Kinect : le porn maison en 3D

Désormais Xbox requiert Kinect, un petit œil robot qui capte et recrée vos mouvements en 3D via une caméra. Forcément, il y en a bien eu un pour penser « Qu’est ce que ça donnerait si je filmais du cul avec ? ». Le résultat est « Love Is All », 4 minutes 30 où l’artiste espagnol Alejandro Gomez-Arias se met en scène sous l’œil de la caméra robot. Au début du projet, Gomez-Marias voulait recruter des volontaires, mais ça n’a pas trop marché. Personne ne voulait tenter l’expérience. Du coup Alejandro a fait sa vidéo 3D à sa sauce, teub à la main, petite amie sous le coude.

Je voulais que les gestes, mouvements entre 2 personnes soient les plus réels possibles.

Apparemment la « magie de Kinect » a suffit à convaincre la petite amie d’Alejandro, pas totalement chaude au début, de tourner un porn.

Malgré le coté arty de la tentative de Gomez-Arias, on tient le peut être un autre genre de porno semi-interactif. Une fois votre porno 3d enregistré, le placement de la caméra est totalement arbitraire lors du visionnage. Le Kinect pour les mouvements et le RGBD pour la couleur captent tous les mouvements à 360 degrés et dans tous les sens. À vous de choisir ce que vous voulez voir. D’où le vrai avantage de ce porn maison : zoom et dézoom à volonté sur les détails de votre production et choix de l’angle. En somme, plus besoin de braquer furieusement l’objectif sur votre partenaire où d’avoir besoin d’un assistant trépied. Le homemade est totalement modelable, et c’est sans doute le seul avantage notable de Kinect, car pour le visuel on reste encore dans des squelettes en pixels.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/58313647′]

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire