Une semaine de Strap-On

Good Vibration, le spécialiste du sextoy basé à San Fransisco, a décidé de célébrer les joies de la pénétration dans la bonne humeur et la multitude en déclarant que la semaine du 17 au 23 juin serait celle du Strap-On. Prétexte pour opérer une petite ristourne sur les harnais en vente sur le site. Au programme des ateliers pour apprendre à bien choisir le matériel, du harnais au gode ; quelques cours d’éducation sexuelle sur le sujet ainsi que la question épineuse du “comment introduire le sujet du strap-on avec son partenaire dans un couple hétéro”. Une pratique qui attire de plus en plus de gens, la compagnie ayant enregistré un nombre croissant de couples intéressés.

De l’autre coté de l’Atlantique, on peut toujours participer à la semaine du strap via le compte Goodvibration avec le tag #strapweek sur Twitter (et désormais Facebook, même si on n’est pas sûr de vouloir savoir que tatie prend tonton quand ils dorment dans la chambre d’amis).

L’occasion pour nous de rappeler que les vidéos à la Strapondreamer sont bien trop peu présentes sur le grand internet et tombent souvent dans l’humiliation pure et simple. Les scientifiques se penchent d’ailleurs sur ce cas depuis un moment et n’ont toujours pas trouver la réponse à cette drôle d’équation qui voudrait que plaisir anal dans le strap-game rime forcément avec pied sur la gueule, suçage de gode et levrette violente (sauf chez Kink mais chez eux c’est différent, coeur éternel sur l’Armory).

Militons pour un porn détendu où l’inversion des rôles se ferait avec plus de malice que de dirty talk à base de “petite merde t’aimes ça prendre dans le cul”.

L’anus c’est le futur, traitons-le avec respect.

7 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire