Janvier 2013 – Camille

Camille Parfaite Keffer

Née :
1993

Ville :
Paris

La première image qui t’a excitée ?
Je devais avoir 7 ans, je suis tombée avec une copine sur le magazine Entrevue de mes parents. Je voyais des filles avec des gros seins, je me disais que plus tard je serai comme ça, bon là-dessus ça n’a pas trop marché. Je trouvais ça intéressant, j’avais envie de refaire les mêmes choses, je trouvais ça naturel.

Ton premier porno ?
J’étais avec mon cousin sur l’ordi de ma mamie et je devais avoir entre 10 et 12 ans. C’était une vidéo que mon oncle avait téléchargée, une fille blonde dégueulasse qui faisait du stop et qui finissait dans une sorte de forêt étrange. J’étais en même temps curieuse, excitée et mal à l’aise.

Et maintenant à quoi ressemble ta consommation de porno ?
Je n’ai commencé à en regarder régulièrement que depuis 2 ans, avant je lisais Sade ou des nouvelles que je trouvais sur internet. Depuis que je suis à Paris (elle est originaire de Belfort, ndlr), j’en regarde souvent, de 2-3 fois par semaine à plusieurs fois par jour.

C’est un support masturbatoire ?
Uniquement oui.

Qu’est-ce tu regardes ?
Le tag incest, des father and daughter, des gang-bangs mais je m’en lasse un peu ; sinon la rubrique babysitter de forhertube.com, qui est un tube pour les filles.

Le fait que ces tags soient essentiellement des pornos tournés pour des mecs, tu t’en préoccupes ?
Je me dis que finalement s’il fallait faire un site pour les filles ça ne serait pas possible, parce que le fantasme pour les filles c’est de repenser à une scène qu’elles ont vécue avec quelqu’un et c’est impossible de vraiment le retranscrire.

Donc tu ne crois pas au porno pour femme ?
Je ne vois pas vraiment la différence en fait.

Tu me disais pendant le shooting que ta mère lisait le Tag, vous parlez entre vous de porn, comment ça se passe ?
Elle suit ce que je fais, et s’intéresse à ce que je fais, donc elle est allée voir le site. On ne parle pas de porno, mais de sexe, elle est très ouverte là-dessus et on en rigole pas mal.

Le fait que t’aies parlé du tag inceste, tu penses qu’elle va bien le prendre ?
Mon père a seulement 40 ans, alors que dans ces tags ils sont plus vieux. Mais j’ai du mal avec l’inceste quand c’est la mère, c’est toujours raté, limite un peu cliché. Mais, c’est très rare que je sois déçue, c’est un peu mon tag parfait. J’aime bien regarder des teens aussi, mais c’est dur d’en trouver des bien, elles trop ont souvent la trentaine avec des couettes…

Comment t’as connu le Tag Parfait ?
C’est un ex qui m’en parlait vachement, c’était un peu fou pour moi. En m’inscrivant sur Twitter j’ai commencé à voir passer des RT, je lisais les articles aléatoirement, mais je suis régulièrement depuis la vidéo avec Lola que j’ai regardée en boucle ! Et j’ai aussi fait des rencontres avec le tag… Par contre personne vous connait à Belfort, faites quelque chose !

Pourquoi être une parfaite ?
Pour répondre à l’autre Camille, on peut-être nymphette et parfaite.

© Photo par Keffer

Si vous voulez être le ou la prochaine parfaite, envoyez-nous un mail avec quelques photos.

11 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire