Tout plaquer et payer sa chôtte sur MyFreeCams

Allez, à ton avis elles se font combien par mois les top model MyFreeCams ? A combien t’estimes la misère sexuelle de cette planète ? Vas-y dis un chiffre.

Tu l’as ? Great, on se revoit dans quelques lignes.

Money, get away. Get a good job with more pay. And your O.K.

Ça faisait un moment que ça me taraudait cette histoire de gros sous. Il y a quelques mois de ça une recherche internet qui redéfinissait le mètre étalon de la procrastination m’a amené sur un forum de bodybuilding américain où un mec racontait qu’en rentrant de la salle il avait surpris sa meuf en train de diffuser sur MfC. Entre deux « WHADDA FUCK YO WOMAN !?! » bien appuyés, la fille avait réussi à glisser un « allons chéri, ce sont les stéroïdes qui parlent » suivi d’un « de toutes façons je fais ça qu’une fois par semaine, je me dessape pas trop, je parle juste un peu aux mecs et ça me fait mille dollars à la fin de la journée ». À ces mots notre héros se radoucit et c’est ainsi que s’achève ce charmant conte contemporain.

La légende raconte – et on veut bien la croire – que le mec s’est finalement attelé à convaincre sa gow de quitter son job pour faire ça à plein temps. And romance for all.

Vous avez dit austérité ?

Bon certes, sa petite personnalité internet riche en protéines suintait un peu trop la douchebaggery pour que j’y accorde un quelconque crédit, mais la question demeurait : combien ?

Combien peuvent bien se faire ces filles qui ont réussi à se créer une fanbase fournie et généreuse, car force est de constater que dans certaines rooms, ça brasse.

Laisse-moi te donner une idée des prix pratiqués par le top 15 (les 15 cams les plus populaires) à une heure à fort trafic.

Un topless se monnaye environ 1000 tokens (environ 100 $), pour l’étape naked, rajouter 1500 tokens. On est déjà à 250 dollars pour un strip tease par écrans interposés. Les plus populaires (et les plus patientes) demandent jusqu’à 4000 juste pour se déshabiller. Not getting laid has never been so expensive.

Maintenant place au show! Pour que des doigts commencent à rentrer dans des trous, 2000 en plus.

Tu crois que ça s’arrête là ? Oh que non ! Les filles, elles, n’ont pas séché les cours de segmentation marketing. Tu apprendras donc qu’un cum show peut se diviser jusqu’en cinq parties (chacune à quelques milliers de tokens, évidemment) : « start playing with pussy » – « dildo playing » – « cumshow ! » – « anal », et enfin pour la poignée de gars qui a pris le show en route et qui n’a pas eu le temps de se finir (ou les peine à jouir de compét’) : squirt en private show allant de 6 à 8 dollars la minute.

Evidemment là on parle du haut du panier, il n’y a que les girls du top 100 qui peuvent se permettre une telle extorsion, mais je t’épargne le calcul t’as bien compris que pour peu que tu gères ton community management, tu peux te faire plus en une soirée sur MyFreeCams qu’en 10 ans de babysitting.

MAIS ATTENDS PARS PAS ! C’EST PAS FINI ! Y’A LES GOODIES ENCORE !

Les hommes étant bons qu’à banquer sur MfC , il est interdit de tanner avec son copain en live sous peine de bannissement définitif, ce qui laisse un bon gros segment de marché non satisfait.

Comment tu fais si tu veux voir ce que donne ta camgirl préférée en pleine action avec son mec du moment ? C’est sûr tu peux dépoussiérer ton âme d’adolescent et te finir à l’imagination mais pourquoi s’embêter quand tu peux te payer sa sextape directement ? Prix à débattre, parfois 30 dollars l’unité (EDIT : je viens de voir 280 dollars la vid *faceslam*), parfois 90 les six.

On se doute bien qu’une fille qui joue du dildo devant quelques milliers de personnes a une définition de la vie privée bien à elle. Chez certaines le jardin secret a été hypothéqué depuis longtemps et chaque parcelle d’intimité est à vendre. Entre autres on peut se payer : un ajout sur la friendlist de la belle, une dédicace (« pour 100 tokens je crie votre pseudo durant l’action », trop cool), son skype, son numéro de téléphone, son string usagé (car oui la lie de l’humanité a aussi le droit à ses petits plaisirs)…

Contre une sacrée brouette de tokens vous pouvez même abattre le 4ème mur et rejouer la Rose pourpre du Caire. Deux business model pour la vente de live date en général : soit un énorme tip à plusieurs dizaines de milliers de tokens, soit une loterie organisée à une vingtaine d’euros le ticket et le gagnant sera tiré au sort à la fin du mois/trimestre. On peut évidemment acheter autant de tickets que son PEL le permet.

On se détend, pas de plan sniffage de panties IRL au programme (oooh..), juste une après-midi à se balader avec son fantasme au bout du bras. Les inconvénients de l’escorting sans les avantages, et en plus cher, what’s not to like ?

Pour ceux qui pensent que c’est un bon plan pour choper de la girl d’élite et qui seraient tentés, j’ai vérifié les lois de l’univers : ça ne marchera pas.

COMBIEN PUTAIN ?

Oui pardon, j’étais sur le point de vous révéler le salaire des stars de MfC avant d’être interrompu par moi-même. Lâche (définitivement ?) ton cours de droit des sociétés et écoute celle-là :

50 000 $

par mois

L’info vient du wiki MyFreeCams que je crois volontiers. Bon ok je racole un peu, dans les faits ils ont du avoir deux ou trois filles qui ont dépassé la barre des 50 000, propulsées aux nues par un tip exceptionnel.

On apprend aussi que MfC prend 40% des tokens récoltés, ce qui signifie qu’à 50 000$ de salaire tu pèses en fait près de 83000$ dans le sex game. De quoi faire un concours de swag avec Ryan Gosling.

En restant réaliste, avec un peu de bons sens, un ou deux gimmicks sous haute tension, et un minimum de régularité, la barre des 10 000$ mensuels s’atteint relativement facilement. En plus tu peux faire passer l’inscription à la salle de gym en frais professionnels.

La France (et l’Europe de l’Ouest en général) étant la grande absente du paysage MfC dont le haut du tableau est trusté par les américaines et les slaves, j’espère que cet article fera naître des vocations et que je pourrais enfin lever mon étendard aux couleurs du pays.

« Sex has gone beyond its value »

C’est pas de moi, c’est du vieux Bukow qui ralait déjà en 69. Autant dire qu’il doit faire des loopings dans sa tombe en voyant ça.

Je ne me plains pas car à moi ça ne me coûte pas un kopek et sans tout ce pognon on n’aurait pas cette qualité démentielle mais dans le doute je vais quand même dénoncer. Le fait est qu’en diffusant sur MfC une fille un peu mignonne peut se faire plus en un an que la plupart des pornstars, et ce en travaillant moins d’heures, sans approcher une bite, et en offrant un contenu qui ne finira pas à errer à jamais sur les tubes. Ça reste donc tendu pour une carrière politique (à part en Italie où c’est même plutôt encouragé), mais on peut tout à fait être camgirl et avoir une vie professionnelle normale. On peut même faire les deux et se taper un petit squirt pépère au bureau entre deux mandats de paiement (tavu comme jte dis ça l’air de rien).

Au final en devenant camgirl on prend moins de risques, on travaille moins et on gagne plus (au moins en salaire horaire). L’argent récompensant rarement la voie de la facilité, on peut donc parler sans trop se mouiller de bulle du livesex.

Les dérives sont déjà là : 20 dollars pour que la fille boive un shot de vodka en live, 15$ pour qu’elle flashe ses boobs, 100$ pour commencer un show privé (qui coûte toujours 6 à 8 euros la minute)…

Serge Gainsbourg Billet 500francs

« tip 1000 to make me happy ! »

Tout ça se fera balayer d’un revers de quine une fois qu’on aura trouvé un nouveau moyen de repousser les limites du réalisme. Le taulier est d’ailleurs parti entreprendre des fouilles du côté de Clips4Sale, terre promise de la sextape sur commande. D’après la missive toute collante que notre pigeon voyageur de compét m’a lâché dans mon bol ce matin, il aurait exhumé de quoi réchauffer nos slips et vogue en ce moment même vers nos bureaux pour vous le faire partager.

Toujours est-il que si j’étais une meuf je serais contente de savoir que MfC existe, que quoi que je fasse je suis qu’à 20 centimètres de plastique d’un salaire à cinq chiffres.

Aussi j’aime à croire que dans une dimension parallèle ça marche aussi bien pour les mecs et que FrenchBGBM1934 se fait 50 000$ par mois avec son litterature cumshow en essayant de lire du Miller un Tenga sur la teub.

30 commentaires Voir les commentaires

  • Excellent sujet, excellente prose.
    Je suis estomaqué que ce business puise être aussi lucratif.
    Et sinon, le chiffre en moyenne ? le revenu mensuel médian ?
    Genre pour une meuf 11,75/20 (ouais je sais je suis cru) sans trop de skills en community management et qui ne ferait pas d’anal, pour environ 4 heures par semaine. Combien ça ferait ? Ils veulent pas nous fournir un peu de data chez MfC (j’avoue je pourrait faire le calcul mais je suis un peu fainéant… Et surtout je suis au taff…).

    • Pour avoir du succès et se faire du blé sur MfC il faut au moins avoir une de ces trois composantes (ici du plus important au moins important):
      -avoir un bon community management, à savoir ouvrir la bouche pour autre chose que demander des tokens
      -avoir un ou deux gimmicks qui rendent les shows uniques
      -être (très) bonne

      Si t’excelles dans un des trois tu t’en sortiras pas mal et plus t’alignes les compétences et plus tu moissonnes.
      Par contre si tu foires les trois tu rames pour te faire déshabiller et tu finis en page 2, where you belong.

    • Tres bon article, J ai lu ailleurs.
      80 000 $ / mois
      30 000 pour Mfc et autres sites
      50 000 pour la fille

  • Excellent article.

    Je m’étais aussi posé la question de combien pouvaient gagner ces demoiselles et j’étais tombé sur ce site qui recensait les plus gros tips de l’histoire de MFC.

    http://mycamgirl.net/behind-the-scenes/post/top-20-highest-tips-on-myfreecams

    Ça date de 2010 mais à l’époque le plus gros tip versé par une seule personne représentait aux alentours de 40-45.000 $ (dont 23.500$ sont revenus à la fille). De quoi faire envisager de nombreuses reconversions…

  • Niveau salaire, ca sent quand même le racollage. Mais j’imagine, qu’il doit quand même être conséquent pour les meilleures…

  • En parlant de Vieux Bukow, on ne devrait jamais avoir à payer pour une vague de squirt !

  • J’ai testé pas mal de sites de cam, bon après je suis pas une top-model et j’ai une vie à côté, mais les salaires que tu annonces sont assez dingues, bravo aux filles qui les atteignent. Je doute que ce soit une majorité, même sur ce site, ceci-dit je pense que c’est beaucoup plus réaliste et (déjà pas mal) de viser un petit 1000€/mois en plus de son boulot.
    Mais peut-être que MFC est véritablement différent :)

  • Pour être modèle depuis quelque temps sur MFC, je me permet de réagir à cet article.
    Premièrement, comme les modèles peuvent bloquer les adresses IP (et donc les utilisateurs) provenant d’un pays au choix, il est, en effet, rare de croiser des françaises sur MFC lorsque l’on est français. Parce que s’amuser devant la cam peut être tripant, mais voir le sujet arrivé en repas de famille, beaucoup moins.
    Après, les chiffres avancés par MFC tiennent compte d’une activité à plein temps. C’est-à-dira aussi les week-ends et les soirées, car les gros tippers sont américains, et qu’avec le décalage horaire, on est pas prête de se coucher!
    Il faut aussi y être depuis un petit moment, s’être fait une clientèle, comprendre certaines combines, parler anglais (mais garder le petit accent frenchy que les américains recherchent), toujours proposer de nouvelles choses, etc…
    ET SURTOUT, il faut être bien accrocher à son canapé quand on voit certaines demandes d’utilisateurs! Sans oublier de faire gaffe aux arnaques!
    Donc en somme, c’est un boulot qui paie, mais c’est pas simple, c’est un vrai boulot, avec des avantages et des inconvénients! Mais bon, soyons honnête, il y a pire comme boulot que de s’éclater avec ses dildo devant une cam!

  • On serait plus proche des 200euros une fois conversion faite par session si l’on n’a de la chance que des mille dollars, et le temps d’une session peut être très variable tu peux avoir au choix beaucoup de chance et faire ca en 30 minutes ou alors la session ne prend pas du tout ce jour là tu n’en connais pas les raisons , mais tu trimera deux heures pour 50 dollars tout au plus

    Et de plus à noté que si tu es européen tu dois avoir atteint le goal de mille dollars pour recevoir le dit argent et ce goal la n’es pas toujours évident a atteindre , et grosse grosse concurrence la plupart des filles qui gagnent bien leur vie la dessus en on fait un vrai boulot et ne sont pas indépendante , mais la plupart du temps dans des studios aménager pour ca , avec quelqu’un pour s’occuper de leur pub ect …

    Mais l’expérience reste vraiment amusante quand ca prend , c’est surement pour cela que l’on n’y retourne tout le temps au finale ,mais trés honnêtement il vaut mieux avoir en tète d’y être pour s’amuser que pour faire de ca un vrai revenue mensuelle

    • J’ai pas tout compris avec cette histoire de mille dollars.
      Faut récolter mille dollars par session pour encaisser ou t’as pas de limite de temps?

      Dans mon article je parle des top girls, là tu me parles des middle girls des studio de Bucharest. La fille est belle, pour 400 tokens t’as droit à un fake orgasme avec un mec qui gère le cadrage, mais comme on s’emmerde un peu quand même ces filles restent à bonne distance du top.
      Soyons honnêtes, la plupart, les plus appréciées y compris font tout toutes seules.

      • Le truc à comprendre c’est que dans le s moyens de paiement proposer par MFC, tu as beaucoup de systèmes pour les USA, et quand t’es européenne pour toucher ton « solde », tu dois soit passé par un système en ligne (comme OKpay) où tout est en anglais et surtout qui te prennent des commissions supplémentaires, ou alors tu a le virement international, dont le seuil minimum de versement est de 1000€ net pour le modèle (soit 20 000tk « brut »). Donc ça fait un sacré temps à attendre quand on est dans les « middle girls » et qu’on y passe pas notre vie pour conserver une vie privée et qu’on fait ça en supp pour arrondir les fins de mois.

  • salut a tous. petite question : qq 1 sait il comment peut on acheter plus de 200 tokens a la fois et ainsi ( peut etre) les payer moins cher.

  • Pour connaître très très bien une maintenant ex modèle de mfc (ex depuis un mois), d’abord il faut prendre en compte que beaucoup de modèles travaillent dans des studios qui prend 50% de leur 60% de gain. Donc il leur reste 30% de ce que les hommes payent.
    Ensuite, les modèles en studio avec un camscore de 1000, gagnent environ 600$ par mois. Sachant que le camscore médian est environ à 350… cela fait un salaire médian de l’ordre de 200$ par mois (400 si elle travaille en indépendante). Et ça c’est pour des modèles travaillant 5, 6 ou 7 jours par semaine à temps plein, 8h par jour.
    Donc ne rêvez pas trop. C’est possible d’en vivre en Roumanie ou en Ukraine mais pas en France (à noter qu’en Ukraine cette activité est illégale et que les filles sont obligées de travailler en studio avec un backchich à la mafia locale et la police).

    • Il faut bien comprendre que cet article traite avant tout des top girls.
      J’ai jamais dit qu’en se pointant sur le site sans parler anglais et en demandant tout de go 300 dollars pour un show on allait décrocher la timbale.

      J’ai pas vérifié le nom sur le bail mais les top girls font leurs shows dans ce qui semble être un appartement totalement habitable.

      De plus on peut pas parler de camscore médian/moyen, étant donné le nombre de modèles qui atteignent jamais la page 1 ou qui se connectent juste quand Saturne et Jupiter sont alignés avec le soleil.

      J’aurais peut être du plus expliciter mon propos. MfC c’est pas le rêve américain au bout du gode pour toutes.
      Toujours est-il que je pense que faire partie des meilleures c’est largement faisable en réfléchissant un peu, surtout en ce moment où toutes celles qui faisaient le sel du site semblent avoir raccroché la webcam.

  • J’ai corrigé la page wikipedia sur mfc car c’était de la pub déguisée.

  • Les filles gagnent plutôt 300 dollars par mois, c’est à dire à peine de quoi subsister dans un pays pauvre (elles sont quasiment toutes basées dans ces pays, même si ce sont des noms de pays européens ou nord-américains qui apparaissent sur leur profils) ! Les sites communiquent beaucoup sur les quelques très rares filles qui arrivent à gagner des salaires confortables, afin d’attirer de nouveaux modèles, mais la concurrence est très rude, les filles sont très nombreuses à travers le monde à faire le job, la plupart des mecs regardent aujourd’hui les shows gratuitement sans verser de pourboires (le modèle chat et vision des webcams gratuitement s’est énormément développé sur les sites). L’article qui s’imagine que les filles roulent sur l’or est en grande partie du grand n’importe quoi !

  • Bonjour, je me permet d’intervenir dans la discussion pour donner les chiffres que je connais et quelques informations.

    J’ai eu la chance de tomber sur de vraies femmes, et non de grosses chiennes en chaleur comme dans le top 100. J’ai d’ailleurs eu une aventure sentimental IRL avec l’une d’elle et vie à présent dans son pays. (Oui y a des mecs assez con pour faire ça).
    Je me retrouve donc aujourd’hui en Asie centrale, où cette jeune femme et sa collègue de travail s’occupent très bien de moi (version – de 18 ans malheureusement).
    Car oui, pour une non afficionados du dildo en chaleur, il est difficile d’avoir une vrai relation sentimental en dehors de MFC.

    La réalité que je connais, c’est déjà dans un premier temps des studios tenus par la Mafia :
    – prennent 50% de ce que gagne leurs Camgirls.
    – demande un loyer supplémentaire pour le studio.
    – impose un quota minimum (en général 20 000 tokens par période : 15 jours)
    – impose les heures et les jours de travail (1 jour de repos maxi par semaine si le quota est en règle)
    – maxi 5 jours de repos à la suite tous les 6 mois.
    – 30 minutes de poses maxi toutes les 4 ou 5 heures.
    – Par contre elles ont une protection juridique en cas de vidéos publié sur internet.

    un modèle de deuxième ou troisième pages galère souvent à faire des tokens. Certaines sont d’ailleurs là pour offrir une vie un peu plus convenable à leurs famille (enfants) et son souvent mère célibataire dans un pays qui craind…

    Mes amies galère à se faire un petit 600$/mois et en on déjà 300 qui sortent rien qu’en frais lorsqu’elles sont indépendante.
    Elles sont souvent traité comme de la merde même si ce sont de soft modèles.

    Comme le dis le sujet au départ, il n’y a que le top 100 qui touche des salaires hallucinants, les autres modèles peine souvent bien plus…

  • Je me demande combien gagnent les stars de chaturbate mais aussi les plus confidentielles comme une que j’aime bien : https://fr.chaturbate.com/princesslatina2014/ , avec ses gros seins parfaits, et son air de Lolita …
    Je vois en tous cas que le concept est repris sur certains blogs comme ce site qui a l’air payant : [mon url]

    • Bien tenté jeune référenceur mais tu aurais du penser à changer d’ip pour éviter que je retombe sur l’autre site au même design bonjourmaman.net ;)

      Ceci dit tu as faire l’effort de poser une vraie question et la réponse est je pense plusieurs dizaines de milliers de dollars par mois pour les stars de Chaturbate

Laisser un commentaire