Mai 2013 – Zacharie

Zacharie self-shot

Année :
1986

Ville :
Paris

Tu es photographe, tu as dû développer un intérêt pour l’image assez tôt. Quelle est la première image qui t’as marqué ?
En effet, je suis photographe, photo-journaliste pour être plus précis. Depuis tout petit j’ai été attiré par l’image. Au début par le cinéma, je voulais devenir caméraman, plus tard par la photographie. Cette transition s’est faite alors que je regardais un reportage sur une petite fille de 13 ans, Omaira Sanchez, emprisonnée pendant trois jours et trois nuits dans l’eau, entre des blocs de gravats, suite à l’éruption d’un volcan en Colombie.

Pendant tout ce temps, une équipe de télé et le photographe français Franck Fournier étaient avec elle. Là où 60 heures de vidéo ont été nécessaires à retranscrire sa dignité dans les derniers instants de sa vie, une seule image aura suffit au photographe pour nous toucher à tout jamais.

Même question, mais cette fois-ci comme support porno ?
Pour le porno, c’est heureusement plus gai ! La première image qui m’a marqué se trouvait dans un album de Fluide Glacial dans la bibliothèque de mon père. C’était « Pervers Pépère » de Gotlib. Ce sont les petites histoires d’un vieux un peu borderline et extrêmement pervers, avec un tas de dessins de nanas à poil.

Quel est le dernier porn que t’as vu ?
Pour être honnête cela remonte déjà à un petit moment ! C’est la vidéo avec Ashlynn Leigh postée au bon fappeur.

Quels sont tes tags ?
Mes tags sont surtout #masturbation #female orgasm et #blowjob. Je me suis de plus en plus détourné du porno dit classique, pour m’orienter vers quelque chose qui me plaît aussi dans ma sexualité, quoi de plus excitant qu’une femme qui jouit ?

Ton tag parfait ?
Il n’y en a pas, on n’est jamais comblé, on va toujours chercher le suivant.

La dernière actrice que tu as vu et dont tu es tombé amoureux ?
Sans hésitation Sibel Kekilli, et ce depuis 2003 ! Mais il faut savoir que sa carrière pornographique s’est terminée cette année là, pour se tourner vers le cinéma. Et quand je suis retombé sur elle dans Game of Thrones, j’ai été agréablement surpris !

Un avis sur le porno français ?
Aucun avis, je n’en regarde pas.

A quoi ressemblera le porno dans 5 ou 10 ans ?
Je pense que le porn retournera vers ses début. Quand tout le monde en aura marre des clips à fap de 3 minutes, les productions essayeront à nouveau de raconter des histoires. De plus je pense que le porno, étant accessible à tous, et à tout moment, devrait faire de la prévention.

On te donne un budget illimité pour réaliser ton porn, ça donnerait quoi ?
Le premier POV 100% féminin. (Ça existe déjà, allez voir du côté de Bobbi Starr, ndlr)

On reçoit de plus en plus de demandes d’hommes pour cette rubrique, qu’est-ce qui t’a motivé à devenir un « parfait » ?
Il y a en effet peu d’hommes dans cette rubrique, j’ai dû en compter que deux ou trois. Il y a peut être la peur des hommes à s’exposer ainsi. On est tous des tendres peureux au fond. Mais nous avons aussi des choses à dire sur le porno, et on n’est pas tous des vicieux libidineux, du moins pas tous le temps !

Comment s’est passé l’exercice de l’auto-portrait ?
La séance d’autoportrait est un exercice difficile. Et je ne savais pas vraiment comment je voulais me présenter, debout, de dos, de face, assis ? Tellement de possibilités avec tout autant de contraintes.
Et un matin je me suis levé, mis le retardateur en marche, et je me suis couché dans la position dans laquelle je m’étais réveillé quelque instants auparavant.

Photo par Zacharie

Si vous voulez être le ou la prochaine parfaite, envoyez-nous un mail avec quelques photos.

 

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire