A la recherche de la nouvelle porn star : EMS EROS FILM

On est tous à la recherche de la nouvelle Sasha, de notre premier amour ou de ces filles irréelles croisées dans des rêves qui ne réapparaissent jamais (ou au bras d’un type baraque au regard froid, pas de bol). Tant d’actrices, si peu d’infos, s’il faut se contenter d’espérer découvrir l’amour en passant par des jaquettes ou des extraits de scènes, teubs en bouche, lèvres écartées et sodo bien lustrée, on passe notre tour. Un peu de romantisme bordel, on est en 2013.

La veille pornographique est compliquée, si vous vous en farcissez toute la journée, plus rien ne vous fera bander et il y a de forte chance pour que vous finissiez sur un truc illégal ou journaliste à Hot Vidéo. Pour dénicher ces filles qui feront de vos prochains faps des aventures héroïques où vous hurlerez que cette envie d’aimer devient insupportable, il existe plusieurs solutions.

Ready to die © x-art.com

Ready to die © x-art.com

Les difficultés de la veille pornographique

– Se laisser dériver dans les tubes, au hasard des tags et des clics, entre amateur et semi-pro, en espérant qu’un uploader sans scrupule ait réussi à déjouer les pièges du copyright pour délivrer ces pixels interdits — le hasard, mère du vice. Ça marche pas toujours, surtout depuis qu’on assiste à un sérieux resserrement de vis au niveau contenu, à moins que vous soyez motivé pour vous taper ces 5 minutes promo montées à la machette par des studios au gonzo limité.

– Suivre les (nombreuses) sorties des studios Digital Sin, New Sensations, Elegant Angel… Mais trop de scènes tuent le porno, et chaque nouvelle arrivante dans le game étant élevée au rang de starlette, de next big thing, dans des prods qui malheureusement se ressemblent à peu près toutes, on a vite fait de perdre patience et d’être déçu. Même constat pour X-Art, Joymii et cie.

– Attendre que votre voisine de palier se mette au porn. On vous conseille de la poker, ça ira plus vite.

– Attendre qu’on vous fasse une bonne curation, mais pour des raisons évoquées plus haut, on compte bien rester frais et ne pas finir blasés avant nos 30 ans. Mais on y songe, surtout qu’on compte bien faire de ce premier article, une série.

– Lire la presse spécialisée, mais on doute au final que vous soyez un de nos lecteurs.

– Suivre EMS EROS FILM. Pouce en l’air.

Bambi Wolfe approuve ce message

Bambi Wolfe approuve ce message

Making-of et post-it mental

Dave Naz photographie le sexe, les femmes et les paysage, beau projet. Il a sorti plusieurs bouquins chez Goliath Press, Lust Circus (2002), Panties (2003), Legs (2004), Fresh:Girls Of Seduction (2006) et L.A. Bondage (2006), a également bossé pour GQ, Maxim ou Stern.de, ses photos sont exposées dans le monde entier et il a également été réalisateur porno, pour Private (Fetish Private) et Vivid (Circa:82, Skater Girl Fever). Le bonhomme aime les filles, les actrices porno, le sexe, et en connait un rayon sur Los Angeles et ses environs. Un gars au goût certain.

Ed Fox est également photographe, pour Taschen entre autre, avec des filles rarement vêtues.

Eric Minh Swenson, dit EMS, a un site illisible qui ne donne pas très envie de se lire sa bio, on vous dira juste qu’il est d’origine vietnamienne et qu’il a monté f.64 Productions, boite de prod qui regroupe des photographes de la Côte Ouest, dont les deux susnommés.

Eric a donc eu l’idée de faire les making-of des shooting du crew f.64 Productions, ça donne le projet EMS EROS FILM. Vidéos qui pourraient ressembler à des milliers d’autres sur Vimeo sauf qu’ici la plupart des filles qui passent entre leurs mains habiles, sont des newcomers, des starlettes en devenir, avec quelques porn stars confirmées. Exposées de la plus belle manière, sans deux tonnes de maquillage, de douche de sperme ou de poses ridicules pour les besoins – vieillissants – de la promotion de porn, ces filles se dévoilent sous leur jour le plus girl next door, avec en fond sonore le fameux label blues rock fonfon de L.A. :  In The Red Recordings (Thee Oh Sees, The Black Lips, Strange Boys…)

Une merveilleuse curation, délicate, excitante, une première approche, un premier rendez-vous avant de passer aux choses sérieuses. Voilà le véritable projet de EMS EROS FILM, libre à vous de noter le nom de ces filles sur des post-it et d’aller découvrir leur filmographie naissante.

A la recherche de la nouvelle porn star, acte I

Veronika Radke vient de se lancer dans le porn, on est tombé immédiatement amoureux, elle a tourné récemment pour X-Art pour un threesome complètement fou. Meilleur espoir féminin 2013, on y reviendra.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/64078674′]

Aubrey James, des faux air de Stoya et une filmo toute petite.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/55154749′]

Ashlynn Leigh et son bidou mignon-mignon.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/46278874′]

Casey Calvert, bondage et sourire d’ange.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/58796092′]

Alyssa Branch, smells like teen pussy.

[youtuber vimeo=’http://vimeo.com/50589636′]

D’autres vidéos, d’autres filles, d’autres espoirs sur la page Vimeo dédiée à beau projet.

5 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire