Le syndrome de Zoochosis

On vous a souvent parlé de Zoochosis, le projet de Patrick Scott par icipar là et aussi ici. Zoochosis est le terme utilisé par les scientifiques pour décrire le syndrome de captivité des animaux, quand ceux-ci tournent en rond dans leur cage. Le terme est ici transféré aux humains et à leur autocaptivité qui leur confère une nouvelle animalité. Ca semble un peu compliqué comme ça, alors pour faire plus simple : y’a du sexe, de la violence, des pulsions, des fantasmes, des Hommes et des Animaux ; ce genre de sujets qui nous parlent.

Pour voir un peu plus l’envers du décor, on a posé quelques questions à Patrick Scott, le réa de Zoochosis près de ses locaux à Venice Beach, en Californie. Ils sortent d’ailleurs une nouvelle série en plusieurs épisodes / affaires autour du syndrome de zoochosis en ce moment sur la chaîne Youtube : Machinima. Les trois premiers épisodes sont déjà en ligne.

“Case 1: Aliens”, une jeune mariée voit le plus beau jour de sa vie entaché par une sournoise invasion d’aliens. En robe blanche, Kelsey fait le ménage. Des lumières froides, des fluides indéterminés, du violent, du gluant et une mariée encore plus vénère que dans Kill Bill. Yummy.

“Case 2: Love” met en scène le traumatisme vécu par le jeune Brian, en plein rencard avec la teen de ses rêves. A deux doigts de la plus chouette baise de sa vie, le pauvre Brian découvre, choqué, le cadeau bouleversant que lui a préparé sa chère et tendre. Shit happens.

« Case3: Sex » les jours où il fait chaud, les hommes redeviennent des animaux. L’amour suinte par tous les pores, s’englue et colle. C’est la fusion des corps.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap