Piu Piu : Moan, mon casque dans tes draps

Piu Piu est DJ et vocaliste parisienne. Quand l’équipe de Soundry l’a contactée pour travailler avec leur nouveau micro, elle est s’est dit qu’elle allait l’utiliser dans la chambre à coucher de ses copines pour les enregistrer en train de jouir. En mixant le tout autour de morceaux bien screwed (genre musical qui ralentit le rythme des morceaux), elle a créé Moan — la tape idéale de vos instants solitaires.

Est-ce que tu peux me parler du projet avec les gens de Soundry ?
Ils m’ont contactée en m’expliquant leur outil : le micro intégré à des écouteurs qui permet d’enregistrer le son en 3D. Ils m’ont ensuite laissé carte blanche pour faire ce que j’avais envie de faire du moment que j’utilisais ce micro et de la musique. Quand ils m’ont parlé des travaux des autres artistes, tous avaient fait des choses en rapport avec le monde extérieur  dans la rue, etc. Je me suis dit que ce serait intéressant de prendre le contre-pied et de travailler sur l’intimité, de pouvoir écouter ce qu’on ne peut jamais entendre, c’est-à-dire quelqu’un en train de se masturber.

Tu leur as donné quelles consignes ?
Je leur ai expliqué comment ça marchait et je leur ai dit : « faites comme d’habitude, si vous matez des films, matez un film, si vous utilisez des sextoys aussi, mais ne faites pas semblant ». Il y en a un où on entend un vibro, un autre où il y a un chat qui débarque, c’est assez marrant.

Quelles ont été leurs réactions ?
Le premier truc qui les faisait stresser était de savoir si ça allait bien rester anonyme. Ensuite, elles étaient toutes assez contentes de le faire. À la fin des enregistrements elles se marrent toutes, comme une joie de jouir !

‪Comment as-tu fait ta sélection musicale ?
Je l’ai faite avant de recevoir les enregistrements, j’ai d’abord pensé à l’émotion qui se dégageait des tracks et comment elles fonctionnaient ensemble. Comme ce qui se passe dans ta tête quand tu te masturbes, que ce soit dans les paroles ou les sons utilisés, les textures. Je suis partie de ce qu’il se passe dans mon imaginaire, comme un dialogue, une histoire.

T’as plutôt choisi des morceaux lents, il y a une cohésion entre tempo lent et rythme sexuel ?
Oui complètement, la sensualité, la sexualité c’est lent et c’est comme ça qu’on le ressent le mieux.

C’est plus une tape pour se masturber ou pour le sexe ?
C’est un peu délicat parce qu’une fois fini, si tu sex en l’écoutant et que t’entends des gens jouir, ça donne un peu l’impression d’être dans une partouze. Mais je pense que la masturbation et le sexe avec quelqu’un d’autre sont vraiment deux choses complètement différentes. Tu penses pas aux mêmes choses, l’expérience physique et le plaisir ne sont pas du tout les mêmes ; c’est juste l’amour de soi.

Retrouvez Piu Piu sur son tumblr et en interview par ici.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap