Pornhub censuré au Super Bowl

Pornhub s’est fait censurer une pub par la CBS pour le Super Bowl de 2013 (diffusé dans la nuit de dimanche à lundi), dont le coût de diffusion est d’environ 4 millions de dollars pour 30 secondes de pub, c’est du moins ce que le tube avance sur internet. On ne sait pas s’ils bluffent, mais quand on sait que Brazzers (network appartenant au même groupe) a déjà fait deux placements de produits dans des clips de rap en moins d’un an (pour 50cent et pour Juicy J.) et qu’on estime le chiffre d’affaires de la maison mère à plus de 350 millions de dollars, c’est financièrement à leur portée. Voici exactement ce que leur a répondu la CBS :

CBS Television Network Standards n’autorise pas la diffusion de publicité en rapport avec la pornographie. Nous ne pouvons donc accepter votre demande. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, notre majeur distingué, et vous le carrer assez profondément dans l’arrière-train, comme le suggère le tag « anal fingering » de votre site, bien cordialement.

Hypothèse plus probable – sachant à l’avance que la pub allait être rejetée – ils ont tourné un spot à l’arrache qui a dû leur coûter 300 dollars, ils se sont fait censurer comme ils le pressentaient et en ont profité pour se faire une campagne de pub gratos sur le web, en s’appuyant sur leur force de frappe (réseaux sociaux, bonne image chez les internautes et relais sur des sites comme Buzzfeed). Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’ils se servent de leurs fans pour faire parler d’eux ; pas plus tard que la semaine dernière, ils gagnaient un AVN Award du meilleur site gratuit (prix décerné par les « fans »), ce qui n’a pas manqué de faire grincer des dents une partie de la profession.

En attendant, ils en appellent à INTERNET pour savoir si leur pub valait vraiment le coup d’être censurée. Honnêtement, ils ne se sont pas foulés et vous noterez au passage « South Sixth Production », bien mystérieuse boite de prod à qui appartient cette unique vidéo sur leur chaîne Youtube [vidéo censurée depuis] [EDIT] Business Insider penche également du côté de la stratégie « de la pub censurée » dans cet article.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire