740 Boyz – Shimmy Shake

On vient de claquer des records de froid de plus d’un siècle dans une bonne partie de la France, le temps a définitivement décidé de nous la mettre et en tant qu’adapte du weatherporn, je suis à la fois excité et au bord de la crise de nerfs. Le mojo est là, au frais, prêt à bondir comme un tigre dans sa cage mais il est bridé, coincé, bâillonné, c’est l’enfer. 800 kilos de café moud à même les dents par semaine, rafale de kalash à la place des battements de coeur, ça va péter.

Je ferme les yeux, 1995, Shimmy Shake affolait les adolescents dans les booms en compétition avec Boom Boom Boom des Outhere Brothers. Vous étiez trop jeunes, vous pouvez pas vous en rappeler et je radote comme un vieux con mais à cette époque où la dance la plus putassière envahissait le Boulevard des Clips, les petits gars de 740 Boyz – dont personne n’a jamais entendu un seul autre morceau — savaient y faire. On descendait nos boules jusqu’au sol, on remuait tout ça, on ne comprenait rien aux paroles et les filles faisaient du twerk avant l’heure alors qu’elles n’avaient que douze ans. C’était ça la France au milieu des années 90s, un printemps sans fin.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire