Sasha et Elijah dans le prochain film de Nacho !

Comme un camé de Stalingrad, chaque lundi, je me fais mon fix de Sasha Grey. Hommage à celles qui sont parties trop tôt, nous laissant insatiables avec quelques maigres centaines de scènes hardcore. Mais Sasha est d’humeur princière : elle nous laisse l’approcher dans de nombreuses productions mainstream : c’est déjà ça, et mieux que rien, et on s’en contentera. Sa filmographie hors-porno commence d’ailleurs à s’étoffer, entre films arty, biopics pornographes et what-the-hell indonésiens. Fact-checking : selon Allociné, Sasha a joué dans 50% de films érotiques seulement (et 25% de films d’action, 13% de drames et 13% d’horreur)

C’est d’ailleurs sur ce dernier terrain que s’aventurera prochainement ma si belle ex : elle sera à l’affiche d’Open Windows, aux côtés d’Elijah Wood (un chouette garçon), dans le premier film anglophone de l’espagnol Nacho Vigalondo (c’est cocasse, et ça nous permet un titre à la Menly-style), notamment connu pour ce flippant premier film :

Open Windows devrait être dans la même ambiance, puisqu’il s’agira d’un thriller horrifique dans lequel Elijah Wood tentera de retrouver sa compagne actrice, enlevée par un méchant garçon (joué par le chubby Neil Maskell).

Comme son nom l’indique, le film tournera autour de l’écran d’un ordinateur, au travers duquel Elijah verra donc Sasha brutalisée en temps réel. Le film s’inscrira donc dans la lignée de célèbres thrillers des seventies (dont Blow Out, selon Nacho himself), et dans le prolongement des « found footages » des années 90-2000, en adaptant la recette à la technologie contemporaine : L’Internet !!!

“Just as in Brian De Palma’s ‘Blow Out,’ the girl is captured. The hero will have to use every means at his disposal to discover where she is, and rescue her from the villain before its too late. The action will be followed on the screen of a laptop connected to the Internet – an approach that has excited us all from the outset. Something like this means going beyond high concept films like ‘Paranormal Activity,’ ‘Cloverfield’ or ‘Chronicle.’ Instead of simulating a home video camera, we will be representing a computer desktop. The movie screen becomes a computer screen, and the spectator becomes the protagonist of this adventure.”

Autrement dit, le film racontera l’histoire d’un mec qui regarde un film dans lequel Sasha Grey se fait malmener par un gros pervers. Méta !! Comme quoi : rien ne se perd, tout se transforme. Tant mieux pour mes lundis, sniff sniff.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap