James Deen chez Evil Angel

James Deen va devoir s’habituer à manier un nouvel instrument puisqu’il rejoindra en juillet l’écurie Evil Angel, mais pas seulement en tant qu’acteur. Il intégre également le prestigieux roster de réalisateurs de la compagnie, et aura donc pour collègues de bureau le créateur de l’entreprise, John Stagliano, mais aussi Rocco Siffredi, Manuel Ferrara ou Belladonna, un « honneur » pour le boy next-door.

Sa mission, puisqu’il l’a acceptée : réaliser un filjm par mois, sans pression. Le premier, un gonzo sobrement intitulé « James Deen loves butts », le verra donc aussi bien devant que derrière la caméra, mais également, si on en juge par le titre, dans le derrière de Dana DeArmond, Mason Moore ou Jessie Rodgers, annoncées au cast de cette première réalisation.

james deen holding a camera

Un tout nouveau matériel à apprivoiser

De la bonne pub pour Evil Angel, qui récupère dans son effectif un nom qui fait vendre, aussi bien dans le porn que dans le mainstream. Même si Christian Mann, General Manager de la compagnie, reconnaît une « opportunité du point de vue marketing », la venue de Deen ne doit pas seulement à sa popularité, puisque Mann poursuit : « Pour devenir réalisateur chez Evil Angel, John a dû répondre aux mêmes critères que tous les autres réalisateurs du roster ».

Ce n’est pas la première fois que le Deen bosse chez Evil, on le retrouve déjà en tant qu’acteur dans 18 scènes dont une plus qu’intéressante avec Kristina Rose pour Manhandled 4 (réalisé par Belladonna) dont vous avez sûrement dû voir passer les gifs sur Tumblr. On attend dorénavant juillet et notre dose mensuelle pour vérifier si James mérite effectivement son label « Evil Angel », studio « label rouge »  pervers et innovant, qui arrive – si on outrepasse leurs jaquettes immondes – à encore nous la lever haute.

5 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap