Rencontre avec Mon Premier Site Internet

Enfanté dans une chat room de 10 minutes à perdre à l’époque de Gaël, Mon Premier Site Internet (MPSI), en digne rejeton de Rotten, des forums, de 4chan, de Tumblr et des autres saloperies d’internet, est une des meilleures sources de porn bizarre (entre autres sujets) et improbable du web français. On leur a posé quelques questions, ils nous ont tous répondu, ce qui donne le pavé conséquent et bordélique qui suit.

Skyla The Retirement Home

1 – Vous défendez une culture web assez tranchée, du coup votre culture porn suit le même tracé, ça vous arrive encore de vous branler sur du porn mainstream ?
Monkey (boucher charcutier à Clignancourt) : Bon alors déjà j’anticipe la réponse de Flubber : ta gueule ! ça fait 1 an qu’on t’a viré, t’as rien à faire ici. Sinon moi perso je me branle sur du porno bien bien mainstream, genre des bonnes grosses porn star genre James Deen, Rocco Siffredi, Ian Scott, Booba, etc.

Volya : Non mais c’est pas parce qu’on poste très souvent du porn « trash » qu’on se branle dessus hein, évidemment qu’on se branle sur du « mainstream »

Oncela : Ouais.

Lco : Si mainstream ça veut dire gonzo, heu ouais ouais.

iie : Je ne l’ai jamais fait. C’est chiant de regarder un truc en se branlant, y’a aucune place pour l’imagination.

Flubber : Le porn mainstream, ça a quelque chose d’excitant quand t’as pas pu te branler pendant une semaine. Comme si finalement, tu redevenais un simple garçon qui découvre pour la première fois du porno. Tu t’en fous que la meuf n’arrive pas à faire du prolapse. Tu kiffes du porn basique parce qu’il a quelque chose de sain.

Smd : Ouais je regarde de tout je suis assez ouvert à tout, en fait ça fait comme une boucle, plus tu regardes plus tu cherches des trucs spéciaux jusqu’à finalement t’être tellement éloigné du porno standard que tu le redécouvres encore une fois.

Race : Mon zizi a besoin de rationnel.

Oi : Le mainstream c’est un peu comme mater un blockbuster hollywoodien ; toujours les mêmes ficelles utilisées. Du coup tu sais à quoi t’attendre donc ça a un coté rassurant quand tes parents/colocs/frères/soeurs sont partis faire une course au Shopi à côté tu sais que tu vas avoir ta dose de dopamine assez rapidement et facilement. (Sauf si t’en mates tous les jours depuis 15 ans.)

Deeplake : Non, jamais, je me branle que sur du sick-porn, du gore avec des paillettes et plein de trucs franchement dégueulasses dont j’ose à peine parler anonymement, et à côté de ça j’ai une vie sexuelle « normale » avec une fille vachement chouette.

Drap-Housse : Regarder, ça m’arrive, mais me branler dessus, non, pas vraiment.

Antipho : Évidemment, ça fonctionne encore même si c’est rare. Mon vrai drame c’est de pas pouvoir me branler sur genkigenki.com. Un jour peut-être…

BB : Je me branle uniquement devant le miroir.

Putricide d’amonium : Ben pas tant que ça en fait. Nan parce que c’est relou assis devant son bureau. Et puis le portable aussi. Si tu poses sur tes genoux c’est vite casse burne. Ouais parce que moi j’aime bien bouger mes jambes quand j’me branle et ouais! Et puis posé à côté ben c’est relou aussi parce que tu te pètes le cou. Nan moi je préfère m’allonger pénard et m’imaginer avec lco…

Deyo : Non, mais par contre je branle BB. Même quand il a le zizi qui colle.

Ashiv : J’me tripote pas tellement à la base car ma chatte et ma vie sexuelle sont somme toute assez remplies et que je préfère le live. Je suis pas une grande fan de porn quoi qu’il en soit, je préfère rêvasser tranquillement à Deyo branlant le zizi collant de BB avec un bon gros gode dans ma chatte. Mon gode s’appelle Marcellino Van Guili Guili et c’est une partie de la clique MPSI qui l’a offert pour mon annif. C’est pas des cracks !

Zogug : Ouais.

Réussir site internet

2 – Pour revenir à monpremiersiteinternet, c’est un combat que vous menez pour défendre une certaine idée du web ou vous en avez rien à foutre ?
Monkey (zoulette de MPSI) : bah franchement on a jamais parlé de ça entre nous, on a tous notre vision du truc, donc tout ce que je peux répondre c’est que c’est pas

Flubber : MPSI, c’est juste un endroit de défoulement. On balance des choses qui semblent convenir au site, même si on obtient pas l’approbation de tous. La preuve : je suis le vilain petit canard du site. Ils veulent me supprimer de l’interview et me violer dans la nuit :(((((((

Oi : Alors déjà Flubber ce site n’est ni “vraiment” original et ce n’est ni l’anarchie. C’est pas un combat à mener parce que c’est quelque chose qui ne nous est pas refusé donc voilà. Mais après c’est sûr qu’il faut ce genre de site.

Volya : Heu personnellement j’en ai rien à foutre, je vois pas le site comme un truc représentatif d’une idée du web. Mpsi c’est un peu une pochette surprise remplie que de merde, de sperme, et de vomi : au début tu trouves ça dégueulasse et sans intérêt, mais au final, ça te fait bien marrer. On est pas là juste pour partager du trash, y’a un genre de message dedans, mais bien dans le fond, dans le fond de l’anus de la petite fille battue.

Oncela : On défend une certaines idée du net qui est “viens, assieds-toi, prends un spéculoos, arrête de pleurer, raconte moi tes malheurs et regarde ma bite, regarde comme elle t’appelle”. Et les autres, ceux qui sont pas d’accord avec l’amour et tout, on leur dit “niktamere”. C’est notre yin et notre yang.

Lco : Ouais en gros le message, s’il y en a un, il est involontaire. À la base c’était juste histoire de rassembler les frustrés de 10map parce que ça se barrait en couille avec le départ de Gaël. L’ambiance s’est créée d’elle-même et aujourd’hui, si ça ressemble à rien, c’est parce qu’on est encore là (y).

iie : Un combat ? Non. On n’arrive même pas à définir ce que le site est, alors un combat…

Utérus : Ce site c’est un peu comme une thérapie de groupe. On a tous un gros bouton que l’on vient éclater sur le miroir de la salle de bain qu’est cet espace communautaire. On se vautre dans nos déjections et on en ressort grandis, apaisés. LOL.

Race : Tu t’étais pas éloigné de monpremiersiteinternet que j’sache. M’bon. D’une certaine manière on défend les idées sur la liberté d’expression, de partage bla bla bla bla bla. Mais pas vraiment, disons qu’c’est un truc en commun.

Oi : On peut insérer une question genre : “qui aime bien volya ici ?“ (Ndinconnu : oi jtm oi jtm oi jtm ♥ ♥)

Deeplake : MPSI est une blague à prendre au sérieux, l’avènement d’une partouze intersidérale, une réponse justifiée à la rationalité sociale, avec une grosse dose de geek-porn parce qu’on est des gros puceaux de l’anus IRL… Mais sur internet, on roule en Royce Rolls. On a une chouette cyberlife et on a des grosses bites.

Drap-Housse : Pour reprendre ce qu’a dit LCO, j’ai toujours vu MPSI comme une alternative à tout le merdier Spi0n / 9gag / le nouveau 10min à perdre (sans Gaël) où on retrouve toujours le même contenu, le même humour mainstream et la même mauvaise foi dans l’absence de citation des sources. Ensuite si une certaine singularité a vu le jour, c’est très cool mais, encore une fois pour citer LCO, involontaire. Après, en ce qui concerne un combat je vais juste dire le mot hétérogénéité parce que ma réponse commence à devenir aussi longue qu’un commentaire d’Oncela. (nd Oncela : elle est deux fois plus longue, en fait, mais merci pour la dédicace, c’était énorme, on devrait en faire plus souvent)

Antipho : MPSI est né du le désoeuvrement général d’une chatroom frustrée de la vie post-10map. On se balançait des liens toute la journée. Au bout d’un an au lieu de faire chacun nos crottes éphémères dans un coin on a décidé d’en faire une belle montagne malodorante. Pour moi il y a quand même un geste.

BB : Rien à battre. En fait.

Putricide d’amonium : Alors moi je défends rien du tout ! Au début je me disais que ce n’était qu’une bande de branleurs sur ce site mais j’aime l’ambiance. Pouvoir balancer ses propres créa et chier sur la gueule de tout le monde dans la bonne humeur pas assumée, moi je kiffe.

Deyo : Je suce BB aussi.

Ashiv : Je suis assez d’accord avec cette histoire d’alternative à Spi0n et tout. Mais je vais faire ma hippie de merde, j’ai envie de me casser la gueule là hein mais MPSI, pour moi, derrière y a aussi une idée de liberté d’expression, notamment de l’humour sous toutes ses formes et toutes ces merdes de hippie et merde. Je reviens je vais me péter le nez.

Zogug : C’est pour le lol.

Salo ou les 120 jours de Sodome

3- Parlons de porn, existe-t-il des limites dans l’image ou le Marquis de Sade avait déjà tout raconté dans les 120 jours ?
Monkey (chief fu mi) : Sérieux mon frère tu t’prends trop la tête avec tes questions d’intello là Marquis de Sade et tout, Marquis de ta mère la pute ouais !

Flubber : J’avais bien ri quand j’avais vu le film. Mais le livre je l’ai pas lu alors je vais pas répondre à cette question. Non. Je n’y répondrai pas.

Volya : Pas de limite à mon goût.

Oncela : J’ai pas lu de livre depuis la fin de l’école primaire, mais ct des poésies

Lco : Le Marquis de Sade, il connaissait pas les japonais surtout.

iie : La pornographie est une forme de création, on aura donc toujours un nouveau truc à trouver, dégueu ou non, c’est pas la question.

Race : Cette question est stupide, pour des raisons évidentes, t’es un connard. Ouais tu parles de Sade genre “Yo ma gueule j’m’y connais en littérature pour trashos” et ça c’est insupportable, t’as lu ce livre au fait ? Est-ce que tu t’es déjà branlé une fois dans ta vie en pensant à ta mère ? À un chien mort ou à Jésus ? Nan, jamais. Et ça n’arrivera jamais parce que t’as aucune idée de ce que c’est la jouissance du morbide. D’ailleurs quasiment personne n’en a la moindre idée, ni toi, ni moi ni personne sur MPSI. Pas même les 3/4  des gadji qui postent du porno trash sur internet. C’est de la putain d’com, du superficiel, une terrible lutte d’égos à qui saura montrer le plus immonde sans avoir ni peur, ni remord. Personne n’aime le trash, pas plus que le nazisme ou l’autre, attends…. Attends… Patrick Sébastien. C’est malhonnête et c’est normal, personne ne peut être comme ça parce que ça n’est pas agréable, ça n’est pas vivable. Je m’étale ouais. C’est pour gol-ri. Tout est pour gol-ri bêtement.

Oi : Il y avait déjà du monde sur le sujet bien avant Sade.

Deeplake : Le Marquis de Sade c’est ma pute.

Drap-Housse : J’ai pas lu de Sade, mais je ne pense pas que ça parle de poulpes et de prolapses dans ses bouquins. Et la science n’avait pas encore donné jour aux shemales.

Antipho : Moi la première fois que j’ai vu un type avec un cure dent en fer dans le gland avec une olive de chaque côté, le tout trempé dans un verre de Martini j’ai oublié Sade.

BB : Les seules limites sont l’imagination et l’originalité des différents outils utilisés. Mais je pense que

Putricide d’amonium : Sade il hallucinerait de voir ce qu’il se fait comme pratique maintenant… Tout comme nous on hallucinera de ce qui se fera quand on sera vieux. Et ouais c’est ça l’évolution ! Toujours plus loin…

Deyo : Akoiesdfjseori liserjs.

Ashiv: Ok.

Zogug : Nique sade nique la bac.

rotten dot com

4 – Qui sont les successeurs de Rotten ?
Monkey (chef de MPSI) : Mpsi sans hésitations mdrrrrrr…

Flubber : monpremiersiteinternet.com est une bonne alternative non ?

Lco : J’ai envie de dire un peu n’importe qui avec un tumblr, aujourd’hui, le gore est devenu facilement trouvable, que ce soit sur le Deep Web ou en surface. Pour ce qui est des vidéos c’est la même.

iie : 9gag.

Utérus : Y’a pas de successeur possible à Rotten à mes yeux. Ça restera à tout jamais le site sur lequel j’ai découvert le gore en rentrant du collège (5ème F en fooooooorce <3<3<3 ), et où j’ai appris que la vie grouille à l’intérieur d’un corps tout mort.

Smd : Jérôme Roten, le joueur de foot ?

Race : Mon chat a chié une branche  ^^ En vré Rotten n’a pas vraiment de successeurs, il n’y a pas d’autre site à présenter du trash aussi sobrement et efficacement qu’ils l’ont fait. Après cousin, le trash ça s’trouve eazy maintenant.

Oncela : Je ne connais Rotten que de nom. Y a pas que ltrash dans la vie et dans mpsi, si c’est skété struc. ya l’amour kun enfant pose avec son regard sur toi, y a le printemps ki mue.

Oi : jsé pas.

Deeplake : Il y a les newsgroups sur lesquels tu peux trouver des trucs absolument dégueulasses. Sinon Tumblr offre une solution très intéressante et vivante. Pour moi, c’est la plateforme la mieux foutue et la plus intelligente dans l’échange d’images, qu’elles soient NSFW ou non. Il suffit de chercher sur Tumblr et de chercher quels sont les blogs que tout le monde pompe, les sources, et là c’est le jackpot anal.

Drap-Housse : Le gore c’est environ 6% de ma e-consommation, donc des trucs chopés au hasard un peu partout me suffisent sans que j’aie à consulter des sites spécialisés, mais comme ça a déjà été dit, Tumblr est un très bon outil à côté duquel même 4chan passe pour la cour de récré niveau contenu choquant. (NdDH : ok merci du coup je modifie ma réponse) (NdOncela : yavé marké koi au début du coup ? on comprend plus rien nous) (NdLco : ke elle croiver ke rotten ct mort et moa jdiser ke non ^^)

Antipho : Maintenant que j’ai plus le temps, tout le gore que je vois vient de MPSI. L’image ultra-trash avec une phrase marrante en français on est les seuls à le faire non ? Sinon y a Ballsack comme héritier évident de Rotten.

BB : Les fils de Rotten sans doute. En parlant de ça

Putricide d’amonium : Que de souvenirs… Je me rappellerai toujours de l’image “fecal japan”. Ma première vision trash sur le net. Elle est apparue récemment sur MPSI d’ailleurs. La jap’ qui se sert de fontaine de son cul et de sa tête comme bac de récup’. (NdLco : Tubgirl, c’est ma meuf) (NdDH : sur Mveg depuis des années)

Deyo : Ouais, bon je sais même pas quoi dire. Elles sont nulles ces questions.

Ashiv : Doctissimo.

Zogug : chepa chuis jamais allé sur rotten.

efukt

5 – Le porno n’est-il pas devenu une sorte de Vidéo Gag pour adulte ?
Monkey (chef de MPSI) : Non.

Flubber : En soi, le sexe c’est quelque chose de ridicule. Franchement, y’a des vidéos où j’arrive pas à savoir si ce sont des hommes ou des animaux. Le porno, ça a toujours été du Vidéo Gag.

Volya : C’est vrai là c’est une vraie question de merde. Évidemment qu’il y a des moments rigolos dans le porno (deyo met beaucoup de liens vers des compilations drôles de porno) mais ça reste du porno. Goutte de sperme dans l’oeil ou non, tu bandes bien quand même.

Oncela : J’adore tes questions de merde, genre tu fais comme si le mainstream c’était mal, comme si Vidéo Gag c’étaitt mal. Putain, mais on a grandi sans parents, nous, tu comprends ? On peut pas juger comme ça, comme tu le fais, personne nous a dit comment faire.

Lco : Vidéo Gag pour adolescents plutôt. Les vieux ils vont sur imagesex.cc

iie : Un peu oui. À vouloir toujours trouver le truc le plus fou, on en oublierait presque de se vider les couilles.

Race : Ouais, en ce qui concerne les compilations & co. C’est plutôt cool, maintenant on peut rire à plusieurs devant ces filles quittant le plateau en courant après s’être faites couvrir de foutre. C’est vrai que ces séances de fou rire collectif rappellent l’enfance (et donc videogog c un peu lour de reprcizé mé jsenté kifalé).

Smd : Non le porno c’est bien, et iie arrête de te prendre pour un mec va faire la bouffe.

Deeplake : Non, je pense pas. La chance de vivre le porno actuel, c’est le choix. Le porno n’a plus de nature propre, il devient ce qu’on veut bien en faire.

Drap-Housse : Vidéo Gag, c’est, la grande majorité du temps, regarder des gens se faire sévèrement et involontairement mal comme se bicher en BMX à son propre mariage la tête contre du béton (d’ailleurs il est probable qu’une partie de ces gens se retrouve à l’hôpital après) et en rire. Le pr0n, c’est regarder des gens se faire volontairement plaisir et/ou mal et éventuellement – souvent ? – en rire. Surtout qu’il y a pas mal de matière pour se gausser.

Antipho : Non trop pas. Après, passer 30 min sur Efukt avec un pote c’est tellement une garantie de fou rire qu’en ce sens là oui.

BB : Ça dépend mais en général je vois pas trop de gens se casser la gueule sur des rampes de skate dans les pornos. Après,

Putricide d’ammonium : Carrément d’accord avec Antipho !

Deyo : Carrément d’accord avec Putricide !

Ashiv: Carrément d’accord avec Deyo !

zogug : Carrément d’accord avec Ashiv !

South Park Internet Porn

6 – Vous regardez quoi comme porn ?
Monkey (chef de MPSI) : alors en ce moment j’ai un mode opératoire particulier, je vais sur /gif/ (4chan connard) et j’ouvre 4 ou 5 onglets avec les threads qui m’intéressent le plus (facial, deepthroat, oral creampie, redhead) et après je fais du google reverse pour retrouver la vidéo (à moins que quelqu’un ait déjà demandé la source/sauce du gif qui me plaisait et ait obtenu une réponse). J’peux passer une heure à rechercher une source, j’en ai rien à foutre, de toute façon j’ai plus rien à perdre, j’ai tout perdu, mes gosses et ma salope de femme, mon putain de boulot, mon putain de clébard et mon fric.

Flubber : Le plus souvent amateur. J’aime quand l’émotion véhiculée par la vidéo est sincère et spontanée.

Oncela : Pro ou amateur, outdoor, teens, redhead, sodomie, MFM, FFM, deeptroath, shemale, DP bien sûr, éjac faciale, éjac sur habits, branlette espagnole, deeplake, PAS DE MILF, PAS DE NEGRESSES (negro ok, pa de pb) PAS DE COMPIL♥ATION. Et je commence à arrêter de regarder les partouzes de collège américain, même si ça fait 2 ans ki fo ke jme dise de le faire, jy arrive. Plus jeune ct exclusivement des ptites japonaisesé, pas ça mé passé du jour au lendemain.

Volya : Pro, amateur, gros nichons, lesbiennes, threesome (2meufs1mecs seulement faut pas deconner). J’aime bien les massagescreep aussi ! Hihihi. Pas de milf, compilation, éjacfaciale, shemale, je suis plutôt « pur » en fait lol.

Lco : Hentai, 3d principalement, parce que voilà chais pas, les meufs sont bonnes et tout est tellement exagéré que ça me fait moitié rêver, moitié bander. Après j’dis pas non à un bon Cody Lane qui se fait cracher dessus ou du Farangdingdong, Teen Sarah, ça dépend des moments à vrai dire, j’ai mes périodes.

iie : Gay, loli, tentacles, BDSM + trucs japonais wtf. Surtout de la R34 (rule 34, ndlr) de mes personnages fictifs préférés.

Utérus : POV c’est à gerber c’est mal foutu les 3/4 du temps, je suis plutôt comme volya niveau goûts. J’aime pas non plus les intros de 3 heures avec une pute que se déloque doucement en racontant qu’elle a 18 ans et qu’elle est étudiantneianiania, on n’y croit pas. Son visage est marqué par l’âge et la semence. J’aime les latines, les gros seins, les BJ, les teens, les bases quoi. Les prolapses et les bukkake c’est marrant mais pas branlable à mon humble avis. Les campus américains c’est swaggé, Sasha Grey aussi. Sasha si tu me lis, je voudrais te dire que j’aime beaucoup ce que tu fais, j’aimerais te présenter à mes parents.

Smd : Les faciales lol ^^^, les jeunes les vieilles les moyennes les minces les grosses les vivantes (les mortes pas trop) les blanches noire jaunes, et des trucs encore plus sales dont j’ai franchement honte genre le Zap de Spi0n, Cyprien, 10map… (NdLco : j’ai vomi)

Race : De tout, mais pas n’importe comment. Quand on écoute du rap, on passe pas direct sur du classique. Pareil quand on regarde du vieux porno français, on passe pas comme ça sur des vidéos exploitedblackteens tsais. Tu sais cuisiner ?

Deeplake : Les trucs les plus violents possible.

Drap-Housse : R34 avec mes personnages de fiction préférés.

Antipho : Encore une fois j’y arrive pas sur genki genki et ça me gave… Aucune attirance pour le trash. Je cherche plus par actrices que par catégories. Mention spéciale à Crimson qui gagnerait à avoir plus de reconnaissance.

BB : Des cams amat. C’est

Deyo : Des trucs avec du caca et des asiatiques.

Ashiv : Gay, BDSM, domination féminine, éjac faciale.

Zogug : Des teens, des japonaises, des tatouées, des rousses, des campus américains, des brunes.

surf the web

7 – Vous traînez sur quels sites ?
Monkey (chef de MPSI) : /gif/, xhamster, xvideos, motherless, youjizz, letagparfait, orgasmatrice.

Oncela : xvideos, youjizz, 4chan (même si jpense kya mieux, mais jconnais ksa).

Volya : xnxx, et youporn quand je trouve pas ce que je veux.

Lco : 4chan, Empornium et niveau tubes, xnxx, xvideos et Heavy-r.

iie : Je ne consomme pas trop de vidéos pornos, alors une simple recherche google suffit. Je préfère lire des fanfictions, je follow juste les bons tumblr.

Utérus : Pornhub, xvid, xhamster. Badjojo RIP tu n’es plus que l’ombre de toi même.

Smd : Facebook, youjizz pornhub, redtube, xvideos, et des torrents.

Deeplake : xhamster, xvideos, xnxx.

Drap-Housse : 4chan, youjizz, redtube, heavy-r et comme Iie, tumblr.

Antipho : Tubekitty qui les compile tous. Plus de choix, catégories infinies. Bon pour se branler ET pour se marrer.

BB : Motherless surtout. littlepeoplemeet.com des fois. Sinon

Deyo : Heavy-r, minoutoudou.fr, bbtoutnu.com

Ashiv : Tubekitty pour les raisons évoquées par Antipho.

Zogug : Beeg, vulvatube, 4chan.

rocco siffredi

8 – Il y a une période du porn sur internet qui vous a plus marqués que d’autres ? Des studios ou des acteurs/actrices ?
Monkey (chef de MPSI) : Les années 50. Sinon j’aime bien Rocco Siffredi, James Deen, Ian Scott, mais je l’avais déjà dit plus haut ça.

Flubber : J’ai aimé la période où Madison Scott, Tori Black, Caprice… étaient encore que des teenages à moitié légales. Elles m’ont beaucoup apporté dans mon éducation.

Oncela : Mon adolescence où j’ai découvert le porno sur internet, CT LE PIEDS.

Volya : Quand on decouvre, car un semblant de poitrine nous suffisait ! Maintenant il nous faut un threesome big naturals boobs… c’est triste. Mes débuts c’était sur un jeu de fléchettes en flash qui donnait des morceaux de vidéos de Brandy Taylor. À chaque fois que tu touchais la cible, la vidéo devenait un peu plus visible, et t’entendais un petit gémissement de cette salope.

Lco : Ouais voilà quand j’ai découvert aussi, genre Bangbus avec Dirty Sanchez et leur première proie là, Raegan je crois et puis aussi sur les liens +18 de Gougoule, genre Groingroin tout ça. D’ailleurs j’ai jamais réussi à retrouver cette vidéo de Bangbus, vous savez pas où c’est tombé ? Et aussi l’apparition de la 3D acceptable genre Umemaro.

iie : Je ne connais rien de tout ça, je suis une inculte du porn même si j’aimerais en réaliser un jour.

Utérus : Mon premier contact avec le porno s’est fait sur humour.com. Un jour avec mon meilleur ami nous avons osé. OUI. On a cliqué sur la catégorie sexy et on a menti à l’internet (Dieu me pardonne, maintenant que je peux le faire en toute légalité) sur notre âge. Des femmes nues, des poitrines imparfaites, des sexes en veux-tu en voilà, tout ça pour atterrir sur : A1 STARS & BITCH PARADISE, des sites d’extraits gratuits. Puis un beau jour j’ai découvert le streaming.

Oi : En 4eme un pote m’a prêté une cassette avec une jaquette bleue. Y’avait pas internet à l’époque (enfin c’était très peu répandu plutôt) et du coup l’histoire c’était une meuf qui, avec un groupe de mecs, s’emparait d’un bateau pour je ne sais plus quelle raison et en fait la meuf baisait les otages (si quelqu’un a le nom qu’il me le donne !). Ça c’était la belle époque ! En fait je crois que la plus belle époque c’est celle quand les gens découvrent le porno. On est toujours un peu nostalgique de ça maintenant qu’on s’est souillé les yeux avec tout genre de choses …

Deeplake : Je suis nostalgique de l’époque VHS où tu bandais juste avec la couverture des vidéos avec Tabatha Cash. Parfois aujourd’hui je regarde genre 35 séquences différentes avant de trouver la bonne et de faire une vidange, mais à l’époque quand tu appuyais sur la touche forward de ta télécommande avec du pq collé sur les doigts, t’avais pas le choix : tu devais bien serrer les doigts et bien te concentrer. Ça me rappelle une phrase de Daniel Buren qui pensait que « c’est la contrainte qui fait l’oeuvre » et j’adore citer Daniel Buren en parlant de porno.

Drap-Housse : Un jour un pote m’a montrée un porno avec des écolières japonaises et des poulpes, et quand plus tard j’en ai retrouvé sur internet, je me suis sentie vachement underground.

Antipho : Non, pas de vraie culture pr0n.

Putricide d’amonium : Nan je ne me suis jamais interréssé à ça. Moi je mate et basta.

Race : Petit je me pendais aux arbres et ça me donnait des érections. Des fois je jouissais.

BB : Moi quand j’étais ado j’allais voir des trucs avec des seins sur Dailymotion sur la Wii (parce que la plupart des vrais sites marchaient pas). À part ça

Deyo : Bah y a un truc qui m’a marqué, c’est qu’il y a une vidéo où Clara Morgane est censée se faire sodomiser. Genre quand tu marques “sodomie clara morgane” t’as plein de vidéos, mais quand tu regardes cette putain de vidéo, bah en fait elle se fait prendre par la chatte. Donc voilà, moi je trouve ça injuste, en plus j’ai mal aux pieds quoi.

Ashiv : Walker Texas Ranger c’était mieux la première saison.

Zogug : La découverte du free porn ouais.

Futanari

9 – Il ressemblera à quoi le porno dans cinq ou dix ans ?
Monkey (chef de MPSI) : Il suivra sûrement d’un point de vue technique les nouveaux zestétisme des gens qui sont là dans la vrai vie et qui vivent lol, actrices cyclopes, vaisseaux spatiaux cyclopes, dinosaures cyclopes.

Flubber : On verra sûrement des gays se marier puis s’enculer quoi.

Oncela : À la même chose j’espère.

Volya : Quasiment la même chose, mais avec aussi des nouveaux types de pornos, c’est sûr.

Lco : Ça sera ultra niché j’imagine mais après bon j’y connais que dalle moi, je suis juste client.

iie : J’en sais rien, j’espère que ça deviendra un truc super important, genre grosses productions hollywoodienne. Ce serait cool de voir des pornos à tentacules bien faits un jour. Ce serait cool que le loli s’importe chez nous aussi, mais ça c’est juste une question de temps, comme l’a fait le yaoi il y a quelques années déjà.

Utérus : De la baise robotique, des gangs bangs interraciaux avec des extraterrestres bonnes comme dans Mass Effect. Si c’est pas le cas je m’en tape, les humaines me font bander très fort.

Smd : La famille à Oncela dans une téléréalité pornographique.

Deeplake : Ce sera entièrement à la demande, complètement dématérialisé, et le marketing sera peut-être plus agressif. La forme va changer, mais le fond restera le même. Tout est une question de fond.

Drap-Housse : J’aimerais bien qu’il s’intègre dans le cinéma (ou les téléfilms et séries). Genre t’as un film normal, avec un vrai scénar, des acteurs, des dialogues et tout, et puis quand des personnages procèdent à des échanges de fluides, à la place des scènes érotiques ou des ellipses c’est des vraies scènes porn. Puis après le film suit à nouveau son cours.

Antipho : La qualité globale aura augmenté légèrement, le gonzo se portera mieux que jamais et le porno à scénar à actrices vraiment douées sera toujours payant et plus ou moins inaccessible sans fric. Ça changera rien quoi.

Putricide d’amonium : Oh oui le fond Deep!

BB : Y’en aura plus à cause d’Hadopi. D’ailleurs

Deyo : Boarf. À rien, comme d’hab’.

Ashiv: Y ressemblera a la chatatamere. OMG LOL jtkc.

Zogug : La HD gratuite en streaming.

giantess c4s clips4sale

10 – Vous traînez sur Clips4Sale ? Le futur du porno s’écrira-t-il dans l’ultra-niche, voire jusqu’à ne plus proposer de sexe ?
Lco : Chuis trop une bête OMG comment j’avais trop deviné. Sinon non je connais pas Clips4Sale donc je reviens dans 5 minutes. Ok. Et oui, il y aura du sexe encore parce que les vieux ils vont découvrir qu’il y a d’autres sites que imagesex.cc

iie : Non (pour les deux).

Utérus : Fromage de chèvre.

Race : Écoute mec je vais répondre aux deux questions ici. Pour commencer le porno c’est intemporel. Ça sert à rien de donner un avis sur le futur du porno parce qu’on ne peut rien en dire de sérieux ou de valable. Ah ouais c’était pour gol-ri ta question ? Ouais on va faire comme si non. Donc, le porno s’inscrit dans l’humanité au même titre que n’importe quelle autre activité humaine : il y a diverses approches à prendre en compte (on fait du porno pour le loisir, pour les sensations fortes, pour ses effets thérapeutiques, etc). Ou même pour la création artistique, bordel. D’où cette hypothèse : la production de porno varie en gros en fonction des attentes des types qui en regardent à un moment donné de l’histoire. On ne peut donc tout simplement pas répondre, “Oui le futur du porno s’écrit dans l’ultra-niche, voire jusqu’à ne GRAGRAGRA”, ou “Non le futur du porno s’écrit dans GRAGRAGRA voire GRAGRAGRA sexe”. On ne le peut pas parce que ça reviendrait d’une part à s’avancer outre mesure sur l’évolution de la société, et d’autre part à réduire le porno à son expression dans une société uniquement, ce qui revient à ne pas prendre en compte son existence dans d’autres. On peut quand même répondre peut-être. Peut-être qu’on pourra voir dans quelques années ou quelques siècles certains de nos descendants pousser le raffinement jusqu’à ne plus avoir besoin de voir de la chair pour se branler, la vision de l’érotisme aura changé. Peut-être aussi je serais encore vivant et je pourrais répondre à une interview sur comment était la vie lorsque les hommes avaient encore des émotions et tout, et quand ils faisaient des choix, et je raconterais plein d’histoires différentes etc. J’ai pas aimé ce film. (NdLco : le raffinement ça serait de plus se branler)

Oi : J’comprends pas l’ultra niche. (ndUtérus: c pr mettre des ultra chien ^^ )

Deeplake : Non, pas encore, mais j’y cours.

Drap-Housse : Non. Je ne pense pas.

Antipho : Connais pas vos trucs de deep nerd du cul.

BB : Clips4Sale ça ressemble à slips sales.

Deyo : Non.

Ashiv : Non, pas encore, mais j’y cours.
Non. Je ne pense pas.
Non.

Zogug : Non

Deep Web

11 – Existe-il un porn clandestin ou alternatif enfoui dans le Deep Web ?
Monkey (chef de MPSI) : Un peu.

Flubber : J’ai pas osé encore aller dessus. Mais j’imagine qu’il doit y avoir des choses assez surprenantes.

Oncela : Des ptites filles avec des grosses bites. C’est des enfant chinoises et thaïlandaises et ce genre de  trucs, on les a kidnappées pour leur faire une opération ou on leur met des bites. Ça ne marche pas très bien, parce qu’il leur donne jamais le taux dormone ki faut, mais j’ai vu ça une fois et ct une putain de branlette.

Volya : Le DeepWeb c’est comme l’UnderNet de Megaman ?

Lco : J’ai inventé le Deep Web, je suis donc désolé d’être dans l’incapacité de répondre à cette question, veuillez contacter mon avocat.

iie : Et pas qu’un.

Smd : Putain t’as trouvé personne d’autre pour tes interviews ? Est-ce que t’es au moins capable de comprendre tes propres questions ?

Deeplake : J’y traîne tout le temps, donc je peux répondre avec certitude : non. Et il n’y a pas les secrets de la Maison Blanche non plus, désolé de vous décevoir, moi aussi j’aimerais bien.

Drap-Housse : Je fais confiance à Deepcake, donc je pense que non. À part ptet du CP (child porn, ndlr), mais ça c’est juste parce qu’ils sont “pourchassés”.

Antipho : Idem que Deeplake rien de beaucoup plus fou que dans les pires coins du web de surface. Après je serais pas aussi sceptique que lui. Je pense que les réseaux pornopédo existent et que c’est pas que le tonton alcoolo dans la cave. Tout ça c’est la faute d’internet. “Pire fléau de notre temps” – Mathilde Seigner.

Putricide d’amonium : Y a déjà de tout sur le web. Vraiment de tout… C’est tellement commun. J’pense pas qu’il y ait pire dans les bas fonds…

BB: 2guys1hammer. Au fait

Deyo : Oui.

Ashiv : “On découvre ainsi les penchants nécrophiles des manchots mâles, qui n’hésitent pas à tenter de copuler avec des femelles décédées, certaines parfois depuis des mois. Les femelles qui vivent encore, elles, sont souvent victimes de viols, et occasionnellement tuées lors d’accouplements violents. Des actes perpétrés par ce que Levick appelle des « mâles hooligans ». Oui, il y a des gangs chez les manchots.”

Zogug : J’ai tendance à penser comme Putri.

romantic gay

12 – Derrière toute cette fureur, seriez-vous en fait de grands romantiques ?
Monkey (chef de MPSI) : Y’a pas vraiment de fureur, où-est ce que t’as vu de la fureur ?

Flubber : Je fais du piano et j’écoute ABBA.

Volya : Moi je suis super romantique et super sensible. Mais heureusement j’ai de la fureur comme carapace 8-)… Heu allo.

Oncela : jpréféreré etre mort ketre un romantik sans fureur (un pédé)

Lco : Ça peut vous paraître évident mais ouais, certaines personnes nous prennent encore pour des êtres inhumains, alors que nous on fait que se masturber sur l’inhumanité, on est des gentils bien sûr, on aime les grandes plaines verdoyantes et le soleil qui nous réchauffe le matin, on aime se faire sucer pendant qu’on joue à un jeu et des fois on mate TF1, c’tout. Jamais on ira faire la guerre pour du pétrole ou acheter un film porno pédophile.

iie : Je suis un garçon très sensible de la bite.

Utérus : Beaucoup de gens ne se doutent pas que c’est un masque, c’est pour l’amour du lol. Sous notre carapace se cache un coeur crousti-fondant. Avec du caramel. Plein de caramel.

Race : On n’est pas furieux. On n’est pas sensibles.

Smd : Je suis très sensible et émotif même si j’enfouis mes émotions au plus profond de moi-même :rougit:

Oi : Vous voyez l’oiseau dans le petit dinosaure là, bah il est un peu comme moi on sait pas trop si c’est une meuf ou un mec. Voila ça répond à la question ? Et tu parles de garçon mais aussi étonnant que ça puisse paraître il y a des meufs presque à égalité sur mpsi. (NdMonkey > pétri c’est pas une zouz, c’est assez évident d’ailleurs).

Deeplake : Je crois qu’on est percé à jour.

Drap-Housse : Je pleure quand des personnages de fiction que j’aime bien meurent.

Antipho : Quand Hugolin meurt dans Jean de Florette, c’est le pire…

Putricide d’amonium : Que dalle ! J’suis un vrai mec moi, bonhomme…

BB : J’ai toujours une fleur sur moi. Dans mon urètre. Mais bon je

Deyo : J’ai toujours une fleur dans la bouche.

Ashiv : Non moi je suis en mode vénère n’écoute pas ces grosses pédales du cul. Cela dit j’ai toujours autant de mal à me retenir de vider la boîte de mouchoirs quand Jack se noie dans Titanic. Une bien belle branlette ouais.

Zogug : J’me branle dans des mouchoirs en dentelle d’Alençon.

TWIN FLAMES klaxons

13 – Vous faites des réunions où les mains se touchent, les couples se forment et l’hétéroflexibilité explose ?
Monkey (chef de MPSI) : On s’est déjà rencontré plusieurs fois IRL, à chaque fois c’était super gênant alors maintenant je coupe mon portable à chaque fois que je redescends à Toulouse (parce que la plupart des auteurs sont à Toulouse).(NdAshiv : Monkey grosse merde)

Volya : Bin oui. Mon plus grand secret c’est que j’ai déjà embrassé quelqu’un d’mpsi :s

Oncela : Ouais. Putain mais t’as quel âge pour demander ce genre de truc ? Bien sûr qu’on nique. Ça te fait bander comme info, sérieux ?

Lco : On s’est déjà vu et on a formé des couples et aussi on a fait croire à une fille que son père était mort et genre elle a trop mal pris et s’est suicidés 2 jours après mdr. Salope.

iie : « hétéroflexibilité »

Utérus : Ouais, j’ai moi-même fais bloublou dans les seins d’un zoteur et Deyo elle est bonne.

Race : Mais tu fais un documentaire animalier toi ou quoi putain ? Tu crois qu’on va te déballer tout ou tu demandes juste ça pour qu’on fasse des blagues à la con ? Putain. Ben ok t’auras une réponse honnête enculé : chui toujours puceau, j’ai jamais eu de copine, j’suis super amoureux d’un des auteurs et il me méprise, il joue avec moi, les autres aussi me méprisent, je fais des articles pour mon amour et mon amour quitte le site, les autres me crachent dessus, j’ai essayé à tout prix de le voir mais il m’a toujours envoyé chier, comme un connard, et ça fait rire tous ces putains de connards. Ça te fait rire aussi connard ? C’est ce qu’ils voulaient tes connards de lecteurs ? Du show ? Du putain de show, à chialer.

Smd : T’aimerais bien le savoir, tête de pine.

Oi : C’est vrai que t’es spectaculaire-marchand comme poseur de question bâtard. En même temps si tu kiffes le porn comme toutes ces baltringues de MPSI…

Deeplake : Il paraît, mais je suis jamais invité.

Drap-Housse : Une fois j’ai soulevé la jupe de Iie. Elle portait la même culotte que Miku. Hatsune Miku. (Nd Volya : J’ai une photo ! :D)

Antipho : Ça a créé plus d’amours que de plans cul j’crois. ÇA VOUS LA COUPE CELLE LÀ HEIN ??!

BB : Oui mais plus souvent où les nains se touchent, les couples se formolent et les testicules explosent. Sinon les filles se touchent les seins et les mecs se frappent l’épaule. Comme dans un vrai groupe échangiste ouais. C’est vraiment

Deyo : iie a des tout petits seins. Ashiv a des seins énormes avec des tétons frippés. Leny, il a une grosse bite. Anti, il est poilu. BB, il a un gros gland. Lco, il a des petites dents. Tampon, elle a des petits seins aussi. (NdLco : Deyo, elle s’épile une jambe sur deux)

Ashiv : Franchement il faut vraiment virer Volya des réponses, il nous décrédibilise avec ses réponses de tata astronomique et ses smileys merdiques. J’espère que le mariage homosexuel passera jamais et que tu vas crever dans tes déjections mon gars. Sinon oué on se kiffe et on se liche beaucoup.

Zogug : J’ai jamais rencontré personne de mpsi.

Pierre Moro Terroir

14 – Ça ressemblerait à quoi un porn produit par MPSI ?
Monkey (chef de MPSI) : s’il vous plait, quelqu’un peut-il tuer Flubber ? (NdRace: est-ce qu’on peut tuer Volya aussi ?) (NdVolya : vanikétémor salbatar) (NdAshiv: Ok pour Volya)

Flubber : Quelque chose d’aussi bordélique que l’esprit du site.

Oncela : tg

Volya : Un truc super bien foutu avec des meufs super bonnes.

Lco : Un truc avec une grosse production et des effets spéciaux dignes de ce nom et un jeu d’acteur hyper serious business pour des scènes de cul qui ne seraient pas en marge du reste du film parce que c’est toujours ça dans les films de cul, t’as le scénar et les scènes de cul à part et ça casse toute l’immersion. Faudrait un actor studio du porn et un Steven Spielberg japonais du porn avec son dévoué Micheal Bay du porn.

iie : Déjà faudrait qu’on se mette tous d’accord sur un truc commun, c’est pas gagné. Mais je les forcerai à mettre de la pucelle de 8 ans qui se fait défoncer par un monstre pénis géant, sous une pluie de foutre et de sang. Y’aura du latex et de l’allemand musclé (pour le cul de Flubber et Volya). Du gore aussi.

Utérus : chépa fowar ^^

Race : Personne n’a assez d’argent pour financer un porno pareil.

Smd : Un film pas terminé, qu’on finirait jamais, ce serait ça le vrai porno mpsi.

Oi : Les gens de MPSI seraient trop gênés pour en faire vraiment un. Sauf peut-être deux ou trois qui ne se font pas stalker par leurs parents. Genre Race il pourrait faire ça. T’façon il fait un peu c’qu’il veut avec les meufs. (Tu pourras enlever les réponses de Volya sur le truc fini stp ?)

Deeplake : Un truc qui se passerait dans l’espace, avec des éjaculations faciales en apesanteur et de la crème chantilly. Excellentes questions. Gros poutous. Merci ! Et surtout, la santé.

Drap-Housse : Un truc avec des cyborgs et des personnages de My Little Pony : Friendship is Magic. Et l’apesanteur n’est pas une mauvaise idée. Kiss bisou.

Antipho : Ça fait 2 ou 3 réponses que Deeplake écrit plus gros que tout le monde c’est chiant. Il se la pète ce type c’est abusay. Réponse trop difficile.. ça parait tellement inaccessible, à moins qu’on soit sponsorisé par Le Tag Parfait.

Putricide d’ammonium : Ce serait un film à la Tarantino. Des dialogues de fous et pas de situations capilotractées (oui j’utilise encore cette expression usée) pour amener une scène de cul. Ça se fondrait dans l’histoire…
Franchement le film “Une secrétaire très particulière” n’est pas génial en lui même mais rien que pour le dialogue de la première scène avec le fameux : “en ce moment j’parierais que tu t’imagines déjà qu’ tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule.” ça le rend magique à mes yeux… (NdDH : t’as vraiment des références mainstream)

BB: LCO + Iie en cam. (Ndiie : j’ai déjà donné)

Deyo : Un mélange de caca, d’animaux, de nazisme, et de René la Taupe.

Ashiv : Putricide, le nom c’est “Maîtresse très particulière”, c’est pas la peine d’essayer d’étaler ta culture si tout ce que t’as à nous offrir c’est une tartine de merde mon vieux. Tout a déjà été dit avant pour cette question, donc j’ai envie de dire que ZEBU. Putain j’y crois pas c’est fini ? C’était vraiment nul à chier ma parole.

zogug : On filmera la prochaine fois qu’on baise ta mère.

Retrouvez Mon Premier Site Internet sur leur site et Facebook.

65 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap