de se lancer dans le porno et toucher le sublime.


netvideogirls – Daisy Calendar Audition brought to you by PornHub

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire