Tori Black, je t’aimais bien

C’est une nouvelle pour personne, Tori Black ne reviendra plus dans le porn après avoir donné naissance l’année dernière à son premier bambin, il faut se faire une raison, se rendre à l’évidence que le porn de 2010 est définitivement enterré. Vous pouvez – si vous le souhaiter – sécher vos larmes en vous finissant dans son Fleshlight dont elle continue à faire la promotion, mais on l’a même pas en boutique, alors à quoi bon ?

Ainsi va le porn, nos crush se cassent avant même qu’on ait eu le temps d’envisager une liaison exclusive. J’en place une pour les disparues, qui nous laissent désespérément seuls avec nos tags devenus imparfaits. On est toujours à la recherche de la nouvelle porn star, on a des pistes, mais aucune nouvelle petite copine vient faire vaciller notre coeur comme avait pu le faire Tori, même Jessie Andrews, qui est finalement bien plus excitante hors plateau, qu’en faisant couler son Rimmel.

Ok, entre temps, Kristina-Zinzin-Rose en perpétuelle roue libre est venue nous rappeler en août dernier que Tori était encore plus fake qu’une poupée qui fait ouin-ouin quand on la touche, mais la magie opérait quand même. Décidément cette année 2010 était un sacré millesime.

Bon on est en 2012, alors on arrête de chouiner dans son coin, il y a des gens qui pensent encore à Tori et l’appellent pour lui proposer des « trucs ». Jason Horton est l’un de ceux-là, acteur de seconde zone et dorénavant podcasteur dans le grand bain de Youtube. Il a appelé Tori pour jouer dans un de ses sketchs poussifs. La vidéo est ce qu’elle est, pas terrible, avec un réalisateur atteint de Parkinson, mais on revoit la douce Tori, celle qui illuminait nos faps comme l’Étoile du Berger, reviens, on a encore besoin de t’aimer.

6 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire