GFRevenge : le doux (ser)vice militaire

Je ne vais pas vous mentir, je ne me suis pas renseigné du tout sur cette vidéo. Je ne veux rien savoir. Ni les noms de ces 4 jeunes personnes prises de boisson (5 avec la discrète camérawoman), ni le lieu, ni la date, ni rien. Ça fait partie du jeu, moins j’en sais, plus ces 20 minutes seront bonnes.

Certes, il va falloir un peu bosser pour faire advenir l’illusion théâtrale et pour faire en sorte qu’on y croie un peu, mais ça fait partie du contrat. On se retrouve donc avec des #partygirls typiquement ricaines qui en plus ont la particularité d’être des #armygirls. Avec tout ce que ça convoque en terme d’ambiance vestiaire, dortoir de gonzesses, gloussements insupportables et, plus surprenant, french manucure et mèches impeccables. Ils sont plus cools que je ne le pensais chez les Marines.

Ça picole dans des Red Cup en se chatouillant et en prenant bien soin de râler contre la 5ème qui filme olala non arrête et en quelques minutes, (comme c’est toujours le cas dans les soirées entre filles, enfin je crois) on décide de se prendre en photo à poil. Narmol. La suite vous la connaissez, les couples se forment, #blonde on #blonde et #brunette on #brunette, dans un joyeux entremêlement de membres qui s’en carre totalement du grade des participantes.

C’est mal filmé, les plans sont trop serrés et ça bouge dans tous les sens, mais la gueule d’ange de Brunette #1 et le cul rebondi de sa soeur d’arme nous font vite oublier ça.

Rompez.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire