Le porn déjà banni des Google Glass

On y avait cru, on en avait déjà fait des articles, on voyait déjà le futur sur le bout de notre nez. Finalement, le porn sur les Google Glass… c’est non.

L’info avait fait la semaine dernière le bonheur des technophiles : MiKandi, annonçait à qui le voulait savoir être en train de plancher sur la première app « pour adultes »  pour le nouveau jouet de Mountain View. Sobrement intitulée Tits & Glass – on ne peut qu’apprécier le jeu de mots – l’appli consistait à essentiellement à fournir du contenu (photo et vidéo) adapté aux lunettes, mais prévoyait aussi un volet éminemment social en permettant aux utilisateurs de partager leur contenu. Et c’est là que ça a coincé.

Google Glass in the shower

Pas de « coucou, tu veux voir ma bite ? » depuis la douche, donc.

Peut-être flippée par la couverture médiatique accordée à MiKandi, l’armée d’avocats de Google a changé les CGU des Glass, comme ça, sans vraiment prévenir, pour une raison louable en soi.

Pornographie : Nous n’autoriserons pas de contenu qui contienne de la nudité, des actes sexuels, ou du matériel sexuellement explicite. Google a une politique de tolérance zéro contre la pornographie enfantine. Si nous constatons du contenu  pornographique juvénile, nous le signalerons aux autorités compétentes et supprimerons les comptes Google des personnes impliquées dans la distribution.

En résumé, puisqu’il est techniquement possible de créer du contenu pédopornographique, c’est toutes les applications possiblement porn qui sautent. Les conditions ne changent pas sur l’autre système de Google, Android, sur le store duquel il reste possible de télécharger des applis pour adultes, alors que finalement, avec l’appareil photo de son téléphone, il est tout aussi possible techniquement de créer ce même contenu.

Un paradoxe que n’a pour l’instant pas semblé relever la firme au grand G mais qui sait, peut-être que demain les CGU changeront à nouveau, faisant danser Google sur le même pied que celui d’Apple, n’autorisant aucun contenu porn. Wait and see donc, mais plus à travers nos Glass.

2 commentaires Voir les commentaires

  • A mon avis Google flip que ses Google Glass aient une mauvaise image et se fasse interdire de partout. Du coup il se blinde quitte a limiter les possibilités de l’appareil. Mais une fois massivement adoptée je suis sur que toutes ces limitations vont sauter…

  • Ce qui est bien avec tous les outils liés a Android, c’est que l’on est pas obligé d’utiliser le store officiel pour installer des applications.

    Dans les fait n’importe qui peut télécharger une application sur internet, l’installer sur son smartphone et l’utiliser normalement.
    Il y a même des stores alternatifs qui peuvent être installés de cette façon.

    Dans les fait, Google soigne son image et l’image de son produit dans les pays pudibonds (usa quand tu nous tiens…), tout en laissant la porte ouverte pour tout le milieu underground.

    Il n’est pas rare sur google+ de voir des .apk(l’extension des fichiers installable sur android) se partager entre plusieurs personnes via GoogleDrive.

    Donc pas d’inquiétude, le porn trouvera un chemin pour arriver jusqu’a nous, comme toujours ;)

Laisser un commentaire

Le Bon Fap