C’est quoi ton porn Nephael ?

Nephael s’exhibe sur son site depuis 2006, du soft-porn doux comme un petit poussin. Tout en alimentant son site quotidiennement, elle est animatrice pour Dorcel TV, D17 et chroniqueuse dans Enquête Très Spéciale. On la retrouve aussi sur Twitter et Tumblr où ses boobs nous réveillent calmement tous les matins. Elle est également rédactrice/coordinatrice éditoriale pour Dorcelle, le site sur le porn par les femmes fraîchement lancé par Dorcel.
Alors, Nephael, c’est quoi ton porn ?

Coucou :3

La première scène (ou film) qui t’a marquée ?
C’est très simple, c’était le jour où j’avais fouillé dans les affaires de mon père pour y trouver ma VHS du « Retour de Jafar ». Je me suis demandée pourquoi il avait ma K7 même si intérieurement je savais parfaitement de quoi il s’agissait. Curieuse, j’ai poussé la VHS dans le magnéto et là je suis tombée en plein sur une scène d’éjac faciale. La nana était allongée, le mec à genoux au-dessus de sa tête… j’avais 9 ans ! Je ne sais pas du tout de quel film il pouvait s’agir.

Très gros potentiel de threesome bi, anéfé

La dernière scène que tu as vue ?
Dernièrement j’ai dû regarder pas mal de scènes et de films pour écrire des fiches pour Dorcelle. La toute dernière devait être la scène finale de l’orgie de Katsuni. Une très belle scène entre Manuel Ferrara et elle, à leur image, c’était très passionné, sensuel et surtout très « vrai » ce qui est important (du moins pour moi !)

Tu en regardes souvent ?
Malheureusement pas autant que je le voudrais, en plus là c’était « pour le boulot » même si c’était plutôt plaisant. Il m’arrive de faire des petites pauses dans mon taf pour me mater 2 ou 3 vidéos ou même pendant le sexe. En fait, je n’ai pas forcément besoin de voir l’image, parfois j’en mets en fond sonore pendant que je fais autre chose, j’aime beaucoup entendre les nanas gémir et prendre leur pied, mais bon, c’est mauvais pour la concentration.

Tes tags ?
#Threesome, #cumshot, #dp, #gangbang, #anal, #creampie, il ne faut surtout pas que je loupe l’éjac finale, parfois un peu de #lesbien aussi mais c’est plus rare. C’est un peu au feeling que je les tape mais c’est quand même souvent les mêmes qui reviennent.

Dermophil Indien

Ton tag parfait ?
Cumshot ! Ça c’est le truc qui m’excite en un rien de temps, j’adore regarder les éjacs. J’ai pas besoin de grand-chose en fait. Juste de voir ça, en plan serré, avec un peu de son si possible. Le must pour moi, ce sont les compils ; c’est de la « consommation impulsive ». Je n’ai pas particulièrement besoin de savoir ce qui se cache derrière cette bite.

Ton toy parfait ?
Je dirais le Rabbit étant beaucoup plus clitoridienne que vaginale, j’ai besoin de vibrations. Mais y ajouter une pénétration c’est encore mieux. De la gamme fun, ou colorée, je déteste les toys « réalistes ».

Tu as des tags interdits ?
Je déteste tout ce qui est uro ou même scato. Les deep throat extrêmes avec la fille à deux doigts de vomir ou même les crachats. Je n’aime pas non plus le gaping, voir les amygdales d’une nana par son cul, ça ne m’excite pas. J’aime bien les pratiques un peu brutes mais pas dans l’extrême, disons que si j’avais un rôle à jouer chez Kink, je serais un bisounours.

Bad teddy !

Un real ou une prod préféré ?
J’aime les films avec une certaine esthétique. Herve Bodilis et Max Candy font de belles réalisations.

Tu as des acteurs ou des actrices préférés ?
Maintenant que je côtoie les actrices pour mon travail, je t’avoue que j’en apprécie beaucoup, pour leur sympathie, leur gentillesse sans même avoir vu beaucoup de leur scènes. Je dirais, Anna Polina, Carla Cox, Tarra White, j’adore le physique d’Euphrat ou Stoya. J’aime beaucoup Katsuni aussi, pour tout ; sa carrière de porn star mais aussi et surtout ce qu’elle fait à côté. Pour ce qui est des mecs, je dirais Mike Angelo et Manuel Ferrara.

On a du te poser cette question 200 fois mais pourquoi tu ne passes pas le cap du « hard » ?
Je n’en ai tout simplement pas envie ! Je me plais dans l’érotisme, le charme, c’est simplement ce qui me convient. J’aime séduire mais garder une part d’intimité pour moi. Je suis le fil de mes envies, j’ai justement la chance de pouvoir faire ce qui me plaît, si un jour l’envie se fait sentir, j’irai… mais franchement, j’en doute.

Si tu n’avais pas pris Nephael, quel serait ton nom de porn star ?
Je n’y ai même jamais songé. Allez, à l’impro je dirais Inno Kat : Inno pour innocente parce qu’on me dit tout le temps que j’ai une tête de sainte nitouche et Kat (prononcé Kate) pour « Cat » j’ai toujours aimé avoir un « Cat » dans mes surnoms avant… Quoi que Sainte Nitouche je suis sûre que ça ferait vendre dans le porn.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap