Going Deep, taclage de porn stars

« – Dana DeArmond, quelle partie de ton corps changerais-tu si tu le pouvais ?
– Je dirai… mes fesses.
– J’aurai dit les seins ».

Il est méchant, KassemG, mais c’est son style: pince-sans-rire. A 27 ans, ce californien d’origine jordano-égyptienne est entré sans effort dans le top ten des comédiens les plus suivis sur YouTube (en mars 2013, sa chaîne comptabilise 2,2 millions d’abonnés). Belle perf’, quand on sait qu’avant de percer sur Internet, le mec était vendeur en informatique et faisait du stand-up le week-end dans les restaurants chinois, devant une quinzaine de clients pas vraiment réceptifs à son humour moqueur.

Repéré par Makers Studios, Kassem a pu quitter son job et se consacrer à plein temps à sa chaîne YouTube. Il crée deux séries : On California, et surtout Going Deep, interviews de porn stars sur un ton caustique. Ah, oui, ça change.

Faye Reagan going deep

« – What type of cat is that ?
– It’s an exotic Shorthair.
-This is really ugly, ugly cat. »

Ce qui rend Going Deep aussi drôle, c’est évidemment le ton décalé et volontairement goujat sur lequel KassemG interroge ses victimes invités. Le mec balance des missiles, impassible, pas un sourire pour tempérer. Et il se montre tout aussi incorrect, que l’invitée soit une naine très sympa, un tranny inculte ou Asa Akira. C’est pas gentil, mais on a ri.

KassemG Going Deep

KassemG Going Deep
hypoténuse - Going Deep

KassemG Going Deep

Mais les mauvaises manières de KassemG, en plus de rendre la rencontre particulièrement drôle, ont un autre mérite : elles révèlent la véritable personnalité des stars du porno, leurs failles, leurs qualités humaines, tout ce qui ne transparaît pas dans les interviews classiques, trop encadrées et préparées pour laisser une place à la spontanéité.
Ainsi, on découvre que Ron Jeremy est un mec cool, qui trouve très drôle de se faire traiter d’acteur « unappealing » (mais avec ces merdes aux pieds, tu l’as bien cherché, Ron). Mention spéciale pour la pétillante Skin Diamond, modèle de patience et d’ouverture d’esprit, et pour la douce Cherry Ferreti. Dana DeArmond en revanche, semble moins amusée de se faire tacler pendant toute l’interview sur sa tenue vestimentaire décontractée, par un KassemG plus proche de la fashion police que du gentil journaliste groupie. « Thank you for dressing up, Dana ! »

Précision de taille, KassemG a expliqué dans une interview au magazine Forbes qu’il mettait un point d’honneur à ne pas rencontrer ses invité(e)s avant le tournage. Ce qui signifie que la porn star découvre les vannes en direct. Du coup, Kassem a pris l’habitude de s’excuser longuement après. On comprend mieux pourquoi.

Dans le tout dernier épisode, c’est Asphyxia Noir qui s’y colle, et c’est bien drôle.

[youtuber youtube=’http://www.youtube.com/watch?v=JfX1RT8Rjao&list=SP2DF3673D1DF139A3&index=1′]

2 commentaires Voir les commentaires

  • Plutôt cool, mais un peu trop inspiré par Between Two Ferns, non ?

  • « – Asphyxia Noir, a flagrance by David Carradine.
    – *Rire sincère*.
    – Did you get that joke ?
    – Uhh, I don’t know who David Carradine is… »
    GRILLEE

    Ce mec est très fort. Bonne impro et interprétation sans faute.

Laisser un commentaire